Pour ceux qui ne comprennent rien à ce qui se joue avec HADOPI .

Publié le par sceptix


Un lien pour que vous compreniez ce qu'est la loi HADOPI .
Je suis favorable au boycott de tous les artistes qui soutiennent cette loi :Étienne Daho, Christophe Maé, Kery James, Sinik, Francis Cabrel, Patrick Bruel, Jean-Jacques Goldman, Jenifer, Stanislas, Raphaël, M Pokora, Keren Ann, Thomas Dutronc, Eddy Mitchell, Isabelle Boulay, Maxime Le Forestier, Martin Solveig, Marc Lavoine, Calogero, Gérard Darmon, Pascal Obispo, Jacob Devarrieux, Elie Seimoun, Alain Bashung, Bernard Lavilliers, Rachid Taha, Bob Sinclar, Psy4delarime, Abd Al Malik, Anis, André Manoukian, Charles Aznavour, Alain Souchon, Mademoiselle K, Soprano, Arthur H, BB Brunes, Liane Foly, Emmanuelle Seigner, Ridan, Renan Luce, Zita Swoon, Johnny Hallyday, Empyr, Kenza Farah, Shine, Camaro, Diam's, Renaud, Romane Cerda, Cali et la Grande Sophie.

 

Voici mes raisons de boycotter ces « troubadours » complices actifs de la répression non encadrée :

 

1/ La loi HADOPI va à l'encontre de notre constitution, c'est à dire que cette loi permet à une entreprise privée (FAI) de se placer en situation d'être « Juge et partie ».
Tout jugement et toute sanction doit actuellement se faire par l'intermédiaire d'un Juge après une enquête impartiale et sérieuse, avec HADOPI vous n'aurez plus cette garantie d'impartialité, une société privée (FAI) décidera de votre sort.
En effet, imaginez que votre FAI ai des problèmes pour fournir le service pour lequel vous le payez, il est certain que le FAI vous surveillera plus que n'importe quel internaute afin de suspendre votre connexion internet et vous faire taire sous prétexte de téléchargement illégal .

 

2/ La « présomption d'innocence » est niée. Vous serez supposé coupable de téléchargement illégal sans aucune preuve indiscutable. Ce qui équivaut à des « allégations calomnieuses » et une « atteinte à votre honorabilité ».

 

3/ La notion essentielle de droit Français « La charge de la preuve revient à l'accusation » est piétinée avec la loi HADOPI .
Considérant qu'au termes de l'article 9 DDHC, "Tout homme est présumé innocent jusqu'à ce qu'il ait été déclaré coupable [...]" ; qu'il en résulte qu'en principe, le législateur ne saurait instituer de présomption de culpabilité en matière répressive; que toutefois, à titre exceptionnel [...].
Avec HADOPI en l'état vous êtes présumé coupable, encore plus grave, coupable par une entreprise privée, Juge et partie n'ayant rien à voir avec l'autorité judiciaire …

 

Normalement en droit Français, c'est à la personne qui vous accuse d'un délit de prouver que le délit a été commis .
Avec la loi HADOPI ce sera à vous de prouver que vous n'avez commis aucun délit, bon courage...

 

4/ Pour prouver votre bonne foi vous devrez accepter d'installer un logiciel espion sur votre PC, logiciel qui enregistrera vos moindres faits et gestes sur internet .(les possibilités sont sans limites avec les logiciels espions, il est possible d'enregistrer tout ce que vous saisissez sur votre clavier)

 

5/ La riposte graduée est un « attrape couillon », en effet, même si vous prouvez votre bonne foi en vous laissant espionner 24 heure sur 24 par un logiciel espion, le niveau N° 1 de la riposte graduée restera d'actualité .
Donc pour une seule suspicion de « téléchargement illégal » vous devrez accepter d'être espionnés à vie ?
6/ Le gouvernement actuel tente de vous faire croire que le projet HADOPI est fait pour protéger les « artistes » de l'hexagone.
En réalité, ce projet est fait pour protéger les intérêts de l'industrie du cinéma et des majors de l'industrie de la musique qui ne sont pas Européennes. (ils vous suffit de regarder les chiffres d'affaire de ces industries par pays)

 

7/ Le projet HADOPI actuel inclus la possibilité de fouiller dans toutes vos boites E-Mail relevant de la correspondance privée . Une sorte de police politique autorisée à surveiller vos correspondances et violer votre vies privée sans aucune ouverture d'instruction judiciaire de la part d'un Juge habilité .

 

8/ Le gouvernement Sarkozy a décidé de surveiller les leaders d'opinion sur internet depuis déjà quelques années .
Cela relève d'une véritable police politique chargée de la surveillance des détracteurs du « Tsar Nicolaï Sarkozy I er » .
Comme dans tous les régimes totalitaires, les opposants au pouvoir en place pourront être identifiés et faire l'objet d'une surveillance rapprochée en désaccord avec les principes mêmes des libertés individuelles .

 

9/ En cas de délit la seule instance légitime à enquêter et à sanctionnée est le Juge d'instruction (indépendant) dernièrement remplacé par le Juge de l'instruction (soumis au pouvoir exécutif donc au gouvernement).

 

Toutes ces atteintes au droit Français préparent notre pays à être soumis à une jolie dictature déjà bien avancée …

 

 

lipietz@club-internet.fr a écrit :
Je crois que vous interertissez les textes. C'est le 46 qui fait reference à la CEDH ! En outre il est voté avant parce qu'il porte sur l'article 1, le 138 porte sur l'article 8.

Comme je l'ai expliqué ici :
http://www.inlibroveritas.net/forum/sujet2936.html
les Verts souhaitent pouvoir voter à la fois pour l'ex-amendement Cohn-Bendit- Bono (138) et pour le 46, et nous demandons donc à ce que la liste de vote soit revue en conséquence.

Le "compromis"  46 est beaucoup plus précis que le 138, car il pose les lourdes conditions de protection des libertés de l'article 6 de la Convention Européenne des Droits de l'Homme Il est faux de dire que "le 138 ferait tomber la loi Hadopi et pas le 46", n'écoutez pas le gouvernement ! Le 46 est beaucoup infranchissable que le 138 par la loi Hadopi , mais nous tenons à  faire voter aussi le 138 pour utiliser la Charte des droits fondamentaux.

Et attention. Le 138 n'a été adopté que par le Parlement. Or les amendements ne sont pas acceptés quand ils sont votés par le seul Parlement, mais par les deux chambres, Parlement et Conseil. Or le 138 ne passera pas en Conseil, car il fait référence à la Charte des droits fondamentaux, refusée par les pays "Nonistes", la Grande Bretagne et la Pologne au moins (et le Tchéquie sans doute)

Cordialement


Alain Lipietz
 

Liberty a écrit :

Madame la Députée,
Monsieur le Député,
 
Le gouvernement français tente d'appliquer au plus vite, avec ou sans le consentement européen, la loi "Hadopi".

J'ai débuté l'informatique en 1980, soyez certains je puis vous le prouver, que le texte actuel vidé de son sens originel est une atteinte sans précédent aux libertés individuelles .
Le projet actuel est la forme la plus sauvage de surveillance liberticide qu'aucun régime totalitaire au monde n'a jamais osé rêver .
Les Français seraient-ils amnésiques de leur histoire ?

Je fréquente quotidiennement les sites internet des USA, il est évident qu'une concertation totalitaire a été organisée, les USA ont pour projet d'archiver toutes les données privées transitant par internet .

Allons-nous devoir revenir aux pigeons voyageurs pour communiquer librement ?
Personnellement ce n'est pas un problème, la colombophilie étant une tradition familiale héritée de la résistance .

En effet, voudriez-vous que le projet HADOPI permette de surveiller vos courrier électroniques privés, c'est exactement ce qui est prévu pour TOUS les citoyens en voici la preuve .

http://www.pcinpact.com/actu/news/50590-filtrage-email-messagerie-hadopi-communication.htm

Le projet HADOPI nous assure de la violation des principes législatifs fondamentaux tels : -" La présomption d'innocence" ou même " La charge de la preuve reviens à l'accusation" .
Obliger les citoyens à prouver leur innocence à des sociétés privées sous peine de la double peine est la preuve la plus arrogante de cette atteinte aux principes fondamentaux de nos lois  : "Coupure de la connexion internet mais obligation de payement pour un service auquel vous n'avez plus accès" .

Accepter les logiciels espions pour prouver notre innocence c'est la triple peine "une liberté sous haute surveillance" .


 
J'apprends aujourd'hui que le gouvernement a manœuvré de manière à modifier l'ordre du vote. L'amendement Bono est ainsi placé juste derrière le compromis "Trautmann" qui, s'il est adopté, retire l'amendement "Bono" du vote, en le vidant de son contenu.
 
Or, celui-ci garantit le droit à un procès équitable et sujet à l'ordre judiciaire, tel que décrit dans la Convention de sauvegarde des Droits de l'Homme et des Libertés fondamentales (article 6), et bien sûr dans la Convention européenne des droits de l'Homme.


Je vous prie donc de tout faire pour sauver l'amendement 138 original.

Personne ne pourra dire "Nous ne savions pas" !

Respectueusement mais avec la plus grande fermeté, veuillez agréer Madame, Monsieur le député, l'expression de toute ma considération.

Bertrand GLAS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
le meilleur clip contre hadopi.Si il pouvait passer à la télé !à défaut on peut le relayerhttp://www.dailymotion.com/video/x9aaao_hadopi-ou-comment-infiltrer-chaque_news
Répondre
S

merci Roland je relaie


P
Mais il est mort Baschung !On a donc signé pour lui !!
Répondre
S

Peut-être que sa maison de disque l'a fait signer sur son lit de mort ! Ce sont des vampires !


S
Ah bien, en voilà une belle liste comme je les aime ! Tout du beau monde qui révèle sa grandeur d'âme ! A bon entendeur...un boycott leur ferait le plus grand bien !
Répondre
S

C'est également ce que je pense Sixtine, bises


M
Que des génies ! et tous pour la liberté ! c'est marrant, ils ne balancent pas pour appuyer une loi scélérate et liberticide pour leurs petits intérêts : ils feraient mieux de se retourner contre leur maître, mr Nègre de universal qui les exploite.Le plus comique dans la troupe c'est Leforestier ! ah il a bien changé celui-là.Il y a quelques années, il déclara qu'il avait abandonné ses idées anarchistes après avoir constaté ce que...l'anarchie signifiait au Liban: grotesque.Quelle bande de faux jetons qui se font de la pub en outre sur le dos des déshérités par le biais des tournées et des cd cf aux restaus du coeur, avec participation aux benefs.Ils me dégoûtent.Bonne soirée Charlotte.
Répondre
S

A gauche pour les autres, mais bien à droite pour eux.