Le Parlement Juif Européen a tenu sa première session générale à Bruxelles.

Publié le par Charlotte sceptix

Les 120 membres du nouveau Parlement Juif Européen, représentant 47 pays de tout l’Europe élargie aux pays de l’Est, ont tenu leur première assemblée générale à Bruxellesles 15 et 16 mai 2012. Cette première session a permis de créer des groupes de travail dans lesquels les parlementaires ont défini les direction dans lesquels ils allaient orienter leur travail.

Le Parlement Juif Européen (EJP) est composé d’hommes et de femmes venant de tout horizon regroupant laïcs et religieux, jeunes et moins jeunes.

Plusieurs groupes de travail ont été constitués:  éducation, relation avec les médias, les réseaux sociaux, combattre l’antisémitisme, Israël, culture et héritage, affaires étrangères, dialogue politique et culturel avec les Chrétiens et les Musulmans, étudiants et jeunes professionnels.

Après une première journée de travail en groupe, la seconde journée s’est déroulée au Parlement Européen sous la présidence du Docteur Antonyia PARVANOVA. Plusieurs personnalités sont venus apporter leur soutien au Parlement Juif Européen: Frédéric RIES, membre du Parlement Européen, Zeev ELKIN, chef de la nouvelle coalition gouvernementale israélienne, membre de la Knesset, Son excellence Huda NOONO, Ambassadrice du Bahrain aux Etats Unis ainsi que l’Ambassadeur du Bahrain en Belgique.

La session fût consacrée à la crise économique et ses conséquences sur l’extrêmisme, le populisme et l’antisémitisme.

Les professeurs Guy MILLIERE de l’Universite Paris VIII et Michel HERMANS de l’Université de Liège brossèrent un portrait de la situation économique en Europe et des conséquences qui en découlent tant dans la montée des extrêmismes de gauche comme de droite, mais aussi de la montée de l’antisémitisme islamique en Europe de l’Ouest.

La France était représentée par Joël ROCHARD, Raymond BRIEFEL, Roger FAJNZYLBERG, Caroline OHAYON, Yaël MALKA, Jacques-David SEBBAN et Jean-Marc MOSKOWICZ, membres élus au Parlement Juifs Européen.

Depuis son installation le 16 février 2012, le Parlement Juif Européen s’est déjà illustré par quelques actions concrètes:

  • une pétition pour exiger des excuses de la part de Catherine Ashton ayant comparé la tuerie de Toulouse aux enfants de Gaza
  • plusieurs communiqués pour dénoncer des actes antisémites
  • un groupe de parlementaire s’est rendu en Lettonie pour protester contre la marche des anciens Waffen-SS et les commémorations à la mémoire de ces SS

Jean-Marc MOSKOWICZ
Membre du Parlement Juif Européen

Source

 

Lire aussi :

 

Les juifs veulent avoir une influence sur l'Europe

Commenter cet article

tarci 19/05/2012 19:43


Rien d'étonnant quand on connait l'histoire effarante des sionistes !


http://effondrements.wordpress.com/2012/05/19/leffarante-histoire-du-sionisme/