Honduras : Harangue de La Pichu (Hortense Zelaya)

Publié le par sceptix

La traduction du discours de La Pichu, Hortenze Zelaya (en lien la vidéo), hier au peuple du Honduras et la traduction en français.
Un beau moment ! ma traduction n'est pas parfaite, mais elle est faite avec coeur, quelques paroles m'ont échappé, mais si quelqu'un veut compléter...

YouTube - Hija de Zelaya arenga al pueblo hondureño

Je suis contente, je suis très contente et très émue d’être aujourd’hui avec vous et je voudrais vous dire […]nous avons souffert la même répression que vos avez souffert, nous avons dormi par terre comme beaucoup d’entre vous sont en train de le faire, nous avons partagé les mêmes douleurs que celles dont vous souffrez. Pour nous cela a été dur, pour ma sœur enceinte de 7 mois, c’était fort, un coup violent. Vous m’avez donné el animo [animo courage, un de ces mots espagnol qui est intraduisible, courage spirituel], vous voir résister, voir tous le Honduras résister, [nos levanto el animo] nous a donné du courage et nous invite à lutter et je sais que vous êtes l’esprit qui anime mon père, je sais que vous êtes les personnes qui le poussent à continuer la lutte, à aller de l’avant.
Source et suite : le blog de Anne

Publié dans Amérique Latine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R

Jusqu'à présent on pouvait douter si Zelaya avait vraiment beaucoup d'hondouréniens derière lui ou si les partisants du patronat et des putchistes n'étaient pas quand même majoritaires. Maintenant
on sait !!
Un sondage a été réalisé par une boite spécialisée et le résultat est que seulement 17% des hondouréniens sont d'aacord avec le coup d'Etat.
Et 60% veulent que Micheletti quitte le pouvoir.
Tout ce monde pro légalité n'est pas forcément pro Zelaya, mais il ya quand même une majorité de plus de 51% qui veulent le retour de Zelaya.
Donc y'a pas photo !

El 52,7 por ciento de los hondureños está "en contra" del golpe de Estado del 28 de junio que derrocó al presidente Manuel Zelaya.

Un 66,4 por ciento está a favor de que se realicen las elecciones el próximo 29 de noviembre, según una encuesta de la empresa COIMER&OP, divulgada este jueves.

Sólo un 17,4 por ciento se mostró a favor del golpe y el 29,9 por ciento no respondió en esta encuesta, realizada por esta empresa certificada por el Tribunal Supremo Electoral (TSE) entre el 23 y
29 de agosto, con una muestra de 1.470 personas mayores de 18 años y un margen del error del 4 por ciento.

A la pregunta si el presidente de facto, Roberto Micheletti, debe dejar el poder el 60,1 por ciento respondió que sí, el 22,2 dijo que no y el 17,7 no se pronunció.
El 51,6 por ciento de los consultados está a favor de que Zelaya vuelva a ocupar la presidencia, el 33 por ciento está en contra y el 15,4 por ciento no respondió.


Répondre