Le Sénégal fait face à une épidémie de la dengue de type III

Publié le par sceptix

La dengue de type III, une fièvre tropicale dont certaines formes sont potentiellement mortelles, est apparue pour la première fois au Sénégal où 55 cas d'atteinte par cette maladie sont enregistrés durant ces derniers jours.

Après confirmation des cas de dengue par l'institut pasteur de Dakar, les autorités sanitaires ont lancé une vaste opération d'épandage d'insecticides pour agir sur le vecteur de la maladie, un moustique dit "Aèdes".

Un communiqué du ministère de la santé a invité les habitants de la capitale à des mesures de précaution pour se protéger des puissants insecticides au passage des camions d'épandage.

Les autorités sanitaires ont également recommandé aux citoyens de procéder rapidement à des consultations médicales aux premiers signes de la maladie qui se manifeste par symptômes similaires à ceux du paludisme, à savoir des maux de tête, la fièvre, la fatigue et des douleurs musculaires sévères.

D'autre part, le ministère sénégalais de la santé et de la prévention a lancé, depuis vendredi, une campagne nationale de sensibilisation contre la fièvre de la dengue avec la participation des responsables des structures sanitaires.

La semaine dernière, le laboratoire de l'Institut Pasteur de Dakar a confirmé une épidémie de dengue au Cap-Vert après des analyses positives d'échantillons de sang de personnes atteintes dans ce pays de la sous région d'Afrique de l'Ouest.

Le laboratoire, un centre collaborateur de l'OMS pour les arbovirus et les fièvres virales hémorragiques et partenaire du Réseau mondial d'alerte et d'action en cas d'épidémie (GOARN), a confirmé avec les premiers échantillons analysés qu'il s'agit du "sérotype III du virus de la dengue".

C'est la première épidémie de dengue signalée au Cap-Vert. Le ministère de la santé capverdien avait signalé, la semaine dernière, 3.367 cas suspects de maladies virales "d'étiologie inconnue" sur quatre îles de ce pays (Brava, Fogo, Maio et Santiago).

La dengue, anciennement appelée grippe tropicale, est une infection virale véhiculée par les piqures des moustiques. Certaines formes de la maladie qui développent une fièvre hémorragique, sont potentiellement mortelles notamment pour les enfants de moins de 15 ans.

Il n'existe, jusqu'à présent, ni traitement préventif (vaccin) ni traitement curatif de la dengue. La prise en charge médicale de cette infection virale se limite à des traitements symptomatiques, notamment l'hydratation par voie veineuse et des interventions classiques pour atténuer les effets de la fièvre.


Alors qu'elle n'était présente qu'en Asie du Sud-Est, la dengue est depuis quelques années en pleine progression sur l'ensemble de la région de l'Asie, en Afrique et en Amérique du Sud. Selon les statistiques de l'OMS, le nombre de cas d'infection a été multiplié par 60 depuis 1983.

MAP

Casafree

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
<br /> cas de grippe   detecter  au senegae  et  depuisnovembre  plus d informatin<br /> le gouvernement  senegalais   laisse le peuple  dans l ignorance   encors   une foi de plus ...<br /> on c es plus  si  la maladie  avance  ou  elle ce trouve .<br /> les etat africains   franchement  devenu less propre  boucher  de leur peuple<br /> informer nous   juste un peu<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> Bonjour Jonas, la pandémie n'est qu'une vaste fumisterie, alors ne t'inquiétes pas, et évite le vaccin.<br /> Bonne soirée et merci de ta visite<br /> Charlotte<br /> <br /> <br />