Le Chef de l'Otan vient étudier les tactiques de l'armée israélienne

Publié le par sceptix


Jerusalem Post, le 20 novembre
 
Les critiques adressées à Israël du rapport Goldstone commandé par l'ONU, n'ont pas empêché le Président du Comité militaire de l'OTAN, l'amiral Giampaolo Di Paola de visiter Israël cette semaine pour étudier les tactiques des "Forces de Défense Israéliennes" et des méthodes que l'alliance militaire peut utiliser pour sa guerre en Afghanistan.
Di Paola a quitté Israël jeudi après une visite de deux jours en tant qu'invité du chef d'état-major des FID, le Lt.-Gen. Gabi Ashkenazi. Le moment choisi pour la visite de Di Paola était significatif, car elle intervient au moment où l'armée israélienne est plus en plus critiqué dans la foulée du Rapport Goldstone, ainsi qu'après une décision de la Turquie - un membre de l'OTAN - d'interdire Israël de prendre part à des exercices aériennes communs..
 
Cette visite est la troisième de Di Paola en Israël au cours de ces quatre dernières années, à la fois dans le cadre de ses fonctions actuelles ainsi que dans celui de son dernier poste en tant que haut commandant militaire d'Italie.
 
Au cours de leur réunion de mercredi, Ashkenazi et Di Paola ont discuté des moyens d'améliorer les liens militaires entre Israël et l'OTAN ainsi que du projet d'inclure un navire de la marine israélienne dans Active Endeavour, une mission de l'OTAN établie après les attaques du 11 sept. dans lesquelles les navires de l'OTAN patrouillent dans la Méditerranée afin d'empêcher "le trafic illégal de terreur" ["illegal terror trafficking"!]
 
Ce sera la première fois que des soldats des FDI participeront activement à une opération de l'OTAN dans la mer Méditerranée dans le cadre de l'opération anti-terroriste Active Endeavor.
 
Des responsables de la Défense ont déclaré que Di Paola a utilisé ses réunions avec les FDI pour se renseigner sur les nouvelles technologies qui peuvent être appliquées à la guerre en Afghanistan. Israël est un leader mondial reconnu dans le développement de forces blindées spécialisées pour protéger contre les engins explosifs improvisés (EEI).
 
Di Paola est aussi intéressé par les capacités israéliiennes de collecte de renseignements, et par les méthodes que l'armée israélienne utilise lors de ses opérations dans des centres de population civile. Il a relevé que l'OTAN et l'armée israélienne étaient confrontées à des menaces similaires - OTAN en Afghanistan et Israël dans sa guerre contre le Hamas et le Hezbollah.
 
«La seule chose qui est à l'esprit de l'OTAN actuellement est de savoir comment gagner en Afghanistan», a déclaré un haut responsable de la Défense. «[Di Paola] a été très impressionné par les FDI, qui sont une source d'informations majeure en raison de notre expérience opérationnelle."
 



Original
NATO chief comes to study IDF tactics
 
Criticism of Israel in the United Nations-commissioned Goldstone Report did not prevent Chairman of NATO's Military Committee Admiral Giampaolo Di Paola from visiting Israel this week to study IDF tactics and methods that the military alliance can utilize for its war in Afghanistan.
 
Di Paola left Israel on Thursday after a two-day visit as the guest of IDF Chief of General Staff Lt.-Gen. Gabi Ashkenazi. The timing of Di Paola's visit was considered significant since it comes at a time when the IDF is under increasing criticism in the wake of the Goldstone Report on Operation Cast Lead as well as a decision by Turkey - a NATO member - to ban Israel from joint aerial exercises.
 
This is Di Paola's third visit to Israel in the past four years, both in his current position as well as in his last post as top military commander of Italy.
 
During their meeting on Wednesday, Ashkenazi and Di Paola discussed ways to upgrade Israeli-NATO military ties as well as the plan to include an Israeli Navy vessel in Active Endeavor, a NATO mission established after the 9/11 attacks under which NATO vessels patrol the Mediterranean to prevent illegal terror trafficking.
 
This will be the first time that IDF troops actively participate in a NATO operation in the Mediterranean Sea as part of the Active Endeavor maritime counter-terror operation.
 
Defense officials said that Di Paola used his meetings with the IDF to learn about new technology that can be applied to the war in Afghanistan. Israel is a known world leader in the development of specialized armor to protect against improvised explosive devices (IEDs), otherwise known as roadside bombs.
 
Di Paola was also interested in Israeli intelligence-gathering capabilities and methods that the IDF uses when operating in civilian population centers. He noted that NATO and the IDF were facing similar threats - NATO in Afghanistan and Israel in its war against Hamas and Hizbullah.
 
"The one thing on NATO's mind today is how to win in Afghanistan," a senior defense official said. "[Di Paola] was very impressed by the IDF, which is a major source of information due to our operational experience."
Source

Publié dans OTAN-défense - ONU

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article