Mexique. La station balnéaire reçoit le sommet mondial les 18 et 19 juin. [ Los Cabos se blinde pour le G20 ]

Publié le par Charlotte sceptix

 

Les patrouilles sont déployées sur les plages interdites aux vendeurs ambulants. Photo AFP

Les patrouilles sont déployées sur les plages interdites aux vendeurs ambulants. Photo AFP

 

Les patrouilles de la Police fédérale, avec ses agents aux visages masqués et des mitrailleuses montées sur tourelles impressionnent dans cette destination touristique très fréquentée par les Nord-Américains, à l’extrême sud de la péninsule de Basse Californie. Los Cabos est restée jusqu’à présent en marge de la violence provoquée par la guerre contre les narcotrafiquants dans beaucoup d’autres régions du Mexique et qui fait plusieurs dizaines de morts chaque jour.

Plus de 2 500 éléments de la police locale et fédérale, de l’armée de terre et de la marine sont chargés de la sécurité d’un événement qui doit rassembler au moins 25 chefs d’État et de gouvernement, selon le secrétaire général de la mairie de Los Cabos, Guillermo Marron. « La sécurité sera garantie et aucun coin ne sera négligé », a-t-il dit cette semaine, en demandant de la patience aux habitants de la zone déjà soumis aux fréquents barrages de sécurité, qui vont encore augmenter au fur et à mesure qu’approche le sommet, de lundi et mardi.

Dès vendredi, la région sera fermée à tout véhicule étranger au sommet. Les vendeurs ambulants, nombreux en temps normal sur les plages, devront attendre des jours meilleurs. Et les mesures particulières de sécurité seront étendues à l’ensemble de l’État de Basse Californie Sud, qui occupe la moitié méridionale de la péninsule.

Source

Publié dans Amérique Latine

Commenter cet article