Obama promet de traquer les responsables de l’attentat...... comme Bush

Publié le par sceptix


Le président Barack Obama a promis de traquer sans relâche les “extrémistes violents”, d'où qu'ils viennent.

“Vaincre les extrémistes violents qui nous menacent”

http://img.metro.co.uk/i/pix/2008/11/ObamaBushAP_450x350.jpgLes Etats-Unis vont “continuer à utiliser tous les éléments en notre pouvoir pour intercepter, détruire et vaincre les extrémistes violents qui nous menacent, qu'ils soient d'Afghanistan, du Pakistan, du Yémen ou de Somalie, ou de partout où ils préparent des attaques contre le sol américain”, a-t-il assuré, sans toutefois mentionner Al-Qaida.

Le ministère yéménite des affaires étrangères a confirmé mardi qu'Abdulmutallab avait “séjourné entre début août et début décembre au Yémen”, où Al-Qaida est actif. Il avait “obtenu un visa pour étudier la langue arabe dans un institut de Sanaa où il avait déjà suivi des cours”.

Un responsable d'une université de Dubaï a quant à lui révélé que le jeune Nigérian avait “disparu” soudainement, il y a quelques mois, de cet établissement où il étudiait avec assiduité depuis début janvier 2009 le commerce international.

L'attentat manqué de vendredi 25 décembre amène à s'interroger sur les mesures de sécurité à bord des vols, huit ans après les évènements du 11 septembre 2001. Le président Obama “a clairement demandé au ministère de la sécurité intérieure comment quelqu'un avec quelque chose d'aussi dangereux que de la penthrite avait pu monter dans un avion à Amsterdam”, a souligné dimanche le porte-parole de la Maison Blanche Robert Gibbs.

Quelques non dits sur la tentative d'attentat contre le vol Amsterdam - Détroit

 

 

La presse hexagonale rend compte des propos du père d'Umar Farouk Abdulmutallab, le Nigérian inculpé samedi pour tentative de destruction d'avion après l'attentat manqué contre un vol Amsterdam-Détroit de la Northwest Airlines. Ce père affirme avoir alerté les services de sécurité sur ses craintes à propos de son fils.

Mais il y a plus, breaucou plus et c'est le Journal du Dimanche qui nous met la puce à l'oreille. Sauf que le JDD ne cite pas l'intégralité du témoignage du passager du vol 253. Je vous propose ce témoignage en intégralité; il correspond à ce que la personne a déclaré au FBI.

Deux éléments essentiels en ressortent: le premier est que le terroriste n'aurait jamais pu embarquer sans l'assistance du'une personne de type indien (Hindou) qui a apparemment joué de son influence auprès des services de sécurité de l'aéroport d'Amsterdam; le deuxième est qu'un autre dispositif explosif a été décelé à l'arrivée aux USA conduisant à l'interpellation d'un autre individu de type indien.

Sachant que la sécurité à Amsterdam incombe à la filliale d'ICTS, une société basée dans l'entité sioniste, à vous d'en tirer les conclusions…

 

Un auteur de commentaires déclare avoir été à bord du vol NWA 253 et avoir vu le terroriste présumé embarquer dans l'avion

par Sheena Harrison | MLive.com 26 décembre 2009 traduit de l'anglais par Djazaïri

 

Mise à jour: MLive.Com a parlé en exclusivité avec Pug (alias Kurt Haskell) qui confirme s'être trouvé à bord du vol 253

 

Pug, qui a laissé un commentaire sur Mlive.Com, dit avoir été à bord du vol 253 et avoir vu le terroriste présumé, Umar Farouk Abdul Mutallab, embarquer dans l'avion à Amsterdam.

 

Nous ne savons pas si ce récit est vrai — à vous d'en décider. Mais si le récit de Pug se confirme, alors on peut certainement comprendre qu'il ait eu du mal à trouver le sommeil en rentrant à la maison après cette difficile épreuve.

 

“J'étais sur ce vol aujourd'hui et je suis heureux d'être resté vivant. Mon épouse et moi rentrions d'un safari en Afrique et prenions cette correspondance par Amsterdam. J'étais assis dans la rangée 27, soit 7 rangées derrière le terroriste. J'ai vu tout ce qui s'est passé et c'était assez effrayant. C'est grâce aux quelques personnes qui ont agi que je suis encore vivant aujourd'hui.

Pour ceux qui parlent de la sécurité aérienne dans ce fil de discussion, j'étais près du terroriste quand il a passé les contrôles à l'aéroport d'Amsterdam au début de cette journée de Noël. Mon épouse et moi, jouions aux cartes juste devant le comptoir de vérification. Voici ce que j'ai vu (et j'en ai fait part au FBI quand nous avons été retenus en douanes):

 

Un homme de type indien, en costume élégant, âgé d'environ cinquante ans s'est approché du comptoir de contrôle avec le terroriste et a dit “Cet homme doit embarquer sur ce vol et il n'a pas de passeport.” Ces deux personnages n'étaient guère assortis vu que le terroriste était un homme noir, courtaud qui avait l'air très pauvre et semblait avoir environ 17 ans (je crois qu'il en a 23, mais il ne les faisait pas). L'idée que c'étaient des terroristes ne m''a pas effleuré, juste que ces deux ensemble avaient l'air bizarre. L'agent au comptoir avait répondu “vous ne pouvez pas embarquer sans passeport.” L'Indien avait répondu, “Il vient du Soudan, on le fait tout le temps.” Je ne peux le comprendre que comme signifiant qu'il est dificile d'obtenir un passeport au Soudan et que c'était une sorte de stratagème piur susciter la sympathie. L'agent de comptoit répondit ensuite “Il faudra en parler avec mon supérieur hiérarchique,” et il les envoya tous deux dans un hall plus bas. Je nai jamais revu l'Indien et il n'atait pas dans l'avion. Le fait que le terroriste n'ait pas dit un mot pendant cet échange était aussi quelque chose de bizarre. Quoi qu'il en soit, de toutes manières, le terroriste a pu monter dans l'avion. Je ne sais pas si cétait grâce à un pot de vin ou simplement dû à la sympathie du responsable de la sécurité.

 

Le FBI a également arêté un autre Indien alors que nous étions retenus en douanes après la détection par un chien renifleur d'une bombe dans son sac de voyage et il a été fouillé après l'atterrissage. Ce qui sera confirmé par la suite quand, alors que nous étions toujours aux douanes, un agent du FBI nous a dit “Vous allez être transférés dans une autre zone parce que celle-ci n'est pas sûre. Lisez entre les lignes. Certains d'entre vous ont vvu exactement ce qui s'est passé.” (l'arrestation d'un autre Indien). Je ne sais pas pourquoi ça n'a pas été rapporté dans les informations, mais je me trouvais à cinq ou six mètres de cet autre Indien quand il a été menotté et arrêté après avoir été fouillé.

 

Ce que les informations n'ont pas rapporté non plus est que nous avons été retenus dans l'avion pendant 20 minutes après l'atterrissage. Une bombe aurait pu sauter. Ce n'atit pas très sympa de la part des services de sécurité de ne pas nous avoir laissé débarquer immédiatement.

Vous pouvez voir à quelle heure j'écris ces lignes, j'ai du mal à trouver le sommeil ce soir. Je pensais simplement que certains d'entre vous aimeraient connaître ce que j'ai vu, Joyeux Noël.”

http://mounadil.blogspot.com/

Précision sur l'auteur du commentaire:

Un homme du Michigan qui était à bord Northwest Airlines Flight 253 dit qu'il a assisté à Omar Farouk Abdel Mutallab essayant de monter à bord de l'avion à Amsterdam sans passeport.

 

Kurt Haskell de Newport, dans le Michigan, qui a posté un commentaire antérieur de son expérience, A parlé exclusivement de MLive.com et a confirmé qu'il était sur le vol en envoyant une photo de sa carte d'embarquement. Lui et sa femme, Lori, revenaient d'un safari en Ouganda où ils sont montés à bord du vol NWA vendredi.

Lori Kurt Haskell.jpgLori et Kurt Haskell

http://media.mlive.com/news/detroit_impact/photo/haskell-passjpg-aeb985609b3c8bbc_large.jpgHaskell dit que lui et sa femme étaient assis sur le sol près de leur porte d'embarquement à Amsterdam, qui est quand ils ont vu Mutallab l'approche de la porte avec un homme non identifié.

 

Kurt et Lori Haskell sont des avocats avec Haskell Law Firm dans l'affaire Taylor. Son expertise englobe les faillites, le droit de la famille et la planification successorale.


Mise à jour: Néerlandais policiers qui enquêtent sur rapport du complice de la terreur du Nord-Ouest 235 complot de vol

http://www.mlive.com/news/detroit/index.ssf/2009/12/flight_253_passenger_says_at_l.html

 

 Source : http://pensetouseul.unblog.fr/2009/12/29/obama-promet-de-traquer-les-responsables-de-lattentat-comme-bush/

 

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A

Oui et le gars qui à stoppé le nigerian a dit qu'il était en transe avec le regard fixe et vitreux, comme sous l'emprise de drogue...beaucoup de ressemblance avec des cas de contrôle
psychique!


Répondre
S

 Ils nous prennent vraiment pour des c... et ils auraient tort de s'en priver puisque les veaux sont ravis des nouvelles mesures de sécurité qui se mettent en place. Le meilleur des
mondes  arrive et ce avec l'assentiment des peuples !
Merci de tes visites et de tes commentaires Auré,
Amicalement