Les U.S.A se déploient en Afrique Centrale sur fond de manœuvres impérialistes.

Publié le par Charlotte sceptix

 

La LRA est une milice religieuse sectaire dirigée par Joseph Kony, qui prétend être un «porte-parole» de Dieu. Inspiré par une combinaison de mysticisme, il a été accusé de mener de nombreuses atrocités sur les vingt-cinq dernières années, y compris d'enlèvement d'enfants, d'esclavagisme, de viols de femmes, et rendu responsable de la mort de milliers de personnes. Les efforts militaires ayant été jusqu'ici infructueux. Le président américain Barack Obama a déployé environ 100 troupes d'opérations spéciales en Afrique centrale, dans le cadre d'une offensive ciblant les dirigeants de la LRA engagée contre le gouvernement Ougandais.

Dans une lettre adressée au Congrès américain, Barack Obama a annoncé l'arrivée de petites équipes avec l'objectif d'aider les forces africaines dans l'enlèvement ou l’assassinat de Joseph Kony et de ses seconds avec le motifs que la LRA continue à commettre des atrocités à travers la République centrafricaine, la République démocratique du Congo, et le Sud du Soudan causant un impact disproportionné sur la sécurité régionale. Ainsi, les équipes américaines resteront déployé dans la régions, notamment dans le Sud-Soudan, la République centrafricaine, l'Ouganda et le Congo au cours du prochain mois. Une information confirmé par le Pentagone, reste toutefois la question de savoir si l'intervention de Washington est bel et bien motivé par le souci sur ces atrocités ou destiné à ré-affirmer les intérêts américains en Afrique pour contrecarrer l'influence croissante des autres grandes puissances dans la région, en particulier la Chine ce qui semble plus que probable à l'heure actuelle.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article