MES : la position lamentable du PS

Publié le par Charlotte sceptix

Un ami m'écrit : //"Vous trouverez ci dessous
- Le message que mon député m'a envoyé pour justifier de son abstention lors du vote relatif a la ratification du MES
- Ma réponse"//

------------------------------

Madame, Monsieur,

Vous m’avez interpellé sur le vote relatif au MES ; je vous confirme, qu’au final, je me suis rangé à la position du groupe pour les raisons suivantes :

Mon abstention est une abstention de réorientation :

- elle rend possible dans l’urgence tout ce qui est positif : la solidarité avec les peuples ; l’existence même du mécanisme, que nous avons sans cesse réclamée, en fait un outil de nature -s’il est bien employé- à briser la spéculation en permettant aux États de la zone Euro de racheter avec le MES les dettes publiques attaquées par les marchés, la possibilité de faire payer les banques (ce sont les prévues dans le MES).

- elle indique pour demain mon refus de ce qui est négatif, l’austérité aggravée en Europe : en effet la conditionnalité de la solidarité ainsi créée à l’austérité perpétuelle et à la ratification du Traité d’austérité imposée par la Chancelière d’Allemagne, l’ingérence du FMI, et surtout l’absence de transformation du MES en outil de monétisation de la dette par la Banque Centrale Européenne.

L’abstention des parlementaires socialistes aujourd’hui sur le MES rend possible la renégociation du traité d’austérité par François Hollande demain afin de le compléter par des mesures favorables à la croissance et à l’emploi.

- Elle montre aux peuples notre attachement à la solidarité européenne.

- Elle indique à nos partenaires un chemin pour sortir l’Europe de la récession et du chômage (comme l’ont relevé les sociaux-démocrates allemands).

- Elle s’inscrit dans une stratégie globale pour l’Europe afin qu’elle puisse investir (nouveau rôle de la BCE, euro-bonds, budget européen 2014-2020 pour les grands projets d’avenir) et protéger (règles strictes de réciprocité en matière sociale et environnementale, contribution climat-énergie aux frontières de l’Europe, rééquilibrage monétaire euro/dollar américain/yuan chinois).

Je sais l’attachement que vous aviez à voir l’ensemble de la gauche émettre un vote négatif. En vous rappelant que je l’avais fait lors des 2 votes sur le projet de révision constitutionnelle préalable à la ratification du Traité de Lisbonne le 16 janvier 2008 à l’Assemblée Nationale et le 4 février 2008 à l’occasion du congrès, je souhaite également ne pas entretenir, entre nous, de polémiques inutiles.

Que la gauche vote contre ou s’abstienne n’a de surcroît aucune espèce de conséquence concrète, car la droite elle-même est parfaitement unie comme dans un bloc pour faire adopter son Traité Merkelien. Le débat entre l’abstention et le vote contre est donc parfaitement inutile et indifférent à l’issue du vote de ratification, puisque la gauche est minoritaire à l’Assemblée Nationale pour -espérons le- quelques semaines seulement. L’enjeu n’était donc pas de faire basculer la majorité sur ce vote. Il ne s’agit que d’une division recherchée dans la gauche par la droite contre-productive dans la période actuelle.

En conclusion, j’ai confiance en François Hollande, et dans le mandat politique qu’il cherche à obtenir des Français pour la renégociation des Traités d’austérité inventés par les droites européennes, et qui refuse d’approuver ce MES quelle qu’en soit la forme et l’expression, signé quelques semaines avant l’alternance.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Jean LAUNAY

Député du Lot

--------------------------

Monsieur le Député

je vous remercie de m'avoir tenu informé de votre position lors du vote relatif au MES

Permettez-moi de revenir sur quelques points sur lesquels je ne peux accepter vos arguments.

1 - Vous justifiez l’abstention de votre groupe par fait que, dans l'urgence, il fallait soutenir un mécanisme qui permet la solidarité avec les peuples.
Je vous invite à aller clamer cela haut et fort en place publique à Athénes. Je ne suis pas certain que vous reveniez vivant...
Ce qu'il est maintenant courant de désigner sous la noble formulation de solidarité avec les peuples, a du mal à masquer qu'il s'agit en réalité d'une solidarité envers les "investisseurs" pour lesquels tout est fait afin de leur assurer que les échéances seront payées. Car les milliards de ce que l'on appelle aides, ne vont pas aux Nations mais dans les poches des investisseurs

2 - Vous soutenez l'idée que Le MES est un mécanisme de natureà briser la spéculation en permettant aux États de la zone Euro de racheter les dettes publiques attaquées par les marchés. Plutôt que de soutenir la construction d'une usine à gaz visant à mieux résister aux attaques des marchés, pourquoi ne pas soutenir celle qui consiste à se passer tout simplement des marchés? Dites moi au nom de quoi, en dehors de l'idéologie économique dominante au sein de l'Europe, la Banque centrale européenne peut prêter aux banques à 1% et qu'elle ne peut le faire pour les États ? Certes l'article 104 de Maastricht devenu 123 du traité de Lisbonne le lui interdit. Pourquoi ne mettez-vous pas toutes vos forces dans la révision de cet article? Cela affranchirait l'Europe une bonne fois pour toute de la spéculation! Quand on se coince les doigts dans le tiroir, qu'est ce qui est le plus intelligent, les retirer ou les laisser mais en fabriquant une cale pour se prévenir d'une pression trop forte? La question a été posée à Monsieur Hollande, et dans un bel usage de la langue de bois, c'est la cale qui a retenu ses faveurs.

3 - Votre abstention, dites-vous, indique votre refus d'une austérité aggravée et rend possible la renégociation du traité d’austérité par François Hollande demain.
C'est d'une part ne considérer que l'option où votre camp sortirait vainqueur des élections. Et si tel n'était pas le cas, n'est-ce pas avoir ouvert la porte du poulailler aux renards ? N'est-ce pas plutôt une stratégie politique pour nous pousser à voter pour vous pour nous assurer que la porte sera refermée?
D'autre part, "renégocier demain"... Voilà une chanson qui nous est chantée à chaque fois. Selon le principe d'urgence, toujours invoquée, il faut accepter un traité mal ficelé sur la promesse qu'on le révisera demain. L'expérience est là pour dire que c'est faux, et les conditions de révision des traités sont telles au sein de l’appareil politique européen, qu'il me semble bien téméraire pour ne pas dire irréaliste de votre part de vous engager dans cette voie.
Enfin les conditionnalités à l'austérité font déjà partie du MES. Le principe de la règle d'or est accepté et l'austérité déjà bien instituée. Une amie, résidant en Grèce, vient de m'annoncer la mort d'un de ses amis. Il s'était blessé, et faute d'avoir pu payer les soins indispensables, puisque le système de santé grec ne rembourse plus, c'est l'infection qui a triomphé. Alors votre demain, très hypothétique, est déjà beaucoup trop tard pour bon nombre d'européens.

4 Enfin vous invoquez le fait que voter contre ou s'abstenir n'avait aucune importance puisque votre groupe est minoritaire à l'assemblée. Voilà bien encore de la cuisine politicienne. Figurez-vous que les citoyens attendent de leurs représentants des positions qui permettent de voir l'image qu'ils portent de la société et quelle vision les inspire pour l'avenir. Je suis au regret de vous dire que l'attitude du PS m'indique deux choses :
- Qu'il accepte de maintenir les peuples sous la domination des marchés en leur bricolant une armure contraignante et dont l'efficacité reste à vérifier
-Qu'il est plus centrée sur la recherche d'une victoire électorale que sur la défense des peuples, ici instrumentalisée, dans cet objectif. Rassurez-vous, vous n'êtes pas les seuls, mais en revanche cela ne peux rassurer le citoyen que je suis.

Je suis persuadé que vous êtes animé des meilleures intentions, mais vous êtes prisonnier d'un jeu qui ne prédit rien de bon ni pour l'avenir de la France, ni pour celui de l'Europe, ni pour celui de la planète.

Avec mes respectueuses salutations

XXXXXX

Commenter cet article

dotblau 04/03/2012 09:59


Excellent CQFD