Nouvelles d'Afghanistan: jusqu'à quand la guerre?

Publié le par sceptix

Il n'aura donc pas suffi d'un changement de commandement, du général Mc Chrystal au général Petraeus, 
pour camoufler l'embourbement des forces de l'Otan en Afghanistan, et le refus de toute réelle stratégie de sortie.
Cette fiction d'une "armée afghane en construction" et bientôt opérationnelle grâce aux instructeurs otaniens, ne tardera pas à faire des morts
parmi les quelque 600 militaires belges malgré leur soi-disant non participation aux combats. Le retrait des forces belges d'Afghanistan est une
question importante! elle devrait se trouver au centre des préoccupations des actuels négociateurs pour former un nouveau gouvernement.  (CP)

 
Débâcle de l'armée afghane
(Le Soir 14.8.2010, d'après le N.Y. Times)
L'une des premières grandes offensives menées par l'armée afghane contre les talibans, sans l'aide de l'Otan, a viré à la débâcle, les soldats afghans ayant dû appeler
au secours des renforts américains et français, rapporte vendredi la presse américaine. L'armée a réclamé l'aide des forces internationales de l'Isaf après le décès d'au moins
10 de ses soldats et la capture d'une vingtaine d'hommes au cours de cette opération lancée le 3 août et qui a mobilisé un bataillon de 300 militaires afghans.
 
Afghanistan: Belges impliqués
(Le Soir, 21.8.2010)
Les militaires belges dans le nord de l'Afghanistan ont été à deux reprises cette semaine impliqués de loin dans des incidents armés avec des insurgés.
mais sans blessés dans leurs rangs. Le lundi 16.8, des démineurs belges accompagnaient un convoi de l'armée allemande dans les environs de Kunduz quand celui-ci a été pris
sous le feu d'insurgés. Le 12.8, deux équipes d'instructeurs belges encadrant l'armée afghane, ont assisté à un "contact" entre les troupes afghanes et des insurgés.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
<br /> <br /> Coucou Charlotte, me voici avec Internet à disposition pour quelques jours.<br /> <br /> <br /> Je lis le post ci-dessus et il m'incite à publier articles et références sur ce même sujet. Je n'apprécie pas du tout que les soldats de mon pays participent à cette guerre inique. La Belgique<br /> mène une guere sans que la population semble seulement s'en rendre compte.<br /> <br /> <br /> Plus j'en appends sur les actes d'Obama le Belliqueux, plus je ressens le besoin de dénoncer ses agissements et de les mettre en lumière ain que tous cesse e s'ilusionner au sujet de ce leurre<br /> qui occulte par son charisme la véritable politique de l'Empire.<br /> <br /> <br /> Je n'ai pas eu beaucoup de temps pour suivre l'actualité au cours des derniers mois, je m'inquiéte de l'extensin de la guerre au Pakistan, mais aussi de la manière don l'Empire pose pion après<br /> pion en Amérique latine préparant une reconquista esclavagiste dans le silence des médias aux ordres.<br /> <br /> <br /> Je ne sais si c'est d'avoir délaissé le Net depuis presqu un an, mais il me semble que beaucoup se sont installé ans une routine de dénonciation. Je connais comme beaucoup ce sentiment de<br /> relative impuissance, et dénoncer est mieux que de se taire et laisse faire. Mais bien sûr cela ne suffit pas.<br /> <br /> <br /> Dans mes luttes quotidiennes je constate à quel point le "diviser pour régner" c'est imposé. Une inertie aussi qui s'installe...attendre et voir. mais je regarde et je vois les manifestations de<br /> la guerre totale prendre chaque jour de l'ampleur sur tous les plans.<br /> <br /> <br /> Vivre l'urgence sans céder à la panique est à l'ordre du jour. Mais combien souvent il m'arrive d'avoir envie de crier aux masses endormies que je croise : "Réveillez-vous, le navire coule ! "<br /> <br /> <br /> C'est terrible d'être quelques uns à percevoir ce procesus de destuction de notre monde et de n'avoir de possible qu'une action locale restreinte faute de liens entre ceux qui se sentent<br /> concernés.<br /> <br /> <br /> les initiatives éphémères se dissolvent ans la masse de la désinformation, de l'inetie, de la paresse et de la bêtise voir de toutes sortes de malveillance.<br /> <br /> <br /> J'ai assez stigmatisé les désir d'importance et e puissance pour savoir que l'action locale est première mais elle ne suffit pas à empêcher les soldats de mon pays de participer à l'assassinat<br /> d'un peuple pris en otage.<br /> <br /> <br /> De plus en plus de décisions se prennent dans des superstrutures transnationales qui échappent à tout contrôle populaire.  J'ai eu droit à RTL-radio pendant quelques jours, 24 heures sur 24,<br /> un véritable lavage e cerveau cette radio. La honte ! Abrutissement et désinfo.<br /> <br /> <br /> Je suis contente donc de retrouver le net et ses informations un peu plus sélectives.<br /> <br /> <br /> A bientôt<br /> <br /> <br /> Anne W<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre