Elargissement : les européistes n’ont rien à faire !

Publié le par sceptix

Des "souverainistes" se chargent de tenir les peuples à l’écart !


C’est bien ce qu’il faut conclure de la dernière initiative de Nicolas Dupont-Aignan. Celui qui prétend incarner la défense gaullienne de l’intérêt national propose ni plus ni moins qu’une nouvelle manière de retirer l’obligation de recourir au référendum pour les nouveaux entrants.

Nicolas Dupont-Aignan vient d’écrire à tous les parlementaires pour leur proposer de limiter le référendum préalable à toute nouvelle adhésion à l’UE - clause qu’avait fait introduire Jacques Chirac - au seul cas des Etats ayant plus de 10 millions d’habitants.


Cette proposition est une alternative au souhait de Nicolas Sarkozy qui entend modifier la Constitution en ce sens, tout en prétendant maintenir le référendum uniquement pour la Turquie, exception qui, défaut de la proposition présidentielle, ne serait justifiée que par des considérations géographiques.


La proposition du député "souverainiste" est plus vicieuse : maintenir le référendum uniquement pour les nouveaux entrants de plus de 10 millions d’habitants. Ceci est justifié par l’intéressé ainsi :


1. "Seuil démographique (10 millions d’habitants) bien plus rigoureux que toute référence à une Europe géographique aux contours incertains"


2. ne pas "bouleverser la nature et l’équilibre des pouvoirs de l’Union européenne".


Tout en surfant sur le racisme anti-turc de la majorité, Nicolas Dupont-Aignan a trouvé là un stratagème pour procéder à de nouveaux élargissements sans que les Français n’aient leur mot à dire, au bénéfice des pays suivants :


-  Albanie : 3,5 millions d’habitants > entrée permise sans référendum, merci M. Dupont-Aignan de nous éviter un vote du peuple français !


-  Croatie : 4,4 millions d’habitants > entrée permise sans référendum, merci M. Dupont-Aignan de nous éviter un vote du peuple français !


-  Bosnie Herzégovine : 4,2 millions d’habitants > entrée permise sans référendum, merci M. Dupont-Aignan de nous éviter un vote du peuple français !


-  Monténégro : 0,7 million d’habitants > entrée permise sans référendum, merci M. Dupont-Aignan de nous éviter un vote du peuple français !


-  Serbie 10,15 millions d’habitants ou privée du Kosovo : 7,95 millions d’habitants > dans ce cas, entrée permise sans référendum. Merci M. Dupont-Aignan de nous éviter un vote du peuple français !


-  Kosovo indépendant de la Serbie : 2,2 millions d’habitants > entrée permise sans référendum,

Merci M. Dupont-Aignan de nous éviter un vote du peuple français !


Notons au passage le machiavélisme de la proposition du seuil à 10 millions en ce qui concerne la Serbie. Si la proposition du député souverainiste Dupont-Aignan était acceptée, la Serbie serait contrainte d’accepter la perte du Kosovo pour échapper au référendum en France et être ainsi assurée d’entrer dans l’UE. Du grand art !, digne d’un membre de la French American Foundation.


En outre, six autres Etats pourraient, s’ils devenaient candidats, profiter de l’initiative du député souverainiste Dupont-Aignan :


-  Norvège : 4,8 millions d’habitants

-  Suisse : 7,5 millions d’habitants

-  Islande : 0,3 millions d’habitants

-  Géorgie : 5 millions d’habitants

-  Arménie : 3 millions d’habitants

-  Azerbaïdjan : 7,8 millions d’habitants


CONCLUSION


Les souverainistes sont décidément les meilleurs européistes qui soient : sensibles aux atermoiements de leurs concitoyens, ils savent sauver les apparences et leur faire croire qu’ils sont les derniers remparts contre l’Empire. Ainsi, ils peuvent aller beaucoup plus loin dans la soumission à l’Empire euro-atlantiste que ceux qu’ils prétendent combattre.


Il y a bien sûr une alternative à toute cette infâme tambouille politicarde du souverainisme. C’est une alternative d’une simplicité biblique :


Que ceux qui veulent entrer dans l’UE y entrent, que ceux qui veulent en sortir en sortent.


Ainsi, les droits des peuples seront respectés, sans qu’ils soit nécessaire d’entretenir de si grossières mises en scène. Et la France retrouvera sa liberté, condition indispensable de sa renaissance.

 

http://www.verites.org/
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article