YouTube et Twitter, les autres armes de l'armée israélienne

Publié le par sceptix

Alors que les troupes israéliennes appuyées par des chars et des hélicoptères affrontent dimanche les islamistes du Hamas dans la bande de Gaza, Tsahal continue d'investir Internet. L'armée israélienne arrose la Toile de vidéos et de messages en tout genre pour justifier l'offensive terrestre entamée samedi. "Pourquoi Israël a-t-il commencé une opération de terrestre ?" C'est le thème d'une "conférence de presse citoyenne" sur le site de micro-blogging Twitter tenue par David Saranga, diplomate au consulat israélien à New York, samedi en fin de soirée. "Israël n'a aucune intention de diriger la bande de Gaza, mais l'opération "Plomb durci" doit continuer, pour l'instant, pour que les forces israéliennes prennent contrôle des secteurs d'où sont lancées les roquettes sur des villes israéliennes", explique le diplomate .

Pourquoi cette incursion sur Twitter ? "La blogosphère et les nouveaux médias sont une autre zone de guerre. Nous devons être pertinents sur ce terrain", expliquait fin décembre l'un des porte-parole de l'armée, Avital Leibovich, à l'occasion du
lancement de la plateforme YouTube de l'armée . Depuis le début de la seconde phase de l'opération "Plomb durci", le site de partage de vidéos est d'ailleurs assailli d'images. Des vidéos ont été mises en ligne pour annoncer l'offensive terrestre , pour révéler "la mort d'une douzaine de terroristes du Hamas" ou pour décrire les préparatifs des soldats israéliens avant d'entrer dans la bande de Gaza. On les voit s'équiper, mettre leurs sacs à dos, prier et se faire peindre le visage



la suite ici : http://www.lepoint.fr/actualites-monde/youtube-et-twitter-les-autres-armes-de-l-armee-israelienne/924/0/304145
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article