Dahan piège Dupont-Aignan... mais n'est pas diffusé

Publié le par Charlotte sceptix

ASI
Par la rédaction le 21/02/2012

La station radio Rires&Chansons a-t-elle voulu censurer un humoriste ? Dans un document diffusé sur le Web, on peut entendre le chroniqueur et imitateur Gerald Dahan "piéger" Nicolas Dupont Aignan, qui tient des propos très durs sur Nicolas Sarkozy. Réalisé en janvier dernier, le canular n'a cependant jamais été diffusé...

C'est Jean-Marc Morandini qui a diffusé l'extrait jamais diffusé sur son blog aujourd'hui. On y entend Gérald Dahan, humoriste et chroniqueur sur Rires & Chansons, se faire passer pour Eric Cantona auprès de Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la République en course pour la présidentielle.

 

"Mon objectif c'est de placer le mal-logement au coeur du débat de l'élection, et pour ça j'aimerais travailler avec vous : est-ce que je peux compter sur votre accord de principe oral?" affirme ainsi l'imposteur."Bien sûr que j'ai envie de travailler avec vous",répond, enthousiaste, le candidat souverainiste. Dupont-Aignan qui affirme par la suite :"Je n'ai absolument pas confiance en Sarkozy, c'est une catastrophe ambulante, c'est dramatique." Le faux Cantona rétorque"Je pense que c'est une crapule".

"Je le pense aussi" renchérit Dupont-Aignan. Ainsi, bien qu'il déclare que"Bayrou est un paysan au sens noble du terme, mais un peu vaniteux et solitaire" dans les secondes qui suivent, c'est bien le passage sur Sarkozy qui aurait été le motif de cette non-diffusion.

 

C'est du moins ce que Gérald Dahan a confirmé à @si : "Rires&Chansons souhaitait diffuser le canular en coupant cette partie, j'ai refusé." Selon l'humoriste, déjà remercié par Philippe Val de la station France Inter en 2010, probablement pour avoir égratigné Michèle Aliot-Marie alors ministre de la justice lors d'une chronique, c'est bien le fait que le chef de l'Etat soit la cible d'insultes qui a entraîné cette "censure". Il précise par ailleurs que le canular a été réalisé en janvier dernier, et qu'il a depuis piégé d'autres candidats à la présidentielle. Dans un communiqué, la radio a expliqué: «Ce contenu n'était pas conforme aux attentes de la station. Après écoute, il nous est apparu que ce canular, outre qu'il n'était pas drôle, ne respectait pas la ligne éditoriale de la station».

(Jamel Benhassine)

 


 

Commenter cet article

roland 22/02/2012 16:43


le canular est extrèmement drole, et la seule chose qui me l'aie rendu triste c'est que le vrai Cantona 'avait pas vraiment téléphoné à dupont-aignant, et que le pauvre NDA se retrouve gros Jean
comme devant avec ses rèves de solidarité et de combat citoyen.


En tous cas chapeau Monsieur NDA ! vous dites tout bas, car ce n'était pas prévu le pauvre, ce que les français pensent, et sont bien content de vous l'avoir entendu dire !


Mais une chose me chiffonne, pourquoi il ne tire pas les conséquenses cohérentes et logiques de son discours (De Gaulle l'aurait fait) et ne demande-t-il pas la sortie de l'UE, et dans la foulée
de l'Euro, et de l'OTAN, par l'article 50 de TFUE ? Tu cause, tu cause ! mais ceux qui voteraient pour lui se retrouveront finalement les pigeons.


http://dai.ly/xjYIsw

Charlotte sceptix 22/02/2012 20:22



A sa décharge, il a quand même été pris de court.