Ca se démène sec dans les médias "officiels"

Publié le par sceptix

 



SÉRIES D'ÉTÉ : LES THÉORIES DU COMPLOT11/09 : le crash du Pentagone toujours contestéArchive télé du 19/07/2009 10:50:51
NOUVELOBS.COM | 21.07.2009 | 10:03
Qu’est-ce qui a frappé le Pentagone le 11 septembre 2001? Un Boeing 757 ? Un missile ? Près de huit ans après les attentats du 11 septembre, ils sont de plus en plus nombreux à nier la version officielle, sans apporter d'éléments décisifs.

pentagone (AFP)
Aucun avion n’aurait frappé le Pentagone le 11 septembre 2001. Pour beaucoup, souvent amateurs de théories "conspirationnistes", les attentats du 11 septembre ont été fomentés de l’intérieur par le gouvernement américain pour justifier l’invasion d’abord de l'Afghanistan puis de l'Irak. Le gouvernement américain a bien tenté de désamorcer la crise de confiance de certains en publiant le 22 juillet 2004 un rapport de la commission d’enquête du 11 septembre. Mais sans réel succès.
L’excès de secret et le manque de communication de l’administration Bush n’a pas eu raison de l’obstination des adeptes des contre théories. En France même, ils seraient ainsi 11% à croire que ce sont les Américains eux-mêmes qui ont organisé les attentats, selon
un récent sondage Sofres-Logica pour Nouvelobs.com. 17% se déclarent sans opinion. De quoi en convaincre encore plus.

Thierry Meyssan, décortiqueur de vérité

Le crash sur le Pentagone a été le moins médiatisé : parce qu’il y a eu moins de victimes et parce que le secret défense a obligé les autorités a en dire le moins possible. Le refus des autorités militaires de fournir la bande-vidéo des nombreuses caméras de surveillance du Pentagone, notamment, n'a fait que renforcer le doute sur la version officielle. Huit ans après les attaques, la popularité des thèses contradictoires n’a pas faibli.


"Loose Change" relance le débat


"Il n'existe aucune preuve qu'un avion soit même tombé dans les environs du Pentagone", "les seuls morceaux qui restent que vous pouvez voir sont assez petit pour que vous puissiez les prendre dans la main", "il n’y a pas de grande partie de la queue ou des ailes, pas de fuselage, rien à la ronde qui puisse indiquer qu’un avion tout entier se soit crashé sur la façade du Pentagone". Voilà le témoignage de Jamie Mcintyre, reporter à CNN en direct du Pentagone, reproduit en 2005 dans le documentaire "Loose Change". Réalisé par trois américains, Dylan Avery, Koray Rowe et Jason Bermas, le film dévoile les zones d’ombres autour de l’attaque sur le Pentagone, témoignages et avis d'experts à l'appui. Cette vidéo, que l’on trouve en accès libre sur les sites comme Daily motion ou You tube sera vue des milliers de fois.

Demande de réouvertures d'enquêtes et doutes

Face à ce torrent d’expertises qui accréditerait une version non officielle, des groupes se créent pour demander l’ouverture d’une enquête indépendante, comme le site ReOpen911. "Notre objectif est avant tout d’informer", explique Atmoh, fondateur du site. "On ne se substitue pas aux enquêteurs", précise-t-il. Même s’il dit ne pas soutenir ouvertement les thèses "conspirationnistes", il affirme que le gouvernement "savait et a laissé faire". "On rejette la mystification. On veut juste un lieu de débat contradictoire en toute courtoisie", demande Atmoh. Preuve que le débat en France n'est pas encore ouvert, les critiques se sont abattues sur de nombreuses personnalités publiques, qui comme le comique Jean-Marie Bigard ou la comédienne Marion Cotillard, ont émis leurs doutes sur la version officielle. "Les journalistes leur sont tombés dessus avec une gourmandise sans bornes, créant ainsi un effet de buzz considérable", explique Pascal Froissart, spécialiste de la rumeur.
Aux Etats-Unis plusieurs associations de proches de victimes réclament également l'ouverture d'une enquête indépendante. Comme "The New York City Coalition for Accountability Now" (
nyccan.org) qui réclame la vérité en faisant appel à un référendum.

Une association de pilotes "Pilots for 911 Truth" dévoile à la fin de l’année 2008, une enquête dite "inédite" et documentée sur l’attaque du Pentagone. Ils affirment que sur la base de "topographie, données de vol, lois physiques et déclarations de témoins", aucun Boeing 757 n’a pu s’écraser sur le Pentagone...La théorie du complot sur le 11 septembre a de beaux jours devant elle.

Sarah Diffalah - nouvelobs.com

- 11/09 : et s'il n'y avait pas eu aucun avion sur le Pentagone ?
- 11/09 : quand les Américains préparaient une invasion à Cuba
- 11/09 : ceux qui y croient...ou un peu
- 11/09 : Interview de Pascal Froissart (CNRS) : "Il est sain de douter"


 

 

La lune et les théories du complot
http://www.20minutes.fr/article/339414/Sciences-La-lune-et-les-theories-du-complot.php


Créé le 21.07.09 à 03h48 |
Mis à jour le 21.07.09 à 08h41  | 63
Buzz Aldrin, sur la lune, lors de la mission Apollo 11
Buzz Aldrin, sur la lune, lors de la mission Apollo 11/Nasa

 

SCIENCES (?) - L'homme n'y est jamais allé, un drapeau ne flotte pas dans le vide, les ombres ne sont pas parallèles... Tour d'horizon des arguments les plus farfelus...

Des templiers à la mort de JFK, en passant 11 septembre, les théoriciens du complot s'en sont toujours donnés à cœur joie. Mais aucune controverse n'est plus brûlante que celle autour des premiers pas de l'homme sur la lune, surtout en ce 40e anniversaire de la mission Apollo 11. Certains restent toujours persuadés que l'homme n'y a jamais mis les pieds. D'après un sondage de 1999, c'est l'opinion de 6% des Américains. A lire la centaine de vos commentaires ici, la proportion semble bien plus élevée en France –en Suède 40% des habitants sont persuadés que la première mission humaine sur la lune est un hoax, et 25% des Britanniques pensent que l'homme n'y est même jamais allé, et que tout a été filmé dans le désert du Nevada ou de l'Arizona, histoire de damer le pion à l'URSS . Le summum du ridicule a été atteint en 2001, avec un documentaire racoleur diffusé sur la Fox. Il est impossible de répondre à chaque «preuve» jetée par les adeptes du complot (ce site le fait très bien). Tour d'horizon en vidéo des principaux contre arguments. Avec un rappel: la lune n'est pas la Terre. Les propriétés y sont différentes.

 

 

Un drapeau peut bouger dans le vide

«Le drapeau américain flotte. C'est impossible dans le vide. Tout a donc été filmé sur Terre». Vrai pour le postulat, faux pour la conclusion. L'excellente émission «Mythbusters» (les «démonteurs de mythes») le montre très bien en récréant l'expérience dans le vide. Un drapeau qu'on enfonce dans le sol et fait pivoter acquiert un momentum, même dans le vide. Il va donc ensuite s'agiter, et ce bien plus longtemps que dans l'atmosphère terrestre.

 





...oui mais sur la photo (de l'article), il semble fripé et les astronautes ne le tiennent plus

Il semble en effet fripé, car il est fripé. Mais il ne «claque» pas au vent. La Nasa l'explique ici, Buzz Aldrin a eu des difficultés, et l'une des barres télescopiques n'a pu être déployée complètement. D'où l'aspect fripé.

 

 

D'accord, mais comment peut-on avoir des ombres non parallèles avec le soleil comme seule source de lumière?

Demandez à des experts en optique, ils vous le diront: si sur une scène, vous avez une unique source de lumière, alors toutes les ombres pointeront dans la même direction. Ce qui n'est pas le cas sur cette photo d'Apollo 11. L'explication tient à la topographie du sol lunaire, qui donne cette impression. Preuve ci-dessous, toujours par Mythbusters, qui avait consacré une émission spéciale au «hoax» lunaire.


Et les combinaisons qui brillent, même dans l'ombre des véhicules

Impossible également avec une unique source d'éclairage. Mais c'est oublier la surface de la lune et ses propriétés réflectives.

 

Où sont passées les étoiles?

Elles sont bien là. Mais même sans atmosphère, leur éclat est trop faible pour imprimer la pellicule sans que tout le reste devienne surexposé.

Quid de l'empreinte de pas, bien trop marquée?

Tout le monde le sait: marchez à la plage sur du sable sec, et vos empreintes ne laissent qu'une vague esquisse. Il faut du sable humide pour une empreinte détaillée. Impossible sur la lune (même s'il y a a priori de l'eau glacée aux pôles). Sauf que la poussière lunaire n'est pas du sable terrestre érodé. Les cristaux sont plus anguleux. Et donc se compressent sous la moon boot (pour l'absence d'un cratère sous le vaisseau, lire ici les considérations sur la pression par cm carré).


En voyant les reconstitutions de MythBusters, certains s'exclameront: «Il est donc possible de créer tout ça». C'est oublier les kilos de roches ramenés sur Terre et les multiples preuves vérifiées par des autorités indépendantes. D'autres avanceront une autre hypothèse: les Américains se sont rendus sur la lune, mais plus tard. Sauf que de l'avis du professeur d'astrophysique Jonathan Lunine, que nous avons interviewé, faire décoller une fusée dans le plus grand secret est une mission impossible.


Restez-vous persuadés que la Nasa a tout bidonné?
Philippe Berry, à Los Angeles

Publié dans Les chiens de garde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
il est paradoxale que le drapeau n'ait pas d'ombre.
Répondre
S

Et s'il n'y avait que ça ? Les médias "officiels" sont tous revenus, pendant cette date anniversaire, sur les "théories du complot", mais ou est VRAIMENT le complot :::::