La Grèce peut-elle disparaître?

Publié le par Charlotte sceptix

 

Devant le Pathénon, 27 juin 2011.Devant le Pathénon, 27 juin 2011.© Reuters

 

Berlin exige la démolition du Parthénon. Le coût de l'entretien du site serait trop élevé et menacerait l'équilibre des finances publiques grecques. Non entretenu, le temple menacerait de s'effondrer et pourrait blesser des touristes visitant le site. Le consulat allemand à Athènes rappelle que des milliers de touristes allemands visitent le site chaque année.

Seule capitale en Europe à protester, Rome a condamné les déclarations du gouvernement allemand. Paris se tait, à l'instar des autres capitales européennes.

Le gouvernement allemand a répondu qu'il était prêt à envisager la déconstruction du Parthénon et son transfert puis remontage dans un musée allemand. Le monument, chef d'œuvre de l'humanité, serait ainsi mieux préservé que s'il restait sur le sol grec.

La baisse des dépenses publiques a entraîné des coupes très importantes dans tous les services publics. En janvier, le célèbre cinéaste grec Theo Angelopoulos serait décédé en raison du mauvais fonctionnement des services ambulanciers dont les véhicules n'ont pas fonctionné, laissant l'artiste sans soin pendant près d'une heure. Les écoles manquent de tout.

En février, une soixantaine de pièces anciennes en céramique, bronze et or ont été dérobées un matin dans un musée d'Olympie (Grèce), berceau des Jeux Olympiques, poussant le ministre de la Culture à présenter sa démission.

Ce cambriolage intervient quelques semaines après le vol de trois œuvres, dont un tableau de Picasso et un de Mondrian, intervenu à la pinacothèque nationale d'Athènes où les voleurs s'étaient introduits en exploitant l'insuffisante surveillance du bâtiment, situé en plein centre de la capitale.

Des responsables allemands ont, de nouveau (1), évoqué récemment la vente par la Grèce de certaines de ses îles. Plus précisément, les Grecs pourraient faire un geste symbolique en vendant des îles à l'écart, inhabitées. «Cela aurait comme conséquence d'améliorer l'humeur des Européens envers Athènes» (2).

Lire la suite >>>

Commenter cet article

dotblau 07/03/2012 16:26


Les usuriers de la Grèce pourraient légitimement se faire rembourser en or (ben voyons...)



http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-les-crediteurs-de-la-grece-auraient-le-droit-de-saisir-son-or.aspx?article=3814202522G10020&redirect=false&contributor=Mark+O%27Byrne.

dotblau 05/03/2012 21:31


Oui Roland mais s'ils commencent déjà à déballer leurs objectifs directement et brutalement, sans mensonge ou enculuminage, c'est que nous sommes presque au stade du puçage et ils vont aboyer
leurs ordres sans même plus se servir de leurs interprètes politichiens pour servir la soupe.


Je me demandais quand on achète une île si on a dans le contrat les miles de pêche marins et ressources naturelles éventuelles autour? Question théorique, n'envoyez pas vos offres :)

Charlotte sceptix 06/03/2012 16:44



Nous en sommes là Dot, attendons fin mars que la Grèce fasse défaut, entraînant la chute programmée des banques et par voie de conséquence de la disparition de l'épargne des européens, pour que
nous voyions, à nos dépends, de quoi ils sont capables. J'espère très fort me tromper mais...



Roland 05/03/2012 20:34


c'est dans la logique du néo-libéralisme européiste en tous cas !!

dotblau 05/03/2012 15:59


C'est une blague ou un hoax?

Charlotte sceptix 06/03/2012 16:49



Non non, il faut lire jusqu'au bout, l'auteur évoque la FICTION du début de l'article.