Le Gardasil, FUTUR MEDIATOR?

Publié le par sceptix

LES VACCINS CONTRE LE CANCER DU COL FIGURENT PARMI LES "MEDICAMENTS SOUS SURVEILLANCE"

 

En attendant, des milliers de jeunes filles continuent de jouer aux cobayes sans le savoir!!!!

 

 

 
 
Si ces vaccins ne sont pas retirés au plus vite du marché, le nombre de jeunes filles victimes s'accroîtra de façon inévitable.
 
Et parce que les officiels n'ont jamais voulu considérer les évidences, pourtant aisément détectables au travers du torrent de témoignages internet de victimes et de leurs proches, les effets secondaires graves et/ou invalidants suivants continueront de survenir:


- Décès brutaux et tout à fait inhabituels pour cette tranche d'âge (mort par attaque cardiaque, embolie pulmonaire, etc)

- Troubles hématologiques et circulatoires: anémie chronique, thrombocytopénie, hypertension artérielle, thromboses, phlébites, attaques cérébrales, vascularites,...

- Paralysies diverses, syndrôme de Guillain-Barré, névrites, épilepsie, convulsions, aphasie, migraines et troubles de la vue
 
- Evanouissements, syncopes, convulsions, fatigue chronique et fibromyalgie, sensation de malaise chronique, malaise digestif, inconfort articulaire, en dépit de divers examens médicaux coûteux et variés

- Maladies auto-immunes en tous genres (même plusieurs années après la vaccination comme spécifié dans la notice!): diabète insulino-dépendant, sclérose en plaque, thyroïdite, lupus, maladie de Crohn, polyarthrite rhumatoïde, dermatomyosite, etc

- Diverses maladies dites "rares" ou orphelines dues au déréglage immunitaire provoqué par ces vaccins hasardeux

- Myofasciite à macrophages

- Asthme, allergies en tous genres y compris des allergies alimentaires (effets immunologiques croisés)

- Troubles cutanés (rash, urticaire, psoriasis, ..)

- Troubles du cycle menstruel +++ : les règles peuvent devenir anormalement abondantes ou, à l'inverse présenter un flux très réduit,  et dans certains cas carrément disparaître (aménorrhée); les règles peuvent aussi devenir plus douloureuses que d'habitude ou le devenir si elles ne l'étaient pas déjà (violentes douleurs et contractures abdominales)

- Kystes ovariens +++


- Un autre effet secondaire à craindre et pour lequel peu de jeunes femmes feront le lien, c'est:  LA STERILITE. A l'heure actuelle, 1 couple sur 6 recourt déjà à une aide médicale pour pouvoir procréer et ce chiffre ne cesse d'augmenter en raison de la pollution chimique en tous genres. Ici, vu les effets hormonaux clairs de cette vaccination (modifications au niveau du cycle menstruel  quant à son timing, son abondance, le caractère douloureux ou non, la formation de kystes ovariens) et un ingrédient comme le polysorbate qui a un effet stérilisant chez la souris, cet effet peut être considéré comme hautement probable et, en tout cas, pas du tout exclu.
Mais une fois encore, les jeunes filles et leurs mères (dont beaucoup poussent les premières à la vaccination, croyant bien faire) ne penseront pas à faire le lien. Pour le système médical, un tel effet n'est pas considéré comme si "grave" puisque les patientes mettent ainsi le doigt dans un engrenage très lucratif avec des techniques coûteuses, génératrices d'emplois...


Il existe un nombre véritablement énorme de sites internet expliquant et développant le type d'effets secondaires engendrés par ces vaccinations.


Pour n'en citer que quelques uns,  il est bon de faire référence aux sites suivants:

Judicial Watch (innombrables rapports d'accidents graves et de décès avec mises à jour périodiques):


Les commentaires et témoignages en nombre impressionnant (victimes et mamans de victimes) sur le blog américain kkrasnowaterman- voir partie "commentaires" des liens suivants:



Le Memorial des Victimes du Gardasil



Divers témoignages poignants de victimes et de leurs familles:

Le Cas de Gabby Swank ("damage is done"- "le mal est fait"):


Le cas d'Ashley Ryburn, en pleurs face à sa santé ruinée (on la comprend):



Reportage CNN sur les effets secondaires alarmants du Gardasil:


Site d' Annabelle Morin, une jeune canadienne, décédée à l'âge de 14 ans suite au Gardasil:



Photos d'Annabelle quelques heures avant son décès:


Le témoignage de Julie Legnani et sa maman (en français):



Cet article paru sur le site d' AlterInfo ("Les victimes du Gardasil se dénombrent par milliers"):

 Source
Lire aussi :
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article