MARIO DRAGHI PRÉPARE LE RACKET DES CONTRIBUABLES DES PAYS D'EUROPE ET LA QUASI-FAILLITE DE LA BCE... ..... MAIS LES MARCHÉS SONT RASSURÉS POUR 72 HEURES !

Publié le par Charlotte sceptix


======================================
Les nouvelles déclarations du président de la BCE Mario Draghi,
ce 26 juillet, sont à marquer d'une pierre noire dans l'avancée chaotique de la zone euro vers le désastre final.

Qu'a dit ce charlatan sélectionné par Goldman Sachs ?
Très exactement ceci :

« La BCE est prête à faire tout ce qui est nécessaire pour préserver l'euro. Et croyez-moi, ce sera suffisant. [...] Si les primes de risque sur la dette souveraine handicapent la transmission de la politique monétaire, elles entrent dans le cadre de notre mandat. »

Aussitôt, les marchés financiers ont exulté. Comme ils exultent à chaque fois qu'un "Sommet de la dernière chance" ou qu'un dirigeant européiste fait une déclaration qui donne à penser que la BCE va intervenir, ou que les pays de la zone euro vont accoucher d'un mécanisme permettant de mutualiser les dettes au niveau de la zone elle-même.

En ce 26 juillet, la Bourse de Madrid s'est donc envolée de plus de 6 %, Milan de plus de 5 %. Paris de plus de 4 %, tandis que Francfort progressait de 2,75 %. Seuls l'enthousiasme de la Bourse de Londres (où Mario Draghi s'exprimait) est plus modeste (+ 1,36 %) et le pessimisme se poursuit à Athènes (- 0,83 %).

Tout semble donc rentrer dans l'ordre une nouvelle fois, dans ce meilleur des mondes qu'est la zone euro.

Pourtant, le simple bon sens nous invite à trouver tout cela mirobolant. Depuis maintenant trois ans, c'est la énième fois qu'une période de déprime aiguë s'étalant sur plusieurs semaines se transmute, en quelques minutes, en un moment d'exaltation dont on pressent qu'il ne va durer que quelques heures, 2 ou 3 jours tout au plus.

Tout le monde flaire bien qu'il y a quelque chose qui ne tourne pas rond dans ces exultations, qui résonnent comme le rire dément d'un alcoolique entre deux crises de larmes. Cela ressemble à un phénomène bipolaire inquiétant, comme si la zone euro était atteinte de problèmes psychiatriques lourds.

La question est donc : mais qu'est-ce qui se cache encore derrière cette annonce lancée par le sieur Draghi ?


-------------------------------------------------------
DÉCRYPTAGE POUR LE COMMUN DES MORTELS

Lire la suite >>

Commenter cet article

Roland 16/09/2012 15:30


omerta ou désintérêt pour la disparition de la démocratie ?


http://www.bastamag.net/article2433.html?id_mot=85