L’OTAN va tester en Italie une technologie de lutte contre le terrorisme

Publié le par sceptix


Du 29 septembre au 15 octobre 2008, l'OTAN organise en Sardaigne la nouvelle édition de l’exercice Trial Spartan Hammer, un essai important sur le terrain destiné à démontrer comment la capacité de l’Alliance à partager des données du renseignement exigeant une réaction prompte peut contribuer à améliorer la protection des populations et des forces de l’OTAN contre les attentats terroristes, grâce à une meilleure identification et un meilleur suivi des combattants ennemis.
Quinze pays et dix agences de l’OTAN se réunissent, sous les auspices du Groupe de travail SIGINT-guerre électronique, et mobilisent leurs compétences et moyens collectifs afin d’améliorer les capacités de lutte antiterroriste de l’Alliance. Des unités des forces navales, des forces d’opérations spéciales, des forces aériennes (avec quarante-six aéronefs) et des forces terrestres (avec vingt-cinq systèmes terrestres), regroupant au total plus d’un millier d’hommes, franchiront une étape supplémentaire dans la constitution d’importantes capacités de renseignement, de surveillance et de reconnaissance pour les forces de l’OTAN.
Partage des données du renseignement
Les terroristes utilisent aujourd’hui toute une gamme de moyens, notamment des engins explosifs artisanaux, afin d’intimider et de déstabiliser les populations civiles, et aussi pour attaquer les forces militaires et les organisations de soutien non militaires participant à des travaux de reconstruction.
Le partage de données de renseignement sur le champ de bataille moderne est d’une importance primordiale pour l’OTAN. Il exige la fusion des informations en provenance de tout un éventail de sources techniques et humaines. Les démonstrations que l’OTAN va effectuer, en s'appuyant sur des scénarios réalistes, faciliteront l'interopérabilité des forces de l'Alliance sur le terrain.
L’exercice Trial Imperial Hammer 2008 fait partie du programme global lancé par la Conférence des directeurs nationaux des armements (CDNA) dans le domaine de la défense contre le terrorisme.
D’après M. Peter Flory, secrétaire général adjoint de l’OTAN pour l’investissement pour la défense, « l’exercice Trial Imperial Hammer constitue une nouvelle étape de la série d’exercices sur le terrain réalisés par l’OTAN dans le domaine du renseignement.Son but principal étant d’offrir aux commandants et aux combattants les données de renseignement essentielles pour lutter contre le terrorisme et mener d’autres missions militaires critiques dans l’environnement de capacité en réseau de l’OTAN, l’exercice Trial Imperial Hammer s’inscrit dans le cadre de la transformation militaire de l'Alliance. »
La combinaison des forces
L’exercice Trial Imperial Hammer 2008 est destiné à mettre sur pied une architecture interarmées du renseignement en provenance de toutes les sources disponibles et combinant les moyens des opérations terrestres, maritimes, aéroportées, spatiales et spéciales afin de permettre un partage des données du renseignement sur les transmissions et du renseignement par imagerie, de façon à que ces données soient mieux exploitées dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Il aura des conséquences spécifiques pour la Force de réaction de l’OTAN (NRF), car il servira à mettre au point des méthodes permettant de fusionner et de partager les informations à caractère urgent, ce qui améliorera la connaissance de la situation et la préparation au combat au sein de l’Alliance.
« Il est absolument certain que l’organisation d’un événement tel que l’exercice Trial Imperial Hammer 2008 constitue une immense responsabilité et une occasion privilégiée pour les forces armées de l’Italie, en particulier les forces aériennes », a déclaré le général de corps d’armée Carmine Pollice, commandant du commandement des forces aériennes de l'Italie.« Suite aux résultats positifs des exercices menés en 2005 et 2006, nous espérons que l’exercice 2008 constituera un nouveau pas en avant.Et d’ailleurs, l’Italie offre un environnement magnifique pour atteindre un tel objectif. »
Pour toute information complémentaire sur l’exercice Trial Imperial Hammer 2008, prière de contacter les personnes ci-après :
Dennis Lynn (États-Unis) +001 703 588 2667,
dennis.lynn@pentagon.af.mil (Relations extérieures pour l’exercice Trial Imperial Hammer 2008)
Capitaine Erminio Englaro (Information du public - Italie) 00-39-06-4986-4872,
erminio.englaro@aeronautica.difesa.it
Roland Marounek/ alerte otan

Publié dans OTAN-défense - ONU

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
Sommes-nous certain que, c'est bien contre els terroristes et non contre els peuples de cette planéte ?ELLE A BON DOS LA LUTTE ARMEE CONTRE DES FANTOMES...Hadria RIVIERE
Répondre
S

Je me suis fait la même réflexion Hadria, puis je me suis dit : "Ma pov' fille tu deviens complètement parano" donc je ne suis pas seule ! J'aimerais que ceux qui lisent cet article laissent leur
avis !
Bises