Les facs sont en grève, mais les cours continuent… dehors !

Publié le par sceptix

La plupart des universités parisiennes sont en grève, mais elles ne renoncent pas pour autant à donner des cours aux étudiants. La mobilisation contre les réformes proposées par Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et Xavier Darcos, le ministre de l’Éducation nationale, se poursuit sous d’autres formes. « Hors les murs », par exemple.

Lundi 16 mars 2009, l’université Paris 1-Sorbonne a programmé une visite-conférence du « Paris communard », invitant les étudiants à se rassembler place de l’Hôtel-de-Ville, dans le 1er arrondissement. Quant à Paris 6-Jussieu, ses cours hors les murs font la joie des passants, notamment des ouvriers du bâtiment qui travaillent à proximité. Le cours de Jean-Louis Dufresne, chercheur au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), sur le climat et l’effet de serre a ainsi touché un large public. Ce genre d’initiative, courant depuis janvier, est toujours aussi efficace. Elle permet aux enseignants-chercheurs mobilisés de montrer en quoi consiste leur travail et de sensibiliser l’opinion à leurs préoccupations.

Par ailleurs, les enseignants et les étudiants de l’université Paris 3-Sorbonne Nouvelle ont organisé une lecture publique du Gargantua de Rabelais à 15 heures, à hauteur de la fontaine Saint-Michel, avec le comédien Denis Lavant. Si l’œuvre du XVIe siècle demeure célèbre en raison de l’appétit colossal de son gigantesque héros, elle est aussi un plaidoyer en faveur d’une éducation humaniste, privilégiant les « têtes bien faites » aux têtes trop pleines.

Pendant ce temps, s’est ouvert à Dijon la Sixième Coordination Nationale des Universités, chargée de mettre en œuvre la coopération entre les facs de France impliquées dans la mobilisation contre les décrets d’application de la loi sur l’autonomie des universités (LRU). Une motion adoptée dans la soirée du 16 mars exige le retrait des réformes contestées, l’abrogation de la loi LRU, et la démission de Valérie Pécresse et de Xavier Darcos. La Coordination a appelé également à participer à la manifestation interprofessionnelle du 19 mars, qui s’annonce rude.
http://www.contrepoint.info/?p=2143

Publié dans Enseignement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article