Projet de charte mondiale des migrants

Publié le par sceptix

Chartes proposées
  • Proposition Asiatique

    1er septembre, par Mary lou Alcide
    Nous, comme des êtres humains,
    Comme des migrants partout dans le monde,
    Comme des femmes et des hommes qui ont subient toutes forme de mobilité humaine,
    Ayant eprouvés, survécus et encore en lûtte contre les structures socials et les processus et pratiques systémiques qui minent et violent notre dignité inhérents et nos droits fondamentaux, tels que l’esclavage, le trafic transnational, la contrebande humaine, le déplacement et l’exil, le démenti de l’identification et l’accès à la protection légale (...)

  • Proposition Africaine

    1er septembre, par Hicham Rachidi
    Considérant que les restrictions actuelles à la liberté de circulation restreignent uniquement celle des plus pauvres et reflètent non seulement la montée en puissance des nationalismes xénophobes mais aussi la peur élitiste à l’égard des populations exploitées et défavorisées ;
    Considérant que les politiques sécuritaires font croire que les migrations sont un problème et une menace alors qu’elles constituent depuis toujours un fait historique naturel et que, loin d’être une calamité pour les pays (...)

  • Proposition Chilienne

    Traduction : Soizick Ruellan

    29 mars, par Ricardo Jimenez
    Nous, en tant qu’être humains,
    En tant que migrants du monde entier,
    En tant que femmes et hommes ayant connu toutes formes de mobilité humaine,
    Ayant subi, surmonté et lutté contre les structures sociales, les processus et les pratiques systématiques qui sapent et violent notre dignité inhérente et nos droits fondamentaux, tels que l’esclavage, le trafic international humain, le déplacement des populations et l’exil, le refus de reconnaissance légale et d’accès à la protection juridique ainsi qu’à (...)

  • 1ere Proposition Marseillaise

    10 mai 2006, par CMM
    Nous migrantes et migrants,
    Dans notre démarche pour construire un autre monde, conformément à la Charte de Porto Alegre
    Considérant que la Charte des Nations Unies encourage le respect universel et effectif des droits humains et des libertés fondamentales de tous les êtres humains, sans distinction de race, de sexe, de langue ou de religion,
    Considérant que la Déclaration universelle des droits de l’homme proclame que tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits, et que (...)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article