23 juin 2012 : assises nationales de l’audit citoyen - à relayer -

Publié le par Charlotte sceptix

Menu principal


23 juin 2012 : assises nationales de l’audit citoyen

Samedi 23 juin se tiendront à Paris les Assises nationales des Collectifs pour un audit citoyen de la dette publique. Ces collectifs se sont créés depuis l’hiver dans plus de 120 villes pour mettre en débat les fausses évidences sur la dette et travailler ensemble à des alternatives à l’austérité.

En perspective, une grande journée d’échanges, d’information et de mobilisation : une matinée de discussion sur les initiatives à venir, une après-midi de débats et un grand meeting européen à 18h à la rotonde de Stalingrad. 

  • Samedi 23 juin 2012, programme des assises :

De 9h à 12h : travail en 3 ateliers à la Bourse du Travail (29 boulevard du Temple, Métro République)

  • Atelier 1: Comment poursuivre le travail d’expertise citoyenne ? (animation Esther Jeffers, Jean-Marie Harribey)
  • Atelier 2: quel audit pour les collectivités locales et les hôpitaux ? (animation Patrick Saurin, Pascal Franchet)
  • Atelier 3: quelles mobilisations européennes contre l’austérité et le Pacte budgétaire ? (animation Verveine Angeli, Daniel Rallet)

De 13h30 à 17h, dans la grande salle Eugène Hénaff de la Bourse du Travail

  • Le Tribunal de la dette (extraits)
  • L’Europe Mal-traitée (présentation du dernier ouvrage des Économistes atterrés), avec Benjamin Coriat, Henri Sterdyniak, Esther Jeffers
  • Les perspectives de l’audit citoyen (Damien Millet, Thomas Coutrot).

A18h : grand apéro / meeting à la rotonde de Stalingrad : « Contre l’austérité en Europe, solidarité avec le peuple grec ! »

  • Prises de paroles de militants grecs et français engagés contre l’austérité : Frédéric Lordon, Stathis Kouvelakis (Syriza), Annick Coupé (Solidaires),  Pierre Khalfa (Fondation Copernic), Jacqueline Doneddu (CGT), Roxanne Mitralias, Noël Daucé (FSU), Aurélie Trouvé (Attac)
  • Interventions artistiques (La Parisienne Libérée, Christophe Alévêque (sous réserve), La Fanfare Indignée…

(Le tract du 23 juin est disponible en cliquant ici)

Le 17 juin, les Grecs vont voter, et peut-être élire une gauche qui refuse les plans d’austérité qui sont en train de détruire la Grèce. Face à cette perspective, une campagne de désinformation et d’intimidation a été déclenchée dans le pays et dans toute l’Europe. On voudrait faire croire au peuple grec qu’il doit choisir entre l’austérité ou le chaos.

En Grèce, en France et dans toute l’Europe, cette rupture est possible et nécessaire, malgré les  vociférations de ceux qui ne veulent à aucun prix renoncer à ce système néolibéral en faillite. Quel que soit le résultat des élections, le peuple grec sera l’objet de pressions insupportables pour poursuivre l’austérité.

C’est pourquoi samedi 23 juin, une semaine après les élections en France et en Grèce, le Collectif organise à l’occasion de ses Asisses un grand apéritif – meeting contre l’austérité.

Commenter cet article