10 livres à planquer en cas de perquisition

Publié le par sceptix


Pensiez-vous que nous étions arrivés à une époque où l'on n'impute plus aux livres les comportements déviants en tout genre ? La retenue, dans le cadre de l'affaire Coupat, d'une vingtaine de titres "gauchistes" comme potentielles preuves à charge, montre bien cependant que certaines lectures peuvent encore vous placer du côté de l'illégalité. Attention à ce que vous laissez traîner sur vos étagères : il y a des livres qu'il vaut mieux planquer en cas de perquisition.

Dans le cadre de l'affaire Coupat, 27 des 5 000 livres trouvés dans la bibliothèque de la communauté de Tarnac ont été accusés de "légitim(er) les attaques contre l'Etat"... En dehors de L'Insurrection qui vient (2007) - un pamphlet anonyme signé du "Comité Invisible", attribué à Julien Coupat en dépit des infirmations de l'éditeur Eric Hazan et qualifié de "manuel insurectionnel" par la police - l'inventaire révèle surtout les titres d'ouvrages "gauchistes", comme Books for Burning d'Antonio Negri, The Insurrectionnal Project d'Alfredo M. Bonanno ou La liberté et l'égalité se manifestent de Francis Dupuis-Déri. A en croire le rapport des enquêteurs, certains ouvrages pourraient bien contribuer à faire de leurs lecteurs de dangereux "terroristes de gauche anarcho-autonomes"...

En réaction au "délit de lecture" dont a été accusé Julien Coupat, la Mel a mis en ligne une pétition intitulée, à l'instar d'un texte de Walter Benjamin, "Je déballe ma bibliothèque". Mais attention, déballer sa bibliothèque "pleine à craquer de livres subversifs", c'est bien, sauf bien évidemment si vous êtes impliqués dans quelque sombre affaire d'activisme. Voici une liste d'ouvrages qu'on évitera par exemple de placer sous le nez de la police.

 

 

10. Breaking Free : The Revolutionary Adventures of Tintin

1989. Éditée par Attack International en Grande-Bretagne, cette bd contemporaine assez rare nous dévoile la face cachée de la superstar belge en jeune révolté contre le système. L'ouvrage figurait dans la liste de Tarnac. On comprend enfin pourquoi Tintin s'intéresse à Rackham le Rouge...

 

 

9. Le Sabotage, Emile Pouget

1898. « Travailler plus pour gagner plus », le principe du livre est simple : fournir la quantité et la qualité de travail selon le salaire. A bas salaire, travail bâclé ! Et sabotage à la clé...

 

 

 

8. Les Justes, Albert Camus

1949. Cette pièce basée sur l'attentat réel du grand-duc Serge en Russie par un groupe terroriste de révolutionnaires sociaux illustre une réflexion autour du nihilisme, du terrorisme, pose la question de la fin et des moyens et dresse un parallèle entre l'élan militant et l'élan amoureux. Pas forcément compatible d'ailleurs...

 

 

7. Traité de savoir-vivre à l'usage des jeunes générations, Raoul Vaneigem

1967. Ce traité anti-capitaliste en 25 chapitres fut le livre de chevet de nombreux soixante-huitards. Le message ? Face à la contrainte du système, le mieux à faire reste encore de tout foutre en l'air et de renverser l'ordre social dominant. Poétique et efficace.

 

 

6. Le Mini manuel du guérillero urbain, Carlos Marighella

1969. Dans ce manuel qui sera repris par l'IRA et les Brigades Rouges, le militant brésilien Carlos Marighella donne quelques tuyaux pour mettre en place un mouvement guerillero et organiser un programme d'entraînement militaire.

 

 

5. Léviathan, Paul Auster

1996. Il est question dans ce roman du parcours explosif de Benjamin Sachs, un artiste terroriste qui fait sauter des statues de la Liberté miniatures avec des bombes de peinture. De quoi donner des mauvaises idées ?

 

 

4. Anarchists' cookbook, William Powell

1970. Traduire par : "Le Livre de recettes anarchistes". Un manifeste anti-américain qui contient des recettes et des instructions pour la fabrication d'explosifs, de drogues et d'un certain nombre d'appareils de télécommunications. Moins drôle, on y apprend aussi comment tuer quelqu'un à mains nues...

 

 

3. Bréviaire des artificiers, Mathias Enard

2007. Ce manuel illustré s'adresse avec humour aux aspirants terroristes, "indiquant les conditions de temps et d’argent pour y parvenir, les études à suivre, les examens à subir, les aptitudes et les facultés nécessaires pour réussir, les moyens d’établissement, les chances d’avancement et le succès dans cette profession"... Prudents, les auteurs déclinent "toute responsabilité quant aux conséquences esthétiques, politiques ou digestives liées à la mise en pratique des conseils ici recueillis".

 

 

2. Temporary Autonomous Zone, Hakim Bey

1991. Hakim Bey est un héros de la contre-culture spécialisé dans les utopies pirate. Fondé sur l'hypothèse d'un déclin des systèmes politiques actuels, son livre est devenu incontournable de la notion de terrorisme poétique. Altermondialistes, ravers, hackers et autres cyberpunks lui vouent un culte secret...

 

 

1. Steal this book, Abbie Hoffman

1971. L'activiste anarchiste Abbie Hoffman, à qui l'on doit aussi Fuck the System, apprend dans ce manuel à voler de la nourriture et des cartes de crédit, à démarrer une station de radio pirate et à cultiver la marijuana. Soumis à l'impératif du titre, les lecteurs obéissants ont piqué le livre pendant des années !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
J'assume, je n'ai aucune honte à avoir pour mes engagements. Ils sont humanistes. Honte par contre aux bourreaux de l'humanité ! Je préfère les dénoncer et être embastillée, que nuire à mon prochain et être en liberté. Dors bien toi aussi eva
Répondre
E
Excuse les fautes de frappe ou d'orthographe, je vais à toute allure, et je relis difficilement (caractères petits) eva
Répondre
S

pas de souci !!


E
Ils m'embasitilleront, ils embastilleront quelqu'un qui sous son vrai nom et sous celui d'Eva R-sistons a des dizaines de milliers de références sur google, qui est lauréate de l'Académlie française, sortie Ie de l'école de journalisme, a un paquet d'interviews sur elle, des éditeurs de références, et qui a animé un centre chrétien , et qui a mis en place toutes sortes de structures pour enfants, défense environnement, parents d'élèvres, et culture, débats, défense consommateurs et j'en passe, fonctions au PS avant, et j'en passe, et qui a horreur des cachoteries, et qui préfère se faire embastiller pour un livre chez elle que le cacher, qui aime la transparence, qui a horreur de la dissimulation, tout au grand jour, j'assume la tête haute mes convictions, rien à renier, dégoût de la petite mafia qui usurpe le pouvoir par égoïsme et cupidité, j'ai fait voeu de pauvreté, je ne consomme rien, en prison je m'occuperai des plus malheureux, j'ai d'ailleurs toujours rêvé de m'y dévouer (j'y ai passé la + belle journée de ma vie, avec un groupe d'évangéliques), je ne m'ennuie nulle part, je dors bien en toutes occasions, je m'adapte à tout, le bonheur je le transporte en moi, j'ai la foi, le "bouclier de la foi" (Bible), il est dit dans la Bible que l'ange de l'Eternel campe auprès des croyants pour les garder, et il ne me sera fait que ce qu'Il (Dieu) permettra ! Bref, je suis au-dessus des contingences humaines. Et par contre, pour rien au monde je ne dissimulerai quoi que ce soit. J'assume mes actes et mes engagements, tous, la tête haute. Et j'ai gardé le livre de mon ex mari, je ne le planquerai pas. Rien à ajouter : S'ils me touchent, comme dit la Bible, ils toucheront Dieu en moi, qui vit dans mon coeur. Ils répondront de leurs actes devant le Tribunal divin. Je ne crains rien, comme tout croyant authentique. "Ne crains point, je suis TOUS LES JOUR avec toi". Il m'a déjà fait déménager pour quitter la grande ville, en temps de crise c'est précieux. Le bon air marin, et la tranquillité. Je fais ce que je crois être mon devoir, Dieu appelle ses enfants à être dans la Lumière, à vivre honnêtement, dans l'amour de l'autre, la vérité, la justice, la paix, la solidarité, à vivre pauvrement etc   Je suis fidèle à ses préceptes, à Sa Parole. Les hommes ne me font pas peur. Ils s'en rendront vite compte le cas échéant. je t'embrasse eva
Répondre
S

Tu as de la chance d'avoir la foi ! Tu as raison, je ne planquerai rien non plus, on s'assume ou on la ferme.
Bises et dors bien.


E
Hé hé j'ai chez moi un guide du militant (je crois) de Langlois (je crois) qu'avait acheté, tenez-vous bien, mon ex-mari directeur général d'une société transnationale  !! (amateur à l'époque de Krivine, bien assagi depuis; Qui a dit qu'en viellissant on ne changeait pas ? Toujours du même côté, d'ailleurs ! Pas moi, fidèle, et attachée à la Justice - on m'a appris l'altruisme dans mon enfance bourgeoise)Bises à tousevaje mets ça sur mon blog sos-crise, plein de trucs intéressants, fonce, Charlotte !
Répondre
S

Planque-le on sait jamais !!! Entre ça et ton blog...... zauraient matière^pour t'embastiller hihihi.
Bises, merci Eva et re bonne nuit


R
aux Etats-Unis la proportion de gens en prison est 3,5 fois supérieure ( x 3,5 !!) à ce qui en est dans "l'horrible pays" qu'est l'Iran. Quelle peut être la conclusion ?
Répondre
S

Et de la Chine également (rapport au nbre d'habitants)