La publicité passera désormais par les distributeurs de billets

Publié le par Charlotte sceptix


PARIS - Les distributeurs de billets vont désormais devenir vecteur de publicité en France, une fonctionnalité développée par la société Protéron en partenariat avec le fabricant de distributeurs Diebold et qui équipe déjà le réseau BCP, filiale de la Caisse d'Epargne Ile-de-France.

Depuis trois jours, le système fonctionne sur 92 distributeurs du réseau Banque BCP, banque d'origine portugaise dont la Caisse d'Epargne est devenue actionnaire majoritaire en 2006.

Lors d'un retrait sur l'une de ces machines, l'usager verra défiler un message publicitaire au moment du comptage des billets, diffusion qui n'allongera pas la durée de l'opération, a assuré Jacques Paucker, directeur général de Protéron, lors d'une conférence de presse.

S'il choisit d'imprimer un reçu de sa transaction, il recevra également, sur le ticket, un coupon avec une offre commerciale. Dans le cas de la Banque BCP, sont proposées notamment des réductions sur des billets d'avion de la compagnie TAP Portugal.

Ce qui nous intéresse, ce sont les annonceurs nationaux à retombée locale, a expliqué M. Paucker, citant l'exemple théorique d'une chaîne de cinémas qui offrirait des réductions tout en indiquant les salles les plus proches du distributeur.

L'annonceur pourra également diffuser de la publicité par le biais d'une boucle d'attente, c'est-à-dire un message diffusé en boucle entre deux utilisations du distributeur.

Pour pouvoir faire de la publicité ciblée, Protéron pourra identifier le type de carte, sa marque et le pays d'implantation de l'usager. Elle s'interdit, en revanche, d'utiliser toute autre donnée, notamment à caractère personnel.

Protéron a indiqué être en discussion avec la totalité des établissements disposant d'un réseau de distributeurs pour implanter cette fonctionnalité sur leurs machines. Pour peu que les négociations se concrétisent, la société souhaite élargir l'application au plus de banques et de fabricants de distributeurs possible.

Elle ambitionne de couvrir plus de 50% des machines à l'horizon 2016. La France compte environ 58.000 distributeurs de billets. Créée en 2009, la petite société Protéron ambitionne même de se développer à l'international dès 2013.

S'appuyant sur des tests réalisés en conditions réelles sur deux distributeurs, Protéron assure que les consommateurs, dans leur très grande majorité, ne sont pas hostiles à ce nouveau média, selon M. Paucker.

Protéron prévoit une facturation d'environ 15 centimes d'euros par transaction pour un annonceur qui choisirait l'ensemble des services proposés, a expliqué Christophe Nowak.

Le nombre de retraits sur des distributeurs automatiques atteignant 1,54 milliard par an (selon le GIE Carte bancaire), le marché pourrait peser, à terme, plus de 100 millions d'euros, selon un calcul effectué par l'AFP et validé par M. Nowak.

On redonne du produit net bancaire (PNB, équivalent du chiffre d'affaires) aux banques, a expliqué M. Nowak.

BANCO COMERCIAL PORTUGUES


(©AFP / 19 juin 2012 22h17) Romandie news

Commenter cet article