Bof, plus rien ne nous étonne...

Publié le par Charlotte sceptix

 

 

Publiée le 30 mars 2012 par

https://www.youtube.com/watch?v=1KO2Pm1TFzg

 

 

 

Publiée le 15 mars 2012 par

http://avant-de-voter.blogspot.com/
Dans une vidéo incroyable, Jean-Luc Mélenchon raconte sans rougir, comment il négociait avec Hollande les résultats d'élections internes socialistes. Une séquence édifiante, qui confirme la curieuse pratique de la démocratie par nos amis socialistes. Au parti socialiste, les magouilles et résultats truqués sont si fréquents que les membres du parti racontent sereinement le déroulement des triches devant les caméras de télévision. Article : http://24heuresactu.com/2012/03/14/ps-melenchon-avoue-avoir-magouille-avec-ho...

Commenter cet article

Roland 11/05/2012 13:55


"Giscard devrait répondre de ce "larcin pour ses amis" devant un tribunal. Je ne le hais pas, mais j'estime que sa place serait en prison, bien davantage qu'un voleur de scooter"


tout à fait d'accord !


 


 

Roland 11/05/2012 13:53


moi aussi j'approuve les "vociférations" de Mélenchon contre les journalistes (et celles de Dupont-aignan aussi)

Charlotte sceptix 11/05/2012 19:31



Moi aussi, je les suis tous 2 sur ce sujet. Faut au moins ça devant une meute de "chiens de garde"



Dugelay Danièle 11/05/2012 12:30


Je vais vous étonner, mais c'est exact que j'ai à priori de l'affection pour tous les humains. Par contre, je discute avec le con qui ferait pisser son chien sur mon mur, tout en reconnaissant
qu'à notre époque il est difficile de faire faire ses besoins à un animal dans le caniveau car il est occupé par les voitures en stationnement. Je précise que je n'ai pas d'animal à cause de mes
séjours à l"hôpital. Oui, je soutiens les personnes immigrées car on ne quitte pas son pays, sa famille, ses amis sans raison grave. Ces gens ont souvent souffert et sont victimes encore de
discriminations et parfois de mépris. Moi, je les respecte et c'est déjà le début de l'amour. Quant à ceux qui ont dû fuir leur pays parce qu'ils ont tenté de résister à la dictature, j'ai de la
reconnaissance pour eux car leur combat pour la démocratie concerne l'humanité entière.


Par contre, je ne comprends pas votre haine contre Mélenchon.S'il a "vociféré" de temps en temps, c'était pour rendre plus apparente la dépendance des journalistes, métier qu'il a lui-même
pratiqué. Il défend aussi les valeurs de la République, sans oublier l'égalité et la laïcité. François Hollande est à peine élu que de vieilles dettes de la France, dont l'une date des
années 60, ressortent. Pourquoi maintenant ? Et vous prétendez que la lutte des classes n'existe pas.


J'estime que Pompidou et Giscard ont volé les Français en obligeant l'Etat en 1973 à ne plus emprunter à la Banque de France sans intérêt ou presque et en  créant un nouvel intermédiaire,
les banques privées, qui se sont rempli les poches au détriment des Français. Idée reprise par l'UE par la suite. Ils ont donné la création monétaire à des intérêts internationaux (voir loi
Rotschild sur Internet). Ce fut le véritable hold-up du siècle et, maintenant, les intérêts que nous devons payer représentent la totalité de nos impôts sur le revenu. Pompidou est décédé, mais
Giscard devrait répondre de ce "larcin pour ses amis" devant un tribunal. Je ne le hais pas, mais j'estime que sa place serait en prison, bien davantage qu'un voleur de scooter. De plus, je me
battrai pour que les Français n'aient pas à payer cette part indue de la dette. Je lutterai aussi contre Marine Le Pen qui promet 200 euros aux plus démunis, non pas payés par les plus favorisés,
mais par nos impôts : là, elle se moque du peuple. Je dénoncerai ses remèdes pour sortir de l'euro et de l'UE sans en évoquer les effets secondaires et expliquer sa stratégie pour les éviter. Je
dénoncerai surtout l'interdiction des crânes rasés et des saluts nazis alors que ce sont les mêmes idées qui sont ancrées dans les cerveaux de ses militants. Je dénoncerai ses relations
priviligiées avec les néo-fascistes ou néo-nazis du monde entier, leurs discussions actuelles pour se grouper au niveau européen et mondial. Je ne sais pas si, elle, je la déteste, mais je
lutterai contre les valeurs dangereuses qu'elle représente et ses mensonges au peuple, le peuple que j'aime.


Et vous aussi, je vous aime, Charlotte en particulier. Par contre, je refuse de lire des contre-vérités contre mon parti actuel.  Danièle.

plume de cib 11/05/2012 11:23


y a de l'élément de langage, de la Pensée Unique là. Les atrocités de Le Pen ? Lesquelles ? Celles dénoncées par une certaine gauche ? De toute manière, chaque fois qu'on commence à adhérer à un
parti, on devient juste obtus. Penser comme le chef devient le leitmotiv. Il n'y a pas le grand bon et le gros méchant. Il n'y a que des opportunistes d'ailleurs.... Mélenchon veut creuser son
succés dans une tombe qu'il creuse avec ses dents. C'est moche. j'ai eu pour ce type de la sympathie au début, et puis petit à petit, mon cerveau s'est bloqué, mes oreilles se sont mises à
siffler. les gens qui vocifèrent comme ça, c'est parce qu'ils n'ont rien à défendre. Ils déversent de la haine. mélenchon est aussi nuisible que Sarkozy. On n'a pas à "aimer" ou ne pas aimer les
étrangers, immigrés, tout ce que vous voulez. C'est de la démagogie pure et simple. C'est aussi vouloir que tous les étrangers sont pareils, comme des objets fabtiqués à la chaîne en Chine.
Aimez-vous les français ? Vos voisins, vos commerçants, les cultivateurs, les automobilistes, le con qui fait pisser son chien sur votre portail ? Quand on sera débarassés de tous ces concepts
débiles sans qui on meurt de trouille, je crois qu'on pourra commencer à construire quelque chose.

Dugelay Danièle 11/05/2012 00:45


Il n'y a pas de haine dans mes propos, mais une grande déception. La lutte des classes ne se détermine pas par des gens riches et généreux et quelques profiteurs dans les classes populaires. Ce
n'est pas une question de morale, mais de politique économique. Quand l'argent rapporte plus que le travail, et de plus en plus, comme ces dernières décennies, c'est que la lutte des classes
riches a gagné et celles qui vivent de leur travail ont perdu. Depuis que l'homme a inventé le salariat, cela n'a pas changé. Le peuple, soumis à la pensée unique par les médias,
commence à en prendre conscience. L'UE telle qu'elle existe en ce moment n'est qu'un ensemble d'instruments pour ôter la souveraineté des peuples afin de mieux les exploiter au profit
d'une oligarchie, mais cela se fait également ailleurs dans le monde avec d'autres organisations.


M. Asselineau expose ce danger, mais il ne l'appuie pas sur la lutte des classes. Là, je dis qu'il est dangereux pour les peuples quand ses discours risquent de briser l'élan révolutionnaire
des citoyens qui ont enfin compris leur exploitation.


Quant à Jean-Luc Mélenchon (avec un"e" comme espoir), je ne vois pas ce que vous lui reprochez. Il n'a pas passé d'accord avec les socialistes HORMIS dans les quelques circonscriptions où la
gauche risquait de ne plus être présente au 2d tour et surtout où le FN risquait de remporter un siège. J'aime les êtres humains, tous, sauf les fachistes, les nazis, le Front National qui
est en train de constituer un groupe avec eux. J'aime les immigrés, de tous les pays car nous sommes tous égaux. J'ai de la sympathie pour JL Mélenchon que je connais depuis 1973, mais je n'ai
jamais été une groupie en politique. J'ai quitté 3 partis dans ma vie pour rester fidèle à mes convictions et je suis prête à recommencer si j'étais déçue. Là, ce n'est pas le cas et je
resterai militante pour espérer améliorer la vie des générations futures et combattre les injustice comme celle de Charlotte quand elle parle de la capitulation de Mélenchon : Nous
avons tous voté contre Sarkozy et seulement contre Sarkozy, comme nous avons voté Chirac pour contrer Le Pen et le souvenir de ses atrocités de jadis.