Le journaleux Yves Calvi-Krettly déclare la guerre à l'Iran sur C dans l'Air !

Publié le par sceptix



Yves Calvi
http://tele.fluctuat.net/yves-calvi.html


Yves Calvi-Krettly déclare la guerre à l' Iran !
Par Eva r-sistons


Vous connaissez Yves Calvi, de son vrai nom Yves Krettly  ? D'ailleurs, on se demande pourquoi il a changé de nom. Son nom ne lui plaisait pas ? Pourquoi ? Trop communautariste, trop marqué ? Et pourquoi Calvi ? Il préfère les Corses aux Juifs ? Il renie ses origines ? Ou il préfère masquer ses engagements ultra-sionistes (ce qui serait hypocrite !) ? Quand on appartient au peuple élu, on devrait en être fier ! Mais non, lui préfère faire croire qu'il est - comment dirait Frèche, déjà ? Catholique, oui c'est ça. Un bon catholique bien de chez nous, mais qui n'aime pas les Musulmans. Et surtout pas l'Iran ! Au point de lui déclarer la guerre dans un C dans l'Air retentissant de la semaine dernière : "L'Iran est une nation nucléaire ", 12 février 2010. Voici le résumé :


" Pour le 31e anniversaire de la République islamique, le pouvoir iranien défie une nouvelle fois la communauté internationale sur le dossier nucléaire. Une fermeté qui fait également face à l’opposition interne qui se manifeste depuis l’élection présidentielle. 


Jeudi 11 février 2010, la manifestation officielle qui commémorait le 31e anniversaire de l’instauration d’une république islamique en Iran aurait, selon son leader suprême, l’ayatollah Ali Khamenei, rassemblée des "dizaines de millions" d’Iraniens. En marge de cette célébration, nombre de représentants de l’opposition à l’actuel pouvoir ou leurs proches auraient été empêché, voire agressés, pour ne pas perturber la manifestation.

Mais faute d’une couverture médiatique impartiale, les images émanant de la seule télévision nationale, le sort de ceux qui défient le pouvoir depuis la réélection contestée du président Mahmoud Ahmadinejad, en juin 2009, et avaient fait part de leur intention d’organiser des contre-manifestations n’a pu être confirmé ni infirmé. D’autant plus que les autorités iraniennes ont intensifié leur contrôle d’Internet et arrêté le service de messagerie Gmail, pour "encourager le développement de technologies" de ce réseau dans le pays, selon elles.

Cette reprise en main de la société iranienne fait suite à l’exécution, le 28 janvier, Mohammadi Reza Ali Zammani et Arash Rahmanpour, deux opposants au régime en place qui aurait "cherché à le renverser", et la condamnation à de lourdes peines d’opposants arrêtés lors des manifestations antigouvernementales qui ont suivies l’élection présidentielles.

Mahmoud Ahmadinejad, en ce jour de commémoration, n’a pas seulement montré sa fermeté contre l’opposition interne et a profité l’occasion pour affirmer auprès de la communauté internationale sa détermination à faire de son pays "une nation nucléaire". Dans cette optique, il a assuré que l’Iran était capable de produire de l’uranium hautement enrichi en isotope 235 à 20 %, soit se rapprocher du cap de 90 % d’enrichissement de l’uranium, nécessaire à la production d’une bombe nucléaire. Un objectif militaire qu’il continue d’écarter, car selon lui, le pays "n’en a pas besoin". Si les discussions perdurent sur le sujet du nucléaire avec l’Iran, l’inquiétude créée par ces révélations "


Alors voilà, ne riez pas, Calvi, lui, va nous proposer une couverture médiatique impartiale. Impartiale ? Vraiment ?

Donc, le sieur Calvi-Krettly nous propose un "l'Iran est une nation nucléaire".  Brrrrr, on en frissonne ! Le titre sert à ça, d'ailleurs. Tremblez, bonnes gens, comme vous avez tremblé quand on vous disait que les communistes français allaient vous prendre votre maison et votre jardin !!! Les méchants, très méchants Iraniens - cela va de soi - ont remplacé les méchants, très méchants communistes comme cibles des médias avant d'être la cible des stratèges du Pentagone à l'affût de terrains d'expérimentation des nouvelles armes de l'industrie militaire de l'Amérique très chrétienne et très charitable... Vous savez, cette Amérique évangélique qui prépare la paix des cimetières, en envoyant des bombes partout !

Morceaux choisis. D'abord, des intervenants, M. Hourcade, M. Khavand Maître de Conférences à Paris-Dauphine... A noter, bien sûr, qu'il n'y a jamais sur le plateau de Calvi-Krettly de partisans des Palestiniens, de Gaza, du Hamas, du Hezbollah, de l'Iran.... mais seulement les porte-parole officiels d'Israël, ou des sionistes, ou du CRIF, très varié comme débats... Vous avez dit débats ??? Passons... D'autant qu'il y a cette fois sur le plateau Pascal Boniface, qui remet les pendules à l'heure. Pascal Boniface, l'auteur de "Vers la IV e guerre mondiale ?" ou de "Est-il permis de critiquer Israël ?". Et surprise... les autres intervenants se montrent modérés... pas des va-t-en guerre, eux !!!! Non, des analystes modérés...

Voici quelques-unes de leurs interventions - on croit rêver ! Calvi-Krettly en est lui-même surpris, destabilisé. Quoi, ses invités ne sont pas venus matraquer l'abominable Iran ? Est-ce possible ?

: "La menace est surévaluée" - "L'armée classique de l'Iran est mal équipée" - "Mahmoud Ahmadinejad ne peut pas grand-chose, donc il utilise seulement la tribune" - "Sa priorité n'est pas d'attaquer, sa priorité c'est son opinion publique" - "Les autres pays ont pu accéder à l'arme nucléaire (sous-entendu: Pourquoi pas eux ?), le monde entier organise des complots contre l' Iran" - "L'Iran a ratifié le Traité de non-prolifération des armes nucléaires, pas le Pakistan. Mao et Staline avaient aussi des armes nucléaires, comme armes de dissuasion, ils ne les ont pas utilisées. L'Iran n'utilisera pas son arme nucléaire. La dissuasion, ça marche. Personne n'utilise l'arme nucléaire. Les manifestations de démonstration de force (des opposants) ? Les images sont totalement truquées" - "La menace est virtuelle" (Hourcade) - "La menace nucléaire de l'Iran n'est pas importante. Ce sont les événements politiques qui sont graves pour eux..." -  Et quand, tenez-vous bien, le très sioniste Calvi-Krettly compare la menace iranienne à la menace nazie qu'on n'a pas prise en compte en Allemagne avant 1939, Pascal Boniface, spécialiste des Relations internationales et intègre, lui, a beau jeu de rétorquer : "La puissance iranienne n'est pas celle de l'Allemagne nazie".

Face à ces invités inattendus, car neutres,
Calvi-Krettly devient enragé ! 
Son vrai visage apparaît: Ultra-sioniste,
fervent supporter de la guerre contre l'Iran
- comme Sarkozy ou Kouchner !

Le masque est tombé. Jamais autant que dans cette émission, Calvi-Krettly n'a montré la vraie nature de "son" journalisme : De propagande pour Israël, pour l'Occident, pour la Guerre, pour l'Empire - et plus généralement, pour le libéralisme militaro-financier. Et il ose se prétendre animateur de débats ? Quelle scandaleuse imposture !

Morceaux choisis (et la colère, la hargne, sont difficilement contenues) : 

"Je vous rappelle qu'il y a 9 condamnés à mort, et 2 exécutions capitales d'opposants politiques. DEUX pendaisons d'opposants au régime  ! Les partisans du Président scandent A mort l'Amérique, A mort Israël !" - "Les manifestants iraniens font état d'actes de violence" -  "Quand on traite Nicolas Sarkozy de fou, on ne va pas en prison" - "Attend-on que ce pays soit redoutablement armé ? Quelle différence avec la Corée ?" - "Qui rêve d'attaquer Israël ?" (NB Ce sont des officiels israéliens qui rêvent, en fait, de rayer l'Iran de la carte, comme un Historien connu ou le Ministre des Affaires étrangères, allant jusqu'à souhaiter que Gaza connaisse le même sort qu'Hiroshima !!! Eva)

Des images montrent un touriste étranger défendant la position de l'Iran, défendant "la République islamique". Calvi est hors de lui ! : "On a trouvé des touristes BLUFFES par la solidarité nationale de l'Iran !" Quoi ? Un touriste anglo-saxon dit que "les gens sont venus nombreux, ils aiment leur pays, on n'a pas vu l'Ouest avec ses opposants". Bluffés, oui, bluffés !!!! Calvi-Krettly écume de rage :  "Les protestataires sont roués de coups ! Les manifestants sont intimidés ! La réponse des Mollahs est de plus en plus sévère ! (Il y a de quoi ! Le Régime démocratiquement élu - avant les élections les sondages donnaient d'ailleurs largement la victoire au Président iranien - est gangrené de l'intérieur par les Occidentaux avides de mettre au pouvoir leurs partisans qui les laisseront libres de piller les ressources de l' Iran à leur guise ! Eva). Il y a des procès de masse !  Une dizaine d'opposants attend dans les couloirs de la mort (On se croirait aux USA ! Eva)  - "La politique de la main tende d'Obama a échoué", ajoute Calvi-Krettly, toujours furieux. "Il n'y a plus que les menaces de guerre !"

Il brûle de passer à l'attaque, ce journaleux ! Ou plus exactement d'envoyer les autres faire la guerre à sa place, que lui couvrira à sa façon, sur C dans l'Air, bien au chaud et bien rétribué...

Et voici l'apothéose: "Avec un fou à la tête du pays, totalement incontrôlable !", "On ne comprend pas pourquoi la Communauté est si faible face à un pays représentant une telle menace !" Et de comparer la menace iranienne à la menace de l'Allemagne nazie....

"Que pensez-vous de la menace nucléaire ? COMMENT Y REPONDRE ?" Lorsque M. Hourcade rétorque, tranquillement : "La menace est virtuelle !" La réponse du journaleux va-t-en guerre est cinglante : "On est bien d'accord, hein, on n'est pas en train de parler d'un gentil régime bousculé par les Occidentaux ?" - "Vous ne faites pas la différence entre un régime démocratique et un régime DICTATORIAL !". Calvi-Krettly devient fou furieux !! "L'Iran risque de créer un précédent pour les autres pays ! Vous êtes favorable à ce Régime ?"  

Insupportable, en effet, pour l'avocat des va-t-en guerre contre l'Iran ! Les Invités, ses invités, relativisent la menace de l'Iran !!!!  Ils sont collabos, ou quoi ? Résignés au pire ? Comme les défaitistes avant la 2e guerre mondiale ?

Pour voir Calvi hors de lui, maîtrisant difficilement sa colère, c'est ici :

http://www.france5.fr/c-dans-l-air/index-fr.php?page=resume&id_rubrique=1368

Allez-y ! Vous verrez à quoi ressemblent nos Médias. Une machine de propagande, une machine de guerre. Ils font de la France une vulgaire (et dangereuse) République bananière. Triste, très triste ! La France sarkozienne, ultra-sionisée, perd son âme... son identité !

Eva r-sistons aux médias-poubelles




scroll haut HAUT 
/ BAS scroll bas
Pascal Boniface

Fondateur et directeur de l’Institut de Relations Internationales et Stratégiques (IRIS).
BIO COMPLETE
Bernard Hourcade

Directeur de recherche au CNRS et membre de l’unité de recherche Mondes iranien et indien (CNRS/INALCO/EPHE/ Sorbonne nouvelle).
BIO COMPLETE
Fariba Adelkhah

Directrice de recherches au Centre d’Etudes et de Recherches Internationales à Sciences-Po (CERI) et enseignante à l’Inalco.
BIO COMPLETE
Fereydoun Khavand

Economiste.
BIO COMPLETE

Ses articles récents :

Publié dans mes blogs chouchous

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article