Avenir Solidaire, les élections européennes

Publié le par sceptix

Communiqué de presse

Avenir Solidaire, les élections européennes.

http://www.avenir-solidaire.net/
http://www.avenir-solidaire.net/blog/
contact@avenir-solidaire.net


Lundi 1er juin 2009

 

Avenir Solidaire,
les élections européennes.

 


    Le 7 juin, les Français et les autres peuples d'Europe vont voter pour renouveler le Parlement européen.

    Si le Parlement vient en premier dans l'ordre protocolaire de l'union européenne, par contre son pouvoir est limité au point d'être presque symbolique.
    En fait le Parlement européen sert à donner une illusion de démocratie dans une Europe dirigée par une oligarchie qui semble prendre la direction du totalitarisme.

    Avenir Solidaire a choisi de ne pas présenter de candidats à cette élection.
    La raison mineure...
    Avenir Solidaire fait son apparition sur le terrain depuis seulement quelques mois et n'est pas suffisamment préparé.
    La raison majeure...
    Avenir Solidaire a choisi de ne pas se prêter à un simulacre de démocratie.


    Est-ce le peuple qui décide de ce que sera l'Europe ou est-ce l'Europe qui décide de ce que sera le peuple ?
    L'Europe concoctée par l'oligarchie est contraire à ce que veut le peuple français et à ce que veulent les autres peuples qui ont eu à se prononcer par référendum.
    Le peuple français s'intéresse à la construction de l'Europe, mais il se désintéresse des élections européennes parce qu'il sait qu'il ne sera pas écouté.
    Le peuple français a bien conscience que l'on veut lui imposer une Europe dans laquelle il ne se reconnaît pas.

    Seuls les peuples qui auront le pouvoir de décider, dans de véritables démocratie, seront capables de construire l'Europe de la solidarité et de la fraternité.

    Avenir Solidaire dénonce l'Europe des privilèges : une Europe formaliste et pointilleuse lorsqu'il faut aider les plus démunis ; mais une Europe compréhensive, compatissante et généreuse envers les banques dont la défaillance financière n'est que le résultat d'une défaillance morale.

    Avenir Solidaire ne veut pas se mêler aux pantalonnades européennes en essayant d'avoir des élus au Parlement européen.

    Un des objectifs d'Avenir Solidaire est de construire l'Europe des peuples, l'Europe solidaire et fraternelle.
    Avenir Solidaire préfère œuvrer depuis la France à libérer le peuple français et, ainsi, donner l'exemple d'une libération possible pour les peuples d'Europe bafoués.

    Toutefois, être citoyen c'est assumer sa responsabilité lors de chaque vote ; c'est voter selon son choix.
    Avenir Solidaire invite donc les électeurs à voter.
    En effet, l'abstention est le signe de l'abandon ou la marque des personnes dans l'incapacité de voter.

    Il est honorable que chacun vote pour la liste de ses convictions et en assume la responsabilité.
    Soyons cependant cohérents.
    N'apportons pas notre suffrage aux listes qui ont pratiqué le déni de démocratie en bafouant le choix du vote exprimé lors du référendum de 2005.

    Prenons garde au vote de dérision, qui déresponsabilise.
    Prenons garde au vote par défaut pour le moindre mal.

    Avenir Solidaire invite les Françaises et les Français qui veulent autres choses à le signifier par un vote blanc.
    En effet, l'électeur vote blanc lorsqu'il a la volonté de dire que ce qu'on lui propose ne lui convient pas.

    Voter blanc est une indication grandeur nature du nombre de personnes qui veulent autre chose.

    Françaises, Français, si aucune liste ne représente vos idées , plutôt que de vous abstenir, de voter par dérision ou de voter pour le moindre mal...

    Votez blanc.


    Avenir Solidaire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
J'en suis au même point de mes réflexions...Décidément, entre vies d'aujourd'hui et d'hier bien des points de convergence
Répondre
F
Ce ne serait pas la 1ère fois que je voterais blanc, même avec une multitude de listes. Ca m'arrive très souvent parce que depuis des années, je vote comme beaucoup j'imagine par défaut. Donc plutôt que de voter par défaut, je vote blanc.Il faudrait réellement changer l'expression du scrutin parce qu'actuellement voter blanc revient à ne pas s'exprimer alors que l'expression justement est très claire.Quand j'ai reçu les papiers hier, et que j'ai vu le papier d'Avenir Solidaire, il m'a interpellée. A regarder les professions de foi, ils ne sont pas nombreux ceux qui n'utilisent pas la langue de bois politique, je les ai comptés et en ai trouvé trois, (mais ça n'engage que moi) :  Avenir Solidaire,  Debout la République et Alliance Ecologiste Indépendante.
Répondre
S
<br /> Si je vote, je voterai pour Alliance écologique indépendante, chez moi c'est Drevet, il n'y connais rien dans les institutions européennes, mais ce n'est pas un "politique" un bon point pour lui.<br /> J'apprécie Dupont-Aignan mais il a quand même voté Sarko à la présidentielle, alors rien que ça me file des boutons. Quant au vote blanc, il n'esy pas pris en compte alors...<br /> Bises<br /> <br /> <br />
F
Ils disent et écrivent ce que beaucoup d'entre nous pensent.Le souci du vote blanc, c'est qu'il est décompté des votes exprimés et que donc il profite au parti majoritaire.
Répondre
S
<br /> Oui, mais s'il y avait un maximum de votes blancs, imagine le choc pour ces politicards. Ne nous faisons pas d'illusion les inconditionnels du playmobil vont se mobiliser, et les autres se<br /> disperser. De toute façon la politique européenne ne se passe pas au parlement, mais à la commission (les technocrates non-élus) et le lobbying y est très costaud.<br /> Bises<br /> <br /> <br />