USA: décès d'un piéton écrasé dans l'indifférence mais filmé en vidéo

Publié le par sceptix

WASHINGTON - Un piéton de 79 ans, dont le sort avait suscité l'émotion aux Etats-Unis il y a un an lorsqu'une caméra vidéo de surveillance l'avait filmé en train d'être renversé et écrasé par des véhicules sans qu'aucun ne s'arrête, est décédé, a annoncé mercredi la presse locale.

Le 30 mai 2008, alors qu'il traversait une rue d'Hartford, la capitale du Connecticut (nord-est), Angel Torres, revenant d'acheter du lait, avait été renversé par deux voitures qui avaient franchi la ligne jaune pour doubler un autre véhicule et qui ont rapidement pris la fuite dans une rue adjacente.

Toutes les chaînes de télévision américaines avaient diffusé en boucle une vidéo municipale montrant l'homme gisant au milieu de la chaussée en pleine ville tandis que pas moins de neuf voitures faisaient un écart pour l'éviter sans s'arrêter pour lui porter secours.

Les passants s'étaient aussi montrés sans réaction et même un scooter avait fait un cercle autour de la victime avant de s'éclipser.

Selon le quotidien Hartford Courant, M. Torres, totalement paralysé après l'accident, est décédé lundi des suites de ses blessures à l'hôpital de la ville où il se trouvait depuis plusieurs mois. Les appareils qui le maintenaient en vie ont été débranchés, conformément au choix de la famille.

"Mon père était juste couché là toute la journée, ne répondant plus à rien. Ces gars l'ont tué", a déclaré son fils au Hartford Courant.

Malgré la vidéo-surveillance, les chauffards n'ont pas été arrêtés et une récompense de 10.000 dollars est toujours offerte pour les retrouver.

L'accident avait suscité une grande émotion à l'époque. "J'ai honte de dire que dans notre ville, les habitants ont des relations malsaines avec eux-mêmes", avait déclaré le chef de la police.

Des psychologues interrogés sur les chaînes de télévision avaient expliqué que l'attitude passive des spectateurs de l'accident n'était pas si rare. "Cela s'appelle la diffusion de la responsabilité", indiquait Elise Labbe-Coldsmith, psychologue pour l'Université de South Alabama.

"Cela arrive plus fréquemment dans les environnements à forte densité urbaine où les gens sont habitués à ne pas se regarder les uns les autres", avait-elle ajouté.

(©AFP / 13 mai 2009 23h29)

Qui parlait de solidarité et d'entraide ?? pftt, j'y crois plus ! 

Publié dans prédateurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Pas besoin d'aller aux USA, ça s'est passé à Liège, chez moi, en Belgique : http://rannemarie.wordpress.com/2009/05/13/hurler-a-la-terre-entiere/
Répondre
S
<br /> J'ai vu ton post, même plus la force de gerber !!!<br /> <br /> <br />