Medecine douce et sectes

Publié le par sceptix

Une note de pat sur Leveilleur

Faire de la route permet d'écouter la radio et depuis ce matin je suis consternée, écoeurée par ce que j'entends! Oh, je ne parlerais pas de l'actualité nationale ou internationale, aseptisée et javellisée par les médias! Non, je préfère celle dont on ne soupçonne pas, à priori, les conséquences. 
 
Depuis ce matin, il est question de s'attaquer aux "médecines douces"! Tiens donc!  
 
Le premier communiqué est tombé aux infos de 6h30 :

Un recensement de toutes les psychothérapies déviantes  va être organisé dès le mois de septembre, avec l'objectif de mieux informer le public, a indiqué le président de la Miviludes Georges Fenech, mardi matin sur Europe 1. 

L’ancien membre de l’UMP s’inquiète de la prolifération de psychothérapeutes douteux exerçant au sein de sectes :

«  Les mouvements sectaires se portent bien en France : ils sont aujourd'hui entre 500 à 600, contre moins de 200 il y a 15 ans, selon les conclusions du rapport annuel sur les sectes, rendu public mardi par la Miviludes. » 

A ce stade de l’information, on peut imaginer que l’intention de Georges Fenech et  du gouvernement est «  relancer l’action de l’État en matière de lutte contre les dérives sectaires ».  

Au fil de la journée, la cible se précise. Elle concernerait la multiplication d'offres relatives au bien-être et à l'épanouissement personnel, dépourvues de toute évaluation sérieuse, et dont certaines présentent un risque réel pour la santé" 

Plus généralement, sont mises en cause certaines thérapies dites "douces" ou "alternatives", dont la liste, dressée par la mission, va de "l'aromathérapie" au jeûne au passant par la "musicothérapie", la numérologie, la naturopathie, le "tarot psychologique" ou encore la "thérapie par le souffle". 

En résumé,  toutes les médecines alternatives vont être concernées et tomber sur le coup d’une interdiction. 

Plantes, huiles essentielles, musique, respiration  seront bientôt de vieux souvenirs. 

Mais quel monde nous prépare-t-on ? 

Nous savons que les huiles essentielles et les plantes peuvent offrir une alternative valable par exemple à la vaccination contre la grippe . Elles permettent d’échapper au joug de l’industrie pharmaceutique et à ces dérives. 

Interdire les médecines alternatives, c’est nous précipiter dans la gueule du loup et ne plus nous laisser le choix face à ce vaccin contre la grippe AH1N1 qu’on nous prépare pour la fin de l’année.  

Pat sur Leveilleur
http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2009/05/medecine-douce-et-sectes.html#comments

 Aux inquiétudes fondées de Pat, j'ajoute les miennes :

CODEX ALIMENTARIUS: CONTRÔLE ET DÉNI "Nous ne voulons pas changer. Chaque changement constitue une menace à la stabilité. C'est une autre des raisons pour lesquelles nous sommes si circonspects quant à l'application de nouvelles inventions. Toute découverte de la science pure est subversive en puissance ; même la science doit parfois être traitée comme un ennemi potentiel."
- Aldous Huxley,
Le meilleur des mondes.

La 29ème session du Comité du Codex sur la nutrition et les aliments diététiques ou de régime s'est tenue à Bad Neuenahr-Ahrweiler en Allemagne, du 12 au 16 novembre 2007. Il s'agit d'un organe subsidiaire de la Commission du Codex Alimentarius sponsorisée par la FAO/l'OMS. Les activités de ce Comité sont de plus en plus perçues par les partisans de la santé naturelle comme l'une des menaces mondiales les plus importantes pesant sur la future disponibilité des compléments alimentaires en vitamines thérapeutiques et autres thérapies de santé naturelle basées sur les micronutriments. Paul Anthony Taylor, directeur des relations extérieures de la Dr. Rath Health Foundation, a participé à cette réunion en qualité de délégué de la Fédération Nationale de la Santé , la seule organisation en faveur de la santé naturelle et orientée vers les consommateurs au monde qui bénéficie du statut d'observateur officiel lors des réunions du Codex. Le rapport-témoignage de Paul présenté ci-dessous décrit comment le Codex continue à réfuter les bienfaits des vitamines, des micronutriments et de la nutrition dans la lutte contre les maladies actuelles les plus courantes et explique la façon dont ses principaux bénéficiaires sont les grandes multinationales des secteurs de l'alimentation et des biotechnologies, ainsi que l'industrie pharmaceutique.

L'abandon flagrant des préoccupations des consommateurs concernant les aliments génétiquement modifiés

Le Comité du Codex sur la nutrition et les aliments diététiques ou de régime se réunit à Bad Neuenahr-Ahrweiler, en Allemagne, en novembre 2007.


la suite de l'article :
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-23428431.html

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Merci Charlotte de nous rappeler que le rapport de Miviludes ne fait qu'intégrer les directives du "codex alimentarius".<br /> Noyés sous un flot d'informations, nous avons oublié ce plan diabolique. L'échéance pour son application est fixée au 31 décembre 2009, en d'autres termes,nous y sommes! Denissto lance aujourd'hui une alerte dont voici le texte :<br /> codex alimentarius : alerte rouge<br /> Messagepar denissto » Ven Mai 22, 2009 8:04 am<br /> les cartels pharmaceutiques, biochimiques, ont grassement rétribués leurs laquais législateurs pour vous mettre sous leurs coupes.............les principaux donateurs des campagnes présidentielles US, ce sont eux, aussi ne vous étonnez pas:<br /> Je porte à votre attention l'information ci-après :<br /> Une nouvelle directive de l'Union Européenne doit être mise en place au 31 décembre de cette année. Il s'agit d'un "Codex Alimentarius" qui limiterait considérablement les substances autorisées dans le domaine des médecines alternatives et des suppléments alimentaires, si la directive était votée.<br /> Ceci aurait pour effet que pour les remèdes que nous achetons aujourd'hui (Hémopathie, Fleurs de Bach, sels de Schlüssler, minéraux et vitamines) le nombre des substances actives autorisées serait si limité que ces médicaments perdraient leur efficacité. Pire encore ces médicaments pourraient disparaitre du marché parce qu'ils n'auraient pas reçu d'autorisation de vente du fait des nouveaux critères d'autorisation de mise sur le marché extrêmement restrictifs.<br /> Cette information est d'autant plus alarmante que cela signifierait pour nous tous la fin d'une liberté thérapeutique et aussi la fin de tous les métiers qui utilisent ces substances (naturopathes, phytothérapeutes, homéopathes, herboristes ainsi que les laboratoires produisants ces remèdes).<br /> En Grande-Bretagne les "Health Stores" comme "boots" font actuellement campagne dans tout le pays en demandant aux clients de faire pression auprès de leurs députés pour stopper le vote de cette directive. Le sujet est débattu officiellement et publiquement. Malheureusement les médias en France et en Allemagne ont très peu ou pas publié cette information qui nous concerne tous.<br /> Il est à noter d'ailleurs que les pays qui ont pris l'initiative de cette nouvelle directive sont l'Italie, l'Allemagne ... et la France.<br /> Vous trouverez si après l'accès (en français) du site anglais de "Consumers for Health choice" qui a mis en place une pétition européenne.<br /> http://www.consumersforhealthchoice.com ... Itemid=225<br /> http://denissto.eu/<br /> Merci pour ton travailAmicalementPat
Répondre
S
<br /> J'ai déjà relayé Pat suite à ton mail, merci beaucoup<br /> <br /> <br />
R
Le docteur Knock ne fait plus rire, il prend de plus en plus le muffle d'un totalitarisme sordide tordu et redoutable.Rian de nouveau sous le soleil, l'Eglise catholique et la Sainte Inquisition réagissaient aussi comme ça. Et plus tard l'Educ Nat devant sa concurrente : l'Eglise.Mais avec l'ambiance eet les moyens actuels cette dérive çi risque de faire encore plus peur que l'Inquisition, qui faisait trembler même la reine d'Espagne (Jeanne "La Folle")
Répondre
S
<br /> Tout ça sous le prétexte de nous protéger, tu verras que certains "qui ne croient qu'en la faculté" touveront ça très bien. C'est désolant et épuisant Roland nos coups d'épée dans l'eau. Maintenant<br /> je commence à penser "sauve qui peut". Pendant que le Titanic s'enfonce, nous courrons partout pour prévenir ceux qui sont sur la piste de danse, et les danseurs nous rient au nez, alors que ceux<br /> qui savent décrochent les chaloupes, ça ne servira à rien de couler avec les sourds.<br /> <br /> <br />