Du rififi chez les "meufs" à François ! Alors François on tranche ou on négocie ?

Publié le par Charlotte sceptix

 

 

«Courage à Olivier Falorni qui n’a pas démérité, qui se bat aux côtés des rochelais depuis tant d’ années dans un engagement désintéressé», a écrit sur son compte Twitter à 11H56 Mme Trierweiler.
La journaliste a ensuite confirmé ses encouragements à l’opposant de l’ex-compagne de François Hollande, en répondant «oui» à un SMS.
Le chef de l’Etat avait pourtant apporté, son soutien à Mme Royal, qui en avait fait état dans la matinée, mise en ballottage par ce dissident dans la 1ère circonscription de Charente-maritime.
Mme Royal, arrivée en tête au premier tour (32,03%), reste menacée au second tour par M. Falorni (28,91% au premier tour), qui pourrait notamment bénéficier de l’apport de voix de droite et l’emporter dimanche prochain, privant ainsi Mme Royal de la possibilité de briguer la présidence de l’Assemblée.
Elle a reçu le soutien mardi à la Rochelle de la première secrétaire du PS, Martine Aubry, et de la ministre et dirigeante d’EELV, Cécile Duflot, après une visite de Jean-Marc Ayrault il y a quelques jours.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article