Les OGM sont-ils toujours dangereux pour la santé ?

Publié le par sceptix

Bakchich Info

 

Où en est-on de la culture des OGM en France ? Quelles sont les conséquences des OGM sur le corps humain ? Le 23 novembre, deux scientifiques s’affrontaient à la barre du tribunal correctionnel de Paris.

En 2008, Nicolas Sarkozy promettait que la culture des OGM en France resterait interdite. La recherche, l’importation, oui, la culture, hors de question !

Or, quelques années plus tard, le 2 mars 2010, la Commission européenne autorisait les cultures des pommes de terre transgéniques Amflora en Europe.

Mais quelles sont les conséquences des OGM sur le corps humain ? Pourquoi les chercheurs qui émettent des doutes sur les résultats des tests OGM effectués par Monsanto sur des rats sont-ils dénigrés ?

Mardi 23 novembre, deux scientifiques, Gilles-Eric Séralini et Marc Fellous, s’affrontaient à la barre du tribunal correctionnel de Paris.

Sur le même sujet :

Hier, le texte sur les OGM a été rejeté par le parlement après l’adoption surprise d’une motion de procédure communiste défendue par André Chassaigne.

On pourrait se contenter d’applaudir les socialistes qui ont réussi un joli coup en parvenant à (…)

Le jour du vote de la loi OGM, « Bakchich » a questionné des députés pro-OGM, en citant une étude menée en 2003 sur des rats, qui suggérait un risque. Etes-vous vraiment sûrs que les OGM sont sans danger pour la santé ? Certains ne l’ont pas toujours (…)
Alors que l’Assemblée nationale vient d’adopter le projet de loi sur les OGM, « Bakchich » publie le contenu intégral d’une lettre au vitriol du sénateur UMP de la Manche, Jean-François Le Grand, à son président de groupe au Sénat. Il avait dénoncé le (…)
Ira, ira pas ? Claude Allègre, ancien ministre socialiste, ne rentrera (pour l’instant) pas dans le gouvernement Fillon 3, malgré les rumeurs de ces dernières semaines. Ouf ! « Bakchich » a passé en revue les boulettes de ce politique-scientifique qui (…)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article