Avec la Grèce, l'euro menace de voler en éclats

Publié le par sceptix


par Philippe Béchade
Mercredi 05 Mai 2010

▪ La question "après la Grèce, à qui le tour ?", posée avec insistance dans nos chroniques dès la mi-janvier, faisait au mieux grincer quelques dents... Mais elle nous a surtout valu des commentaires acerbes du type : "ne comprenez-vous pas que les marchés ont déjà intégré cette menace et que rien ne saurait désormais les empêcher de s'envoler en direction de leurs sommets de l'automne 2007 ?"

Ce à quoi nous rétorquions que la hausse surréaliste des indices boursiers résultait d'une formidable entreprise de manipulation des cours et d'une campagne de désinformation savamment orchestrée par une poignée d'institutionnels au pouvoir d'influence hégémonique. Certains d'entre eux se sont d'ailleurs fait une spécialité de créer des bulles d'actifs en exploitant l'aveuglement et la paresse intellectuelle des suiveurs de tendance systématiques afin de prendre des paris contraires et de ramasser plusieurs fois la mise.

Ce genre de tromperie n'est pas formellement illégal... il contrevient simplement à l'éthique, d'après le système de défense que les hauts dirigeants de Goldman Sachs ont choisi d'adopter suite au déclenchement d'une série d'enquêtes pour fraude et manquement au devoir d'informer la clientèle.(...)

Source et suite : Chronique Agora

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article