Le Taser en accusation

Publié le par sceptix





Le 12 octobre dernier, la compagnie américaine Taser a affirmé dans un communiqué à la presse que tirer dans la poitrine d’un suspect avec le pistolet à impulsions électroniques qu’elle fabrique peut présenter un "risque cardiaque négatif".
Ce risque de proportionnellement très faible, mais il est recommandé aux forces de l’ordre d’utiliser l’arme avec discernement. Le Taser produit une décharge de 50.000 volts qui, outre la violence du choc, neutralise le système musculaire d’un suspect en le paralysant. Depuis 2001 350 personnes sont mortes aux États-Unis après avoir reçu une décharge de cette arme.
Vidéo : au printemps dernier, à Bay City, Michigan, trois policiers ont tué un adolescent de 15 ans avec un Taser.
Les hommes armés sont intervenus suite à une bagarre qui avait lieu dans un appartement. Selon eux, l’adolescent les menaçait. Mais des témoignages contredisent cette version des faits. Le jeune homme allait fêter son 16ème anniversaire.
Agoravox
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article