Grèce: réunion du FMI sur un nouveau prêt programmée pour le 15 mars

Publié le par Charlotte sceptix

 

Washington (awp/afp) - Le Fonds monétaire international a annoncé jeudi qu'une réunion de son conseil d'administration pour examiner un nouveau prêt à la Grèce était provisoirement programmée le 15 mars.

"La réunion du conseil d'administration est programmée de manière provisoire pour le 15 mars", a indiqué lors d'un point de presse à Washington le directeur des relations extérieures de l'institution, Gerry Rice.

"Cela dépend évidemment [...] de la mise en oeuvre de mesures préalables par les autorités grecques, et de l'obtention complète d'assurances sur le financement y compris un accord sur la restructuration de la dette détenue par le secteur privé", a-t-il ajouté.

Les créanciers privés de la Grèce ont jusqu'à jeudi à 20H00 GMT pour indiquer s'ils veulent prendre part à une opération d'échanges d'obligations qui vise à effacer 107 milliards d'euros de la dette du pays, sur un montant total de plus de 350 milliards.

Le FMI a indiqué qu'il souhaitait une participation forte, mais n'a pas défini un seuil qui lui paraîtrait nécessaire.

"Nous avons intérêt manifestement à ce que l'échange de dette réussisse. Cela exigera un taux de participation élevé", a expliqué M. Rice.

Mais "il appartient aux autorités et à leurs conseillers juridiques de déterminer quel taux de participation peut être atteint, et c'est une question de choix politique. Nous ne gérons pas étroitement ce processus", a-t-il souligné.

Le porte-parole s'est refusé à dire quel serait le montant du prêt qu'envisage d'accorder le FMI: "la taille exacte [...] n'a pas encore été déterminée. Encore une fois c'est quelque chose dont nous discuterons la semaine prochaine avec le conseil d'administration".

Selon le ministre des Finances allemand Wolfgang Schäuble, le nouveau prêt sera au maximum de 23 milliards d'euros: 10 milliards d'euros restant du premier prêt accordé en mai 2010, et 13 milliards d'euros supplémentaires.

Interrogé sur ce que ferait le FMI si la restructuration de la dette détenue par le privé échouait, M. Rice s'est aussi refusé à répondre. "Prenons les choses les unes après les autres plutôt que de nous projeter dans le futur", a-t-il affirmé.

Il a rapporté que le FMI était satisfait des avancées ces dernières semaines des mesures demandées à la Grèce.

"Nous sommes convaincus que la Grèce fait des progrès constants vers leur mise en oeuvre. Notamment la loi de finances rectificative a été adoptée par le parlement, et des réformes critiques du marché du travail ont été promulguées", a-t-il relevé.

"Les autorités ont pour objectif, d'après ce que nous comprenons, que les mesures qui restent, concernant le secteur financier, l'administration fiscale, et des réformes structurelles, soient mises en oeuvre dès que possible", a-t-il déclaré.

rp



(AWP / 08.03.2012 17h30)Romandie News

 

ALERTE - Grèce/dette: la participation des créanciers privés dépasse 75%


ATHENES - La participation des créanciers privés de la Grèce à l'opération d'effacement de dette dépasse 75%, depuis au moins mercredi soir, a indiqué une source gouvernementale grecque jeudi, peu après 16H00 GMT.

La Grèce avait prévenu que l'opération ne pourrait se dérouler que si un seuil minimum de 75% de participation était atteint. Les banquiers du monde entier détenant des obligations souveraines grecques ont jusqu'à jeudi 20H00 GMT pour dire s'ils acceptent de participer volontairement à une opération qui vise à effacer plus de 100 milliards d'euros de dette du pays.


(©AFP / 08 mars 2012 17h25)Romandie News

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article