Amis Irlandais : vote NON pour moi (pétition)

Publié le par sceptix


Irish Friends Vote NO For Me! We ask the Irish to vote against this EU Treaty!
Irish Friends Vote NO For Me!
Irish Friends Vote NO For Me!
select language:
Another Europe is possible!

Cher(e)s amis irlandais(e)s et amis de l´Europe,

Je suis un(e) citoyen(ne) d´un pays membre de l´Union Européenne. Dans mon pays, nous n'avons pas eu le droit de voter sur l'avenir de l'Europe. Seuls vous, amis d'Irlande, aurez ce droit et serez appelés à voter sur le "Traité Réformateur" le 12 juin.

Je refuse ce traité, en raison de sa conception non démocratique et de son contenu. S'il vous plait, votez NON à ce traité pour moi, pour un premier pas dans la construction d'une Europe sociale, écologique, démocratique et pacifique qui nous soit commune

http://www.irish-friends-vote-no-for-me.org/index.php?set_language=fr&cccpage=sign_petition
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Alors, tout va pour le mieux puisque notre président retrouve la confiance des Frnçais ? Les sondeurs se foutent de nous ! Les sondeurs font partie du MEDEF et la démolition des droits des salariés va dans le bon sens pour eux.
Répondre
B
57% des Français condamnent la grève du 22 mai A la veille de la grève du 22 mai, où les cinq confédérations<br /> syndicales appellent à manifester contre l'allongement de la durée de<br /> cotisation des retraites, l'opinion affiche son ras-le-bol. Pour près<br /> de six Français sur dix la grève enclenchée « est injustifiée », selon<br /> un sondage Ifop pour le JDD publié le 21 mai. Quelques 57% des Français qui repoussent l'appel des syndicats contre<br /> 43% qui l'encouragent... on constate néanmoins qu'en dépit de ce «<br /> soutien minoritaire », ils sont aujourd'hui plus nombreux à approuver<br /> la mobilisation qu'ils ne l'étaient lors des « grèves des 18 octobre et<br /> 14 novembre 2007 contre la réforme des régimes spéciaux de retraite<br /> (respectivement 38% et 37%) », souligne Yves Marie Cann, analyste à<br /> l'Ifop. _______________________ +5 points : l'amélioration de la popularité de Nicolas Sarkozy se confirme La série noire serait-elle en train de prendre fin? Pour la seconde<br /> fois consécutive cette semaine, Nicolas Sarkozy voit sa cote de<br /> popularité remonter, avec cinq points de plus ce mois-ci et 33% de<br /> Français qui jugent que son action va finalement "plutôt dans le bon<br /> sens", selon un sondage CSA pour Valeurs Actuelles publié le 21 mai. Ils étaient 28% à être satisfaits en avril, ils sont 1 sur 3<br /> aujourd'hui (contre 59% qui pensent le contraire). Pas encore la<br /> panacée mais même si les chiffres restent modestes, la dynamique semble<br /> s'amorcer discrètement. Une tendance à la hausse donc, vraisemblablement très influencée par<br /> l'activisme du gouvernement en matière de projets réformes, qui se<br /> traduit jusque dans l'appréciation des actions du président. Ainsi,<br /> pour la première fois depuis des semaines, Nicolas Sarkozy remonte dans<br /> pratiquement tous les domaines et infléchit légèrement sa courbe de<br /> popularité. Quelque 59% qui pensent qu'il "défend bien la France à l'étranger", 46%<br /> des Français, soit 5 points de plus en un mois, qui estiment que le<br /> chef de l'Etat « fait ce qu'il faut pour réformer la France » (contre<br /> 32% qui pensent le contraire), + 3 points et 38% pour qui Nicolas<br /> Sarkozy « incarne bien la fonction présidentielle » ( contre 53%) ...<br /> même sur le front sensible des promesses de campagne, au coeur des<br /> polémiques, le président semble regagner un peu de crédibilité : +5<br /> points et 36% (contre 57%) des Français qui lui accordent leur<br /> confiance.
Répondre