DES PROMESSES TOUJOURS DES PROMESSES

Publié le par résistance 2007

Combien de politiques, combien de « gens bien »
Qui sont venus, joyeux, nous promettre la lune
Dans nos tristes banlieues, dans nos mornes campagnes ?
Combien nous ont vendu de meilleurs lendemains
Sans la peur de la rue, et l’emploi pour fortune ?
Sans qu’aucun de nos vieux, reste seul sans compagne ?
Oh ! Combien d’illettrés ont perdu leur plume ?
Combien de désoeuvrés tombés de mal en pis ?
Combien de petits vieux qui vivent sans sourire ?
Combien de faux espoirs engloutis dans la brume ?
Combien de diplômés réduits au RMI ?
Combien d’espoirs nouveaux pour croire en l’avenir ?
On se souvient encore de vos voix qu’on dénombre
Le temps d’une élection, et de vaines promesses
Aux vraies espérances, le temps d’une émission !
L’espoir de nos aînés est allé dans leur tombe !
Mais demain sera mieux, si la vie que l’on tresse
Est un digne combat noble et sans illusion.



overblog;librevent.com 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article