La Hadopi prête pour 50 000 saisines par jour !

Publié le par sceptix

  par Jérôme G.  

Suite à la conférence de presse de la Hadopi, le ministère de la Culture et de la Communication publie un résumé de cette dernière et a retenu comme les ayants droit, 50 000 cas à traiter quotidiennement.

Hadopi-logoLors de sa conférence de presse de lundi, la Hadopi ( Haute autorité pour la protection des droits sur Internet ) qui a la charge de la réponse graduée voulue pour lutter contre le téléchargement illégal, a annoncé être " juridiquement et techniquement " prête, mais n'a toutefois pas fait état d'un calendrier de marche pour notamment l'envoi des premiers e-mails d'avertissement ( voir notre actualité ).

Le ministère de la Culture et de la Communication publie aujourd'hui un communiqué sous forme de résumé de ce qu'il a retenu de la conférence de presse et annonce que la Hadopi est prête à recevoir les 50 000 saisines quotidiennes que souhaitent adresser les ayants droit ( musique et cinéma ). La Hadopi a pourtant affirmé que sa démarche ne sera pas dictée par les ayants droit. Reste que 50 000 cas par jour, c'est bien ce que le ministère a retenu !

Le ministère rapporte par ailleurs les propos de Mireille Imbert-Quaretta, la président de la commission de protection des droits de la Hadopi :

" Ce sera tout le contraire du radar automatique. L'internaute pourra faire ses observations dès le premier mail et prendre des mesures pour que ses téléchargements illégaux cessent. La pédagogie et la sensibilisation sont au cœur de la réponse graduée. […] Quand nous serons amenés à saisir la justice, il n'y aura aucun doute que l'internaute est bien l'auteur des infractions. "

Aucun doute... une assurance bien étonnante d'autant qu'aucun détail n'a pu être donné à ce niveau. Le communiqué du ministère poursuit :

" Si l'internaute estime que son accès Internet est utilisé sans son consentement, il lui reviendra de l'empêcher en installant un système de sécurisation à ses frais, faute de quoi il risque d'être poursuivi pour négligence caractérisée. "

Selon  Mireille Imbert-Quaretta, aux USA, 80 % des internautes illégaux renonçaient après réception du premier avertissement, et 90 % après la lettre recommandée. On rappellera aussi toutefois qu'en Suède, les premiers avertissements avaient eu un effet dissuasif de très courte durée.

Au Royaume-Uni, une étude du cabinet juridique Wiggin avait montré que les lettres d'avertissement étaient assez peu enclines à détourner les internautes britanniques du téléchargement illégal. Mais il est vrai que pour cette étude, il avait demandé la réaction des sondés si la missive d'avertissement ne contenait aucune mesure de sanction susceptible d'être engagée contre eux. Ce n'est pas le cas avec la réponse graduée fançaise.

Source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
<br /> <br /> PRISON PLANET !<br /> <br /> <br /> Richard Gray rapporte dans le Telegraph que les nouvelles voitures disposeront d'une boîte noire avec des puces Intel reliée GPS et qu'en cas<br /> d'accident (on ne sait ce qu'est leur défintion d'accident) elles appeleront la police toutes seules tout en envoyant des images videos, comme si vous êtiez un coureur du tour de france:<br /> "Intelligent cars fitted with aircraft-style black boxes that can send video footage and information about driving behaviour during accidents to the police and insurance companies are being<br /> developed by computer scientists". En clair, au moment M de l'accident, la boîte noire sera capable de dire tout ce qui s'est passé, votre vitesse, ce que vous avez fait, etc. Ajoutez ça à<br /> la route "intelligente" qui envoie des infos à la voiture, la distance respectée seule par la voiture, etc., et bientôt nous ne serons que les passagers de notre voiture puisque l'informatique<br /> nous enlève progressivement toute forme de liberté. Ce n'est qu'un point révélateur de ce qui passe en ce moment. Et si vous n'en voudrez pas, eh bien les assureurs passeront une loi et ils ne<br /> vous assureront pas sauf si vous vous soumettez à la voiture "intelligente"<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> les "Prosper, yop-là boum!" des "majors", éditeurs assis sur leur cul, et autres actionnaires de "groupes "d'investisseurs", non seulement tiennent à ce qu'on ne couche pas sans payer avec leur<br /> rentables "protégées" dont le travail les engraissent, mais en plus ils font payer les innocents qui vont devoir payer (et voilà encore un autre gras marché qui s'ouvre, ils se passent une<br /> comission ?) pour simplement prouver que non  ce n'est pas eux mais quelqu'un d'autre qui a couché <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre