Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les sales secrets de Tsahal

Publié le par sceptix

Les soldats israéliens, de l'académie militaire "Yitzhak Rabin", sont passés aux aveux, jeudi 19 mars. Dans la lettre d'information de l'institution, dont ils sont membres, les militaires de Tsahal ont admis avoir tué des civils palestiniens, alors que ces derniers n'étaient pas armés, donc totalement inoffensifs. Une nouvelle qui fait l'effet d'une bombe. D'autant plus que, de nombreuses familles ont été décimées.

La réponse d'Israël, suite aux attaques de roquettes lancées par le Hamas

La mea culpa de soldats israéliens

Jeudi 19 mars, dans la lettre d'information de l'académie militaire "Yitzhak Rabin", les soldats israéliens sont revenus, sans détour et à coeur ouvert, sur le massacre perpétré par l'armée israélienne dans la bande de Gaza, lors de l'opération offensive lancée par l'Etat hébreu contre les groupuscules terroristes de la Cisjordanie. Une opération militaire qui a duré 22 jours, du 27 décembre au 18 janvier, et a causé la mort de 1.300 morts et 5.000 blessés palestiniens et de dix militaires et trois civils israéliens, selon les chiffres officiels. Ces hommes de front s'accordent à mettre en exergue les exactions commises par Tsahal contre les civils palestiniens, pacifiques et sans défense. Dans ce lot de crimes, viennent s'ajouter les actes de vandalisme et de destructions des habitats, etc.

Les révélations de militaires israéliens de l'académie "Yitzhak Rabin" font froid dans le dos. Les soldats de Tsahal, à l'origine de l'offensive terrestre du 27 décembre au 18 janvier, sur la bande de Gaza, ont en effet reconnu avoir ouvert le feu, à tous azimuts, sur des civils palestiniens qui ne présentaient aucun danger. Morceaux choisis: une mère et ses deux enfants ont ainsi été pris pour cible par un tireur d'élite de l'armée israélienne -pour cause, elle est sortie à gauche au lieu de sortir à droite-, une femme âgée palestinienne est, quant à elle, tombée sous les balles à bout portant des militaires israéliens. Son tort, c'est d'avoir défié l'autorité d'ingérence, en marchant à 100 mètres de sa maison.

Vive stupeur en Israël

La presse israélienne, notamment le quotidien Haaretz ainsi que les radios publique et militaire, ont de facto mis au devant de la scène les confidences de militaires de Tsahal. L'ampleur des atrocités a provoqué l'émoi en Israël. Dany Zamir, Directeur de "Yitzhak Rabin", a exprimé son indignation par le biais de la radio publique: "témoignages très durs sur des tirs injustifiés contre des civils, de destructions de biens qui dénotent une atmosphère dans laquelle on se croit permis d'utiliser la force sans restriction contre les Palestiniens", a-t-il concédé, avant d'assurer qu'il avait pris soin de transférer le dossier houleux à l'Etat-major afin qu'une enquête soit ouverte.

De son côté, le porte-parole de l'armée israélienne, a fait savoir qu'il n'avait pas été tenu informé des faits. Ce dernier a, néanmoins, pris acte des aveux de soldats de l'académie militaire "Yitzhak Rabin", déclarant que "Nous allons vérifier leur crédibilité et s'il y a lieu nous ouvrirons une enquête". N'en déplaise aux instances dirigeantes de Tsahal, tout porte à croire que les propos tenus par cette frange de son corps armé sont extactes. Car, à moins qu'ils soient suicidaires, ces derniers n'ont aucun mobile pour se tirer une balle dans le pied.

Moshé Hanegbi, commentateur de la radio publique, spécialisé dans les questions juridiques, a pour sa part souligné la nocivité de ces témoignages et accusations qui, de surcroît, émanent des soldats de l'Etat hébreu: ils sont "d'autant plus inquiétants qu'ils ne viennent pas de Palestiniens, mais de soldats qui n'ont aucun intérêt à ternir la réputation de leurs camarades", a-t-il tiré la sonnette d'alarme, avant de mettre en garde Tsahal "Il ne faut pas que l'armée enquête sur elle-même car une telle enquête ne serait pas crédible alors qu'Israël est accusé de crime de guerre à l'étranger et que des officiers pourraient être poursuivis dans le monde". Il sera, effectivement, difficile d'agiter le spectre de la propagande palestinienne et de trouver des circonstances atténuantes à ces actes de barbarie, ponctués par le carnage de 437 enfants âgés de moins de 16 ans, 110 femmes, 123 personnes âgées, 14 médecins et de quatre journalistes.

Ehud Barak accuse le coup

"L'armée israélienne est la plus morale du monde, et je sais de quoi je parle car je sais ce qui s'est passé en ex-Yougoslavie, en Afghanistan, en Irak", a confié le ministre de la Défense israélienne, comme si de rien n'était, à la radio publique. "Bien sûr, il peut y avoir des exceptions et tout ce qui a pu être dit va être vérifié", a-t-il ajouté. A entendre Ehud Barack, le lot de crimes agrémentés d'actes de vandalisme et de destruction en tous genres, orchestrés par Tsahal dans la bande de Gaza, pendant 22 jours (du 27 décembre au 18 janvier), n'est qu'un acte isolé et marginal.

Il n'y aurait donc pas matière à polémiquer. Le ministre de la Défende de l'Etat hébreu n'a, résolument, que faire de la pléthore de morts civils palestiniens. Au grand dam de l'armée israélienne, cette fois-ci, c'est son propre camp qui accuse. Cet effet miroir au goût amer discrédite, ad vitam aeternam, la démagogie de Tsahal et apporte de l'eau au moulin de celles et ceux qui affirment qu'Israël massacre, sans vergogne, la population palestinienne.
http://poli-tic.lejdd.fr/2009/03/21/240-les-sales-secrets-de-tsahal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Il y a encore d'autre "secrets" que la France garde soigneusement secrets : Les soldats de l'armée israelienne ont à plusieurs reprises brutalisé et humilié des personnels de statut diplomatique et/ou consulaires français ! le genre d'incident qui normalement si jamais un Etat s'en rend coupable produit un scandale de tous les diables !!! quand ce n'est pas carrèment une crise internationale; or rien ! le gouvernement s'écrase devant ces actes barbares et vils; hallucinant ! (et la réaction de certains lecteurs de Libération est également hallucinante ....)http://www.liberation.fr/monde/0101576075-la-france-humiliee-par-tsahal
Répondre