Or physique : le plus grand hold-up de tous les temps est en cours…

Publié le par Charlotte sceptix

leadimg

L’or à nouveau en déperdition…

L’or replonge sous les 1 700 $.

L’heure de la relique barbare a sonné…

Les médias sont unanimes… et les investisseurs détenteurs d’or paniquent.

De mon côté, je crois plus que jamais en l’or, en l’or physique.

Vous connaissez les innombrables raisons qui me poussent à être “bullish gold“. De la crise de la dette à la planche à billets, en passant par la demande des émergents, le risque inflationniste, la baisse de l’offre et j’en passe…

Mais il y en a une autre raison, dont je ne vous ai encore jamais parlé…

La Chine est en train de prendre le contrôle du marché PHYSIQUE de l’or.

Et quelque chose d’énorme va émerger :

P.A.G.E.

Nous ne voyons rien venir…
Nous sommes obnubilés par nos élections, la dette, l’euro et la Grèce, le défaut… Et à force d’avoir le “nez dans le guidon”, nous ne voyons pas le monde changer profondément autour de nous.

Les cartes sont en train d’être rebattues, sans nous ; le monde de demain se réorganise… sans nous.

En matière stratégique, la Chine cultive le secret. Difficile de savoir ce que fait Pékin et quelles sont ses arrière-pensées de long terme. Ce qui ne nous empêche pas d’essayer de les deviner pour reconstituer le puzzle.

Voyez-vous, nos vieilles démocraties semblent incapables de vision de long terme (le terme étant strictement limité aux prochains mandats électoraux de nos chers politiques).

La Chine a cet immense avantage d’être capable de se projeter loin dans l’avenir, de se fixer des objectifs clairs et de mettre tous les moyens en oeuvre pour les atteindre. La patience et la persévérance sont ses forces.

Or il se pourrait bien que l’un des objectifs majeurs de Pékin soit d’imposer le yuan comme monnaie internationale en réalisant le plus grand hold-up de tous les temps : un “hold-up” sur l’or physique.

La Chine est en train de prendre le contrôle du marché PHYSIQUE de l’or.

Voici comment :

1 – La Chine préempte l’or qui sort de SES sous-sols
La Chine est de loin le premier producteur mondial d’or (350 tonnes/an, 400 t d’ici trois ans). Où diable va tout cet or qui sort des sous-sols chinois ? Aucune trace sur les marchés internationaux…

Dans les réserves de Pékin !

Comme vous le savez, quelque 70% des réserves de change des banques centrales américaine, allemande, française… sont détenues en or. Inversement, la Banque centrale chinoise à les deux-tiers de ses réserves libellées en dollar (dollar dont la valeur s’effrite chaque jour un peu plus) ; seulement 2% de ses réserves sont en or. Le potentiel de rattrapage est énorme. Mais surtout, il est en marche.

Ne vous étonnez pas que les mines occidentales ont le droit de creuser et investir dans les mines d’or chinoises autant qu’elles le souhaitent. Les mines sont montées sous forme de joint-venture avec les Chinois et la moindre once extraite est vendue… au gouvernement chinois (au cours du marché, quand même…).

Mais ce n’est pas tout…

2 – La Chine pompe tout l’or qu’elle peut sur les marchés internationaux
Bloomberg a récemment annoncé que la Chine avait acheté dans le plus grand secret 3,6 millions d’onces d’or à Hong Kong sur les derniers mois. C’est extrêmement rare qu’on détecte ce type d’opérations et ce ne sont toujours que des rumeurs.

Au troisième trimestre 2011, les banques centrales ont acheté pour 150 tonnes d’or. Enorme ! D’après Reuters (qui a épluché les données du FMI), seules deux banques ont les moyens d’acheter de tels volumes : l’Inde et la… Chine.

Tous les achats d’or de la Chine se font dans le plus grand secret. Si on officialisait ses achats et ses intentions, le cours de l’or grimperait, rendant d’autant plus coûteuse sa stratégie d’achat d’or “tous azimuts”. Ce n’est clairement pas son intérêt.

Mais ce n’est pas tout…

3 – La Chine rafle l’or jusque dans les sous-sols des autres
Non contente de capter l’or physique déjà extrait ainsi que l’or qui sort de ses sous-sols, la Chine met AUSSI la main sur les réserves d’or internationales à extraire dans les prochaines années.

La Chine fait main basse sur les producteurs d’or. Dernière victime en date : Jaguar Mining. Les Chinois ont mis un milliard cash sur la table pour rafler la minière… avec une prime de 77% sur le dernier cours (77% !). Les Chinois ont les moyens de leurs ambitions.

Et si elle ne peut pas acheter sa cible ? Elle lui proposera des contrats de rachat de sa production d’or de très long terme. Ce qui revient au même : mettre la main sur la production d’or future…

Bien entendu, elle a les moyens de convaincre…
s
Le process est bien huilé, rodé et verrouillé de tous les côtés ; et ce process progresse, inexorablement… Et le jour où nous nous réveillerons, il sera trop tard…

Mais ce n’est pas tout…

4 – Pékin pousse les Chinois à acheter de l’or physique comme jamais
Et là, c’est un tournant majeur. N’oubliez pas que jusqu’à fin 2009 il était strictement interdit à tout Chinois de détenir de l’or physique sous peine de prison !

Aujourd’hui, non seulement l’interdiction est levée, mais en plus Pékin fait absolument TOUT ce qui est possible pour pousser ses citoyens à la consommation d’or PHYSIQUE.

Campagnes de pub, ouvertures de boutiques vendant de l’or physique à tous les coins de rue… tout est fait pour inciter à la consommation.

L’inflation aidant, les Chinois font la queue pour acquérir des lingots dans les corners spécialisés comme nous faisons la queue pour acheter une baguette à la boulangerie. Des lingots de 5 grammes à 1 kg, aussi purs que ceux vendus en Suisse et estampillés par le fondeur Heraeus…

Les lingots de 10 et 50 grammes, plus accessibles, font “carton plein”.

A votre avis, pourquoi Pékin pousse-t-il ses citoyens à la consommation d’or physique avec autant d’empressement ?

Vous voulez mon opinion ?

Les Chinois sont très patriotes. Si comme en 1933 aux Etats-Unis, il venait à l’esprit de Pékin de réquisitionner l’or de ses citoyens “pour la bonne cause”, les Chinois apporteraient leur or. Imaginez les volumes potentiels…

Mais ce ne sont que des suppositions… bien entendu.

Pourquoi la Chine achète-t-elle (et fait-elle acheter) tout cet or physique ?, me demanderez-vous
Je vois deux raisons majeures :

1 – La Chine met en place un méga hedge (couverture) contre la chute inévitable du dollar dont elle est la première victime.

N’oubliez pas que la Chine détient des centaines de milliards de dollars. Et que ce dollar a déjà perdu la moitié de son pouvoir d’achat depuis 2001. L’or peut neutraliser ces pertes…

2 – La Chine pourrait bien avoir l’intention de faire du yuan la monnaie de référence de demain, garanti par de l’or physique. Et cela passera par P.A.G.E.

P.A.G.E., pour Pan Asia Gold Exchange. Du lourd…

Pékin est en train de monter un marché de l’or asiatique, concurrent direct du LME et du Comex, les deux principaux marchés de l’or actuels : deux marchés occidentaux ; deux marchés… probablement un tantinet manipulés par “les grands de ce monde”. A eux deux, ils contrôlent un marché de l’or de plus en plus “papier” et de moins en moins “physique”…

Pékin a décidé de mettre un terme à ce monopole occidental, pour ne pas dire anglo-saxon, et de donner un grand coup de pied dans la fourmilière. Les hautes sphères politico-financières américaines ont du souci à se faire…

Je développerai ces deux points dans un prochain article, car celui-ci devient franchement trop long et votre temps est précieux.

 

Author Image for Isabelle Mouilleseaux

Isabelle Mouilleseaux

Isabelle Mouilleseaux rédige chaque jour l'Edito Matières Premières & Devises (Publications Agora), une lettre internet gratuite consacrée au marché des matières premières et au marché des devises. Passionnée depuis toujours par la Bourse et par tous les marchés financiers, Isabelle s'est spécialisée dans les matières premières et veut permettre à l'investisseur particulier de découvrir et de comprendre l'investissement sur ce marché , ainsi que celui du Forex.
 
L'Edito Matières Premières & Devises est bien plus qu'une chronique quotidienne. C'est un pôle d'activités centré sur les matières premières et les devises qui vous donne les moyens de suivre et de maîtriser ces marchés ! Vous y trouverez des conseils, des opinions, et des avis d'experts. Vous pouvez recevoir gratuitement l'Edito Matières Premières & Devises en cliquant ici.

Publié dans Chine & Asie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article