Adjudication test pour l’Espagne - rumeurs, persistantes, de demande d’aide financière au FMI

Publié le par sceptix

Adjudication test pour l’Espagne 

 

(obliginfos) - L’attention des opérateurs devrait rester focalisée ce jeudi sur l’Espagne. Le “S” du PIIGS (nom péjoratif donné par la presse anglo-saxonne aux pays du sud de l’Europe et à l’Irlande) doit émettre, ce jeudi, entre 2,5 et 3,5 milliards de dollars d’emprunts à 10 et 30 ans. Deux adjudications test sur la capacité du pays à se refinancer sur les marchés au moment où des rumeurs, persistantes, de demande d’aide financière au FMI continuent de circuler dans la presse. Allégations démenties par Madrid et Bruxelles.

 

Ces émissions ne devraient pas rencontrer de difficulté grâce à l’appui de la BCE qui continue d’acheter des titres de dette européenne sur le marché secondaire.

Le plus inquiétant pour l’Espagne est le coût de ses refinancements. Le taux à 10 ans est désormais proche de 5%. Or, le pays doit refinancer d’ici fin juillet 16 milliards d’euros de dette. Cela va commencer à peser lourd dans les comptes et peser sur des finances publiques déjà affectées par la crise immobilière et les difficultés des banques.

 

Dans ce contexte, les opérateurs devraient se montrer attentistes et privilégier les emprunts d’Etat les plus sûrs, comme les titres de dette allemands.

Ce matin, les marchés asiatiques sont en repli. En Europe, l’euro repasse sous 1,23 dollar.

 

Côté statistiques, la séance sera pauvre de ce côté-ci de l’Atlantique. Les opérateurs surveilleront tout de même le rapport mensuel de la BCE à 10h.

Ils attendront ensuite les chiffres de l’inflation américaine pour le mois de mai. Ils devraient confirmer une baisse des prix.

L’indice Philly Fed et les indicateurs avancés du Conference Board permettront d’aiguiller le marché par rapport à l’état de l’économie américaine.

 

Mais sans conteste, l’Espagne restera au centre des préoccupations.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article