La grève, trois petits tours et puis s’en vont...

Publié le par sceptix

Par Michel Mengneau

Trois petits tours, enfin, deux pour l’instant, c’est quand le troisième ? On m’a dit qu’il ne faisait pas encore suffisamment chaud en cette fin d’hiver, donc au premier mai en misant sur le fait que le temps sera plus serein, il serait bon alors que l’on revendiquât profitant de ne pas être incommodé par des intempéries intempestives. Il y aurait semble-t-il un espoir pour que l’on émette à cette occasion quelques récriminations à l’encontre de la politique du gouvernement, néanmoins on tâchera de ne pas y aller pas trop fort du fait qu’il est un peu bloqué par la crise.


Alors vous comprenez, si on augmente les salaires, les entreprises qui sont déjà exsangues vont disparaître. Et puis Madame Parisot l’a dit, la grève ça coute je ne sais combien de milliards au patron, et faudrait donc pas que ça dure top longtemps car ces pauvres exploiteurs n’auront plus les moyens de mettre du carburant dans leurs yachts. Il serait regrettable d’en arriver à de telles extrémités. Bien, avec ce genre de raisonnement, on est pas prêt de faire la Révolution !

Malheureusement, c’est le premier constat que l’on peut faire après la journée du 19 mars. J’entends pourtant de partout monter un satisfecit simpliste du genre, vous avez vu le nombre qu’on était dans la rue, plus que le 29 janvier, super, hein ! D’accord, c’était beau, et lorsqu’un tel déferlement humain déambule il y a de quoi se dire satisfait, ça prend aux tripes et l’on se dit, voilà enfin, le peuple est en marche. Mais le seul problème qu’il y a, c’est que l’on ne sait pas vers quoi il marche. Parce que si c’est comme ça qu’il a l’intention d’impressionner les patrons et le gouvernement, à mon avis, c’est un coup d’épée dans l’eau. D’ailleurs la bourse ne s’y est pas trompée. Pendant que les syndicats crient à une victoire d’apparence, elle, elle monte, ce qui en général n’est pas bon signe pour l’ouvrier. Finalement, les gouvernants vont faire semblant d’être impressionnés, vont dire qu’ils ont conscience du mal-vivre, vont invoquer la crise comme bouc émissaire, peut-être que Sarkozy va encore se fendre d’un discours, et après... Après il ne faut pas rêver ça va être tergiversations, la réunionite va de nouveau revenir à la mode, et tout cela pour quelques « mesurettes », sortes de cache-misère. Pourtant c’est Parisot qui a donné la solution en gueulant déjà qu’une journée de grève coûtait une fortune. Mais en fait de grève ce fut plutôt un raté.

Déjà le 29 janvier on avait pas trop insisté sur ce sujet comme si la manif avait seule été suffisante pour faire vaciller le pouvoir. Pourtant le nombre de grévistes n’avait pas été très significatif et le pire c’est que cette fois c’est presque catastrophique...

Je ne voudrais pas passer pour un censeur car je sais que la critique est facile mais l’art reste difficile. Néanmoins, à la première analyse il semblerait que l’on peut mettre cette désaffection pour la grève sur une certaine apathie des syndicats. Pour leur rendre un peu de justice, ce mal vient du fait aussi qu’ils maitrisent de moins en moins une masse de salariés plus dispersée qu’à l’époque où il y avait encore de grands secteurs industriels. Les entreprises de service par exemple étant plus difficiles à fédérer dans la revendication. Toutefois, il y a un problème quand on voit la mobilisation dans les transports, les profs et l’hôpital. J’y suis allé faire un tour dans ma région cet après midi du 19 qui n’était nullement agité par la grève et les revendications. Pour tout dire je suis à peine surpris puisque j’avais reçu plusieurs courriels me signalant que la mobilisation était difficile. Cela s’est confirmé. Que faire pour motiver les troupes ?

Car il ne faut pas rêver, le seul résultat patent sera quand la grève générale aura bloqué l’économie que Sarkozy et le Medef commenceront à s’intéresser aux revendications des travailleurs.

Ceci était une réflexion à chaud, je n’espère qu’une chose, c’est que je me suis trompé et que je n’attendrai pas le mois de mai pour voir un nouveau défilé inutile, servant simplement à donner bonne conscience à un monde endormi !

Ce n’est pas après demain, c’est demain, c’est tout de suite……

Sinon ce sera donner raison à Sarkozy : la grève on ne s’en aperçoit même pas !

bellaciao.org
http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article10036

Publié dans SOCIETE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R


Trés chére Amie Bien le bonjour !Merci pour tous tes gentils petites mots d'encouragement...Ils ont aidé mon moral à tenir le coup alors que mon corps recevaient des perfusions entière de poison visant à mettre KO les cellules mortifiéres..pour l'organe atteint, pour ma vie...Comme quoi, le langage du corps humain peut aussi - sur un plan symbolique - être transcrit et relié au cancer qui, grangréne la vie sur cette planète : LE SIONISME = AVIDITE = MEPRIS POUR LA VIE...Je devrai être de retour, sur le front militant assez rapidement... Je me suis d'ailleurs rendue compte de "la tonne d'informations" a parcourir...Concernant la question de la GREVE EN FRANCE... Nous savons tous que, les représentants syndicaux CFDT, CGT, CGC et consorts sont vendus a l'idéologie Sarkozienne, achetés par le MEDEF...Et, s'ils-ces responsables syndicaux veulent ainsi clairsemés les rangs de la lutte c'est bien pour rendre la lutte INNEFFICACE ainsi le VEUT LE PATRONAT FRANCAIS AINSI LE FONT LES RESPONSABLES SYNDICAUX FRANCAIS JAUNES...Donc tant que, les français n'auront pas intégré cette simpliste IDEE : RIEN A ATTENDRE DES SYNDICATS ET ENCORE MOINS DES REPRESENTANST ACTUELS CFDT, CGT, CGF, FO ETC...LA LUTTE DOIT ETRE ORGANISEE EN DEHORS DE CES IMMONDES PERSONNAGES, EN DEHORS DE TOUTES ORGANISATION SYNDICALE... TANT QUE NOUS LAISSERONS CES IMMONDICES DE RESPONSABLES SYNDICAUX ORGANISER LA LUTTE...JAMAIS RIEN NE CHANGERA AU PAYS SARKOZISTE..AU CONTRAINRE L'ETAU DE L'INIQUE, de la division, de l'esclavage perdurera...AVEC LA BENEDICTION ET L'ACTIVISME DES RESPONSABLES SYNDICAT THIBATL, CHEREQUE ET VENDUS...Bonne journée a toi et heureuse de revenir dans l'arène de la lutte politique dés que, j'aie quitté l'arène de la lutte pour ma survie - Hadria RIVIEREPS :Sais-tu que DIEUDONNE se présente aux élections européennes...Je trouve cela très bien... Même si, jusqu'à présent je ne me suis jamais intéressée, à cet humoriste... Mais depuis qu'il est OPPRIME, interdit de TRAVAILLER par le lobbing sioniste français...Je m'y intéresse, comme je m'intéresse à tous les êtres humains opprimés, chassés, discriminés.... sur cette planète
Répondre