Moscou renforcera son potentiel de dissuasion en cas d'impasse sur le bouclier

Publié le par Charlotte sceptix

 


Dmitri Rogozine
17:37 08/12/2011
BRUXELLES, 8 décembre - RIA Novosti
La Russie renforcera son potentiel de dissuasion nucléaire en cas d'impossibilité de s'entendre avec l'Otan sur la défense antimissile en Europe, a déclaré jeudi à Bruxelles Dmitri Rogozine, délégué permanent russe auprès de l'Alliance.


"Si nous n'arrivons pas à nous entendre sur la défense antimissile (…), nous serons dans l'obligation de nous renforcer", a indiqué l'ambassadeur à l'issue d'une réunion ministérielle du Conseil Russie-Otan.

Et d'ajouter que cette position avait été portée à la connaissance des partenaires otaniens de la Russie.

La Russie et les Etats-Unis avaient convenu lors du sommet de l'Otan à Lisbonne en 2010 de coopérer dans le domaine de la défense antimissile européenne. Le partenariat était toutefois resté lettre morte. Le dialogue sur le bouclier antimissile en Europe est dans l'impasse, l'Otan refusant de fournir des garanties écrites attestant que ce système ne serait pas dirigé contre la Russie.


Le président russe Dmitri Medvedev a promis le 23 novembre de déployer dans l'ouest et le sud de la Russie des systèmes offensifs modernes garantissant la destruction des installations européennes du bouclier antimissile si les Etats-Unis poursuivaient son déploiement.

© RIA Novosti.
 

Publié dans OTAN-défense - ONU

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article