Le squalène est un stérilisant

Publié le par sceptix

Lettre info Artémisia

1) Pourvoyeur de maladies nerveuses destructrices, le squalène est aussi un stérilisant :

Confirmation, le squalène est utilisé pour stériliser les animaux !

Que fait-il en quantité massive dans la "vaccin" A/H1N1 ?

LE VACCIN H1N1 ADJUVANTE PEUT RENDRE STERILE !

Le "vaccin" H1N1 est bien destiné, entre autre, à rendre stérile et à supprimer de façon permanente la fertilité chez les hommes, femmes et enfants auxquels il était administré.
Un brevet vétérinaire destiné à affaiblir la fécondité des animaux, montre qu’en effet, l’utilisation de certains adjuvants (dont le squalène, que l’on retrouve dans presque tous les vaccins H1N1 adjuvantés, ainsi que le polysorbate TweenTM 80), peut permettre de supprimer la fécondité de façon efficace !
Le doute n’est donc plus permis : les vaccins H1N1 adjuvantés et contenant notamment du squalène, peuvent supprimer de façon permanente la fécondité chez les humains !

Source : http://dprogram.net/2009/08/07/“swine-flu”-vaccine-has-adjuvants-that-impair-fertility/

Traduction : LE VACCIN "CONTRE" LA GRIPPE PORCINE POSSEDE DES ADJUVANTS QUI AFFAIBLISSENT LA FERTILITE
Posté par sakerfa, le 7 août 2009
DANIEL SOLIS, DE LA REPUBLIQUE TCHEQUE, A ETUDIE LES EFFETS SECONDAIRES DE L'ADJUVANT NOMME SQUALENE, ET A DECOUVERT QU'IL (LE SQUALENE) EST CONNU POUR DETRUIRE LA FECONDITE, TOUT EN CAUSANT D'AUTRES FORMES DE DEGÂTS.
UN BREVET POUR UN "VACCIN" VISANT A ALTERER LA FERTILITE CHEZ LES ANIMAUX CONTIENT DU SQUALENE.
LE FAIT D'UTILISER CET ADJUVANT, QUI AFFAIBLIT LA FECONDITE, DANS LE "VACCIN" DE LA GRIPPE PORCINE, SOULIGNE QUE CE PROGRAMME DE VACCINATION DE MASSE CONTRE LE H1N1, EST CONÇU PRINCIPALEMENT POUR REDUIRE LA POPULATION MONDIALE.
Faut-il s'étonner que CES "VACCINS" SONT CLASSES COMME "ARMES BIOLOGIQUES" par les régulateurs ?
« Je me suis concentré sur les adjuvants composés de lipides A monophosforyl (MPL) MF59TM (contenant un polysorbate TweenTM 80) ou AS03, AS04 aussi connus sous le nom de SQUALENE dans les vaccins proposés, QUI SONT IMMUNO-STERILISANTS OU UN CONTRACEPTIF DE L’IMMUNITE », écrit Daniel Solis.
LE BREVET DU MEDICAMENT VACCIN VETERINAIRE, VACCIN AFFAIBLISSANT LA FÉCONDITÉ, PEUT ETRE TROUVE EN LIGNE. IL MENTIONNE LES DEUX, L’ADJUVANT HUILEUX SQUALENE ET LE POLYSORBATE TM80.
Voici des extraits de ce brevet et, plus loin, certaines études cliniques concernant la toxicité de ces deux (adjuvants) :
(WO/1999/034825) VACCIN AFFAIBLISSANT LA FÉCONDITÉ ET METHODE D'UTILISATION
Cette demande revendique le bénéfice de l’US Provisional Application N° 60/070,375, déposée le 02 janvier 1998, et de l’US Provisional Application N° 60/071,406, déposée le 15 janvier 1998.
Le vaccin de cette invention, de préférence, comprend en outre un adjuvant immunologique visant à renforcer la réponse immunitaire du sujet à l'antigène glycoprotéine. Des exemples d'adjuvants incluent l'adjuvant complet de Freund, l'adjuvant incomplet de Freund, et un adjuvant comprenant un immunostimulant tels que le tréhalose dicorynomycolate synthétique (STDCM), AINSI QU’UNE HUILE TELLE QUE L'HUILE DE SQUALENE (voir P. Willis et al., J. Equine Vet. Sci., 14,364-370 (1994)). Un adjuvant comprenant le tréhalose dicorynemycolate synthétique, le squalène huileux et un agent tensioactif comme la lécithine, est préférable.
La lécithine comprend généralement de la phosphatidylcholine. Dans le mode de réalisation qui est préféré, LE VACCIN INCLUT DE L'HUILE, DE PREFERENCE UNE HUILE BIODEGRADABLE COMME L'HUILE DE SQUALENE. Généralement, le vaccin est préparé en utilisant un concentré d’adjuvant qui contient de la lécithine dans le squalène huileux. La solution aqueuse glycoprotéine est typiquement une solution saline amortie au phosphate (phosphate-buffered saline solution ou PBS), ET DE PLUS, ELLE CONTIENT DE PREFERENCE LE TWEEN 80.
Source : http://www.wipo.int/pctdb/en/wo.jsp?wo=1999034825
Description :
http://www.wipo.int/pctdb/en/wo.jsp?wo=1999034825&IA=US1998027658&DISPLAY=DESC

 

 

2) Quand les labos financent les "experts" de la grippe A

La révélation du financement d’un groupe d’experts sur la grippe A par des laboratoires pharmaceutiques pose la question de leur influence dans les décisions de santé publique.

Le cas du Groupe d’expertise et d’information sur la grippe (Geig) illustre les liaisons parfois dangereuses entre les firmes pharmaceutiques et les pouvoirs publics.

Ainsi, le président du comité scientifique du Geig, le professeur Bruno Lina, apparaît comme l’un des experts officiels du ministère de la Santé alors que son groupe est financé à 100 % par les laboratoires producteurs du vaccin contre la grippe.
« Les pouvoirs publics sont infiltrés par des représentants des firmes pharmaceutiques, il faudrait qu’ils balayent devant leur porte ! » s’insurge le docteur Marc Girard, auteur d’Alertes grippales :

http://www.leparisien.fr/societe/quand-les-labos-financent-les-experts-de-la-grippe-a-29-10-2009-691697.php

 

 

3) Qui sera responsable devant la loi ?

http://priskaducoeurjoly.over-blog.com/article-qui-sera-responsable-devant-la-loi--38527633.html

Article à paraître dans le Magazine NEXUS novembre-décembre 2009

 

 

4) Ministères de la "santé" et de la "justice"

Le plus sordide, c'est que si les cas de grippe augmentent, "elle" est contente, et que s'il y a des morts, "elle" l'est encore plus !

C'est indécent ! Surtout, que comme en Allemagne, SI ces gens se font vacciner (?), ils auront un "vaccin" très spécial... pas celui de la population...

Par ailleurs : main mise sur la justice (voir le fichier joint)...

 

 

5) Aux USA, des enfants sont vaccinés malgré l'interdiction écrite des parents

 
 
6) Enfin un article qui parle bien du collectif d'Initiative Citoyenne

http://www.dhnet.be/infos/societe/article/287325/grippe-ah1n1-faut-il-ou-non-se-faire-vacciner.html

 

 

7) Obama veut utiliser la grippe A pour restreindre l'accès aux sites web !

 
 
8) Cas "Greenpeace" !
Suite aux découvertes de "Kokopelli", selon lesquelles Greenpeace est financé spécialement par la fondation Rockefeller, nous coupons toutes relations avec cette ONG, jusqu'à preuve du contraire. Mais à ce jour, suite à nos démarches, AUCUN démenti ne nous a été communiqué !
« La maison mère aux USA dicte les campagnes et que l’on ne nous parle pas de l’indépendance de Greenpeace France. Greenpeace USA est subventionné par les deux fondations Rockefeller (1.080.000 dollars de 1997 à 2005 et plus ensuite) et Tim Turner (1.390.000 dollars de 1996 à 2001 et plus ensuite). ».
Nous comprenons mieux leur silence total sur le complot sanitaire en cours...
 
 
9) Rappel, le traité de Lisbonne va bientôt entrer en application... le retour de la peine de mort avec :
 
 
10) Le fichier "Périclès" utilisera vos données de Facebook
 
 
11) Les médecins de La Réunion s'opposent à la vaccination "A/H1N1"
 
 
12) Un virus qui fait débat (Vidéo Arte)
Si vous ne l'avez pas vu : Le documentaire exceptionnel d'Arte pour COMPRENDRE ! (1-7)
Où l'on comprend que l'OMS, nos gouvernements et la recherche médicale, sont infiltrés par un ramassis de crapules, une clique corrompue, à la solde des laboratoires.
 
 
Cordialement,
AC
 
 
INTEGRITE - MAM I Internet.doc INTEGRITE - MAM I Internet.doc
121 Ko   Afficher au format HTML   Ouvrir en tant que document Google   Analyse antivirus en cours…
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R

"pour réduire la population mondiale" peut-être bien.
Ils semble qu'ils ont déjà fait ça (de manière sélective semble-t-il et raciste ....)

La Fondation Rockefeller est l’un des soutiens financiers d’un programme de l’OMS en “santé de la reproduction” qui a développé un vaccin
contre le tétanos qui contiendrait des hormones cachées de contrôle de naissance.


Selon un rapport du Global Vaccine Institute, l’OMS a mis en place des campagnes de vaccination massives au Nicaragua, au Mexique et aux
Philippines depuis le début des années 1990. Le Comité Pro Vida de Mexico, une organisation catholique, a testé de nombreuses fioles du vaccin et a découvert qu’elles contenaient
une Gonadotrophine chorionique humaine (hCG), une hormone naturelle nécessaire au maintien d’une grossesse. Lorsque cette hormone est associée avec un vecteur de toxoïde tétanique, elle stimule
une formation d’anticorps contre la hCG, ce qui interrompt la grossesse humaine. Des rapports similaires de vaccins truffés d’hormones hCG ont été reçus des Philippines et du Nicaragua.
Cette organisation a mis en valeur plusieurs autres phénomènes troublants concernant les programmes de vaccination de l’OMS. Le vaccin anti-tétanique n’était donné qu’à des femmes âgées de 15 à
45 ans, mais ni à des hommes ni à des enfants. La présence de hCG est la preuve irréfutable d’une contamination du vaccin. Elle ne fait sinon aucun sens.
source : http://www.mecanopolis.org


Répondre
S

Javais posté cet article voici quelques mois. "ils" sont capables de tout, et dire que nous sommes si peu ànous en rendre compte. Quelques cas mortels mis en une de nos médias et tout les moutons
réclameront le vaccin à cor et à cris. Ce mois de novembre s'annonce lugubre Roland.
Bises