38ème parallèle nord

Publié le par Charlotte sceptix

38ème parallèle nord


Melons de Crète - Athènes 8 juin 2012


Les faits historiques ne se répètent guère, ou alors il s'agit d'une farce, c'est bien connu. Précisément, nous y sommes en Grèce depuis ces derniers jours, et nous assisterions même à cette double farce : l'avènement d'une ambiance relevant à la fois de la Guerre froide, et la République de Weimar. Tout conduit à penser que la récente tournure du « débat » politique, les intimidations verbales et physiques, les agressions en tout genre, la décrépitude généralisée des institutions restantes, les méthodes et les « arguments » ralliant à la fois maccarthysme et machiavélisme, relèvent de ce premier point de non retour dans lequel nous nous trouvons, après deux ans de Mémorandum et trente ans de République mensongère. Sous l'emprise aussi d'un régime, s'exerçant comme une variante, quelque peu atypique ou balkanisée du «  monstre doux».
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article