La finance veut mettre un terme au modèle social à la française

Publié le par Charlotte sceptix

Vendredi 4 mai 2012

Depuis plusieurs semaines, déjà, Marc Fiorentino, ancien trader et actuel patron de Monfinancier.com avait créé une belle panique en assénant que la France allait faire l'objet d'attaques en règle de la part de la finance internationale si François Hollande est élu président de la République. Il disait exactement, "Le 7 Mai la France sera attaquée. Et mise à genoux" par un nouvel instrument financier permettant de spéculer contre la dette française.

Philippe Murer, professeur à la Sorbonne, l'avait qualifié dès le 26 mars dernier  "d'outil de spéculation de masse contre l'Etat" dans son excellente tribune titrée plus que mollement par Marianne "Une autre crise de la dette à venir". A croire que tous les journalistes et la direction de marianne n'aient alors encore rien compris à ce qu'avait décrit très précisément Philippe Murer. Comment cacher une information stratégique dans le flux de l'information ... En fait, l'affaire n'a été véritablement lancée que par un article de blog sur Médiapart intitulé "Nicolas Sarkozy et l'AMF préparent un attentat financier pour le 16 avril." 

Ce nouvel instrument financier baptisé "FOAT" ou "EURO OAT" a été mis en place le 16 avril 2012 par EUREX, la bourse allemande dont le capital est détenu en partie par la Deutche Borse. Il est intéressant de savoir que la Commission Européeene a dernièrement bloquè la fusion entre ce même Deutche Borse et le NYSE (New York Stock Exchange). Et oui, cette fusion crérait un quasi monopole pour les transactions en bourse, à l'échelon international, sur les produits financiers dérivés européens.  

Revenons à notre contrat sur la dette française. Il permet d’acheter ou de vendre des Obligations Assimilables au Trésor (OAT) de la France à un prix fixé à l’avance pour un règlement effectif à une date ultérieure. Ces contrats financiers corrélés à la dette française étant côtés, leur valeur fluctue en fonction de l'offre et de la demande. Les investisseurs peuvent donc spéculer sur la dette française à la baisse car il est possible de vendre les contrats avant même de les acheter. 

Attendez, ce n'est pas terminé, les achats de ces fameuses OAT passent par Cleartstream Banking Luxembourg. Il est possible de les acheter via Eurex Zurick, Eurex Deutschand et Eureux Clearing (Franckfurt) qui ont en commun ... le même Président du Conseil de Surveillance Peter Gomez ... également le président de la SWX Swiss Exchange, la bourse suisse. C'est beau l'Europe ... 

Certains candidats à la présidence avaient dénoncé ainsi que le mouvement des INDIGNES.
Le candidat du Front de gauche Jean-Luc Mélenchon, a été le premier à condamner par communiqué de presse, le 11 Avril 2012, le nouvel instrument financier qui va selon lui « offrir des moyens considérables aux spéculateurs pour attaquer notre pays". Une aubaine pour les « banksters » qui ont déjà déclenché la crise de 2008, pour faire de l'argent sur le dos du peuple français. Cela avait été alors "Le vendredi 13 pour la finance".

Or, à l'heure où nous vous parlons, l’OAT proposée le 16 avril par le marché Allemand pour spéculer sur la dette de la France progresse, ce qui est très inquiétant. Les agences de notation qui viennent de dégrader la note de l'Espagne et celle de neuf de ses banques dont SANTANDER, pourraient prochainement parler des banques françaises.

A la vitesse des dégradations émises par les agences de notation, les changements en cours dans le système monétaire mondiale et la guerre des devises que se livrent les principaux blocs économiques, la course à l’or peut commencer. 

A l'heure où les médias mettent en scène les deux candidats du cartel des banques, pro-Nouvel Ordre Mondial et partisans du démantèlement de la nation, au profit d’une Europe fédérale.

Partout en Europe, sous prétexte d'affronter la crise et la récession, les dirigeants européens s'en prennent au droit du travail. En tête, les deux gendarmes de Goldman Sachs, les Mario (DRAGHI) and Mario (MONTI). 

Mais le candidat du parti socialiste, Monsieur François Hollande qui veut renégocier le traité européen pour y introduire un pacte de croissance, commence à rencontrer un écho favorable.

Le peuple doit se tenir informé de ce qu'il se passe, nous nous engageons à  faire hebdomadairement le point sur cet énorme dossier qu'est celui des FOAT/EUREX, l'Europe du MES se met en place. 

Ne lâchez rien

The show must go on.

 

Léa Guézo et  Stéphanie Marthely 

aaa

 

 http://nopasaranvoxpopuli.over-blog.com/

 

No pasaran ! Vox populi
Penser en dehors des clous
Pour agir dans le sens de l'humain
Pour agir aujourd'hui et demain 


Commenter cet article

roland 06/05/2012 19:31


En Grèce, les élections (de loin les plus importantes des élections ayant-lieu aujourd'hui) donneraient :


Le scrutin a été dominé par la contestation de la politique d’austérité, donnant au petit parti de la gauche radicale Syriza entre 15,5 et 18,5% des voix, (élections précédentes
: 5%) selon les mêmes sondages.


Le Syriza, actuellement quatrième force parlementaire derrière les communistes, est au coude à coude avec les "socialistes" du Pasok crédité d’un score compris entre 14
et 17% contre 44% aux dernières législatives de 2009.


Le parti conservateur de la Nouvelle Démocratie, favori des élections, arrivé en tête avec un score plus que modeste de 17 à 20%, contre 33,4% en 2009.


C'est ce qu'il aurait fallu avoir en France ! (et qu'on a révè d'avoir un moment, mais les sondeurs nous
trompaient,  intentionnellement sans doute ...)