Selon un rapport de l’UE Israël accélère l’occupation de terres à Jérusalem-Est

Publié le par sceptix

dimanche 15 mars 2009 - 07h:30

El Mundo

 


Le gouvernement israélien, présidé jusqu’à la nomination d’un nouveau gouvernement par Ehud Olmert, a accéléré « l’annexion illégale » des terres de Jérusalem-Est durant l’année 2008 par la mise en œuvre de politiques municipales et sécuritaires discriminates à l’égard des résidents palestiniens, selon un rapport de l’Union européenne.

 

Quartier de Silwan à Jérusalem-est, le plus affecté aujourd’hui par les démolitions - Photo : AP

Plus précisément, l’étude à laquelle a pu accéder l’agence de presse Reuters, indique que le nombre de projets de logement pour les offres publiques [dans les territoires occupés], a été multiplié par 40 en 2008 par rapport à l’année précédente.

Pendant ce temps, les autorités israéliennes ont imposé « des restrictions sévères » sur les permis de construire demandés par les Palestiniens, auxquels ont également été refusé les investissements municipaux correspondant à leur poids démographique.

Le rapport a été élaboré par des diplomates européens et est daté du 15 décembre dernier. Ses conclusions fournissent de nouveaux arguments à l’indignation que suscitent, entre le gouvernement de l’Autorité nationale palestinienne et les habitants de Jérusalem, les projets d’Israël de détruire des dizaines de maisons palestiniennes dans la partie orientale de la ville, gagnée suite à la guerre de 1967.

Les auteurs du rapport critiquent également le gouvernement de Tel-Aviv sur la construction du mur qui traverse Jérusalem, et déplorent que cette barrière a isolé des milliers de Palestiniens de la bande de Gaza. Israël dit que le mur sert à maintenir à l’écart les kamikazes potentiels, et a exprimé son intention d’achever la partie de Jérusalem en 2010.

Le dossier, de 20 pages, reconnaît les besoins d’Israël en matière de sécurité, mais affirme que « ses actions à l’intérieur et autour de Jérusalem constituent l’une des provocations les plus pressantes pour le processus de paix » entre les deux parties belligérantes.

Israël s’est annexé la partie orientale après la guerre des Six jours et l’a intégrée, en dépit du droit international, comme butin de guerre. En 1980, son Parlement a approuvé ce qu’ils ont appelé la « loi de Jérusalem », pour que la ville soit proclamée « entière et unique » capitale de l’État fondé en 1948.

Les Palestiniens réclament la partie Est de la ville comme capitale de leur futur Etat.

En février, le maire de Jérusalem a annoncé ses plans pour la démolition de 88 maisons palestiniennes, qui auraient été construites sans les permis nécessaires près de l’enceinte de la vieille ville.

Le président des Etats-Unis, Barack Obama, a promis de relancer le processus de paix. Sa secrétaire d’État, Hillary Clinton, qui a visité la région la semaine dernière, a déclaré que le projet de démolition « n’aide pas » pour la réussite des efforts diplomatiques.

Les autorités israéliennes nient qu’il existe un projet visant à expulser les Palestiniens, qui constituent 34% de la population dans la capitale.

 

 

7 mars 2009 - El Mundo - Vous pouvez consulter cet article ici :
http://www.elmundo.es/elmundo/2009/...
Traduction de l’espagnol : Charlotte
http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=6293

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article