ALERTE ROUGE : Traitement contre l'acné (2ème partie)

Publié le par sceptix

Quelques infos complémentaires sur ce sujet. Je ne commente pas, n'ayant jamais été de près ou de loin confrontée à ce problème, mais je crois qu'il est de notre devoir de relayer ces  articles pouvant éclairer celles et ceux qui pourraient être concernés.

http://www.dailymotion.com/bookmarks/themessenger/video/x3e6fn_mourir-pour-quelques-boutons-1er-pa

http://www.dailymotion.com/bookmarks/themessenger/video/x3e72c_mourir-pour-quelques-boutons-2-eme

http://www.swissroaccutaneaction.ch/



Un Commentaire sur l'article :


Bonjour,
J’écris parceque j’ai 23 ans et ça fait 3 jours que je prends 30 mg de roaccutane par jour. Je n’ai pas un acné qui me défigure mais qui est persistant et je voulais vraiment m’en débarasser.
Normalement tout va bien, j’ai un fils de 21 mois et un compagnon attentif, une famille nombreuse qui m’entoure.
Ma première prise a été le mercredi soir et le lendemain: grande fatigue, mal au dos.Le soir:très grande fatigue.Je prends quand même mes cachets de roaccutane le jeudi soir et là, le lendemain: franchement c’était pas beau à voir dejà j’avais du mal à marcher tellement j’avais mal partout, je ne suis arriver à rien faire de la journée et j’ai pleuré je ne sais pas pourquoi j’étais desespérée,j’avais plus envie de rien,je n’ai pas répondu au téléphone, j’étais aussi assez aggressive et irritable. Je ne supportais pas mon fils. Donc, le soir même, je me suis dit que ça allait s’arrêter alors j’ai repris le roaccutane. Mais ca ne s’arrêtait pas et là j’ai decidé de me faire vomir car j’avais peur du lendemain…
Donc le lendemain c’est aujourd’hui et ça va mieux coté moral même si j’ai toujours mal au dos, comme si j’avais des courbatures partout et que je n’arrive pas trop à me motiver. Alors pour moi roaccutane c’est fini.

J’écris car j’ai lu des gens qui se permettent de dire que ce qui est arrivé à Alexandre n’a rien à voir avec roaccutane et je trouve que c’est un grand manque de respect pour lui et pour sa famille.
Je suis bouleversée par ce qui lui est arrivé.
J’habite à Nice et je viens juste de le découvrir en cherchant des infos sur roac sur internet.
Je compatis vraiment pour sa famille. Je pense que chaque personne n’est tout simplement pas égale par rapport aux effets secondaires.
Par exemple moi je suis toujours sujette aux effets secondaires des médicaments.
Je comprends le message qu’ Alexandre a laissé car j’ai ressenti un peu la même chose hier.
Voila, les faits sont là et les effets secondaires que je viens de décrire sont sur la notice donc c’est bien qu’il y a un lien de cause à effet.
Tant mieux pour ceux à qui ça ne fait pas ça mais au moins qu’ils essayent de se dire qu’il sont chanceux et non, certainement pas qu’ils incriminent les gens qui ne le sont pas. Comment peut on ecrire ‘il était dejà atteint’ ?
C’est dégueulasse d’écrire ça. Moi en tout cas tout ce que j’ai vu c’est un adolescent comme les autres et ca me fait vraiment de la peine.
voilà je vous adresse toutes mes condoléances pour votre fils.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article