Quarante-huit arrêts maladie quasi simultanés au sein d’une compagnie de CRS

Publié le par sceptix

Carcassonne

Près d’un tiers de la CRS 57… en arrêt maladie 

Près d’un tiers de la CRS 57… en arrêt maladie

DR




Quarante-huit arrêts maladie quasi simultanés au sein d’une compagnie de CRS, en l’occurrence la CRS 57 de Carcassonne, pour un effectif de 160 fonctionnaires… Cette "épidémie" est visiblement révélatrice d’un profond malaise au sein de cette unité.

C’est le mardi 31 août que ce malaise a percé au grand jour, avec l’annulation d’une mission de maintien de l’ordre prévue à Paris : sur les 80 policiers qui devaient embarquer dans les cars, seuls trente étaient présents, les autres venant d’être placés simultanément en arrêt maladie.

Dès hier, Alliance Police Nationale (deuxième syndicat chez les CRS, derrière le SGP Force Ouvrière, majoritaire), s’est ému de ce "couac" dans un communiqué intitulé « CRS 57 : rien ne va plus ». « Si près

d’une cinquantaine de nos collègues ont consulté leur médecin traitant, avant un énième long et lointain déplacement, c’est qu’ils ne se sentaient tout simplement pas aptes physiquement ou moralement. Cela traduit forcément un malaise profond au sein de la compagnie, dont personne ne peut ignorer les causes, tant les symptômes sont aujourd’hui flagrants », estime Alliance.

Livrant le bilan d’activité de la CRS 57, troisième compagnie en terme d’activité parmi les dix implantées dans la zone Sud (Provence- Alpes-Côte d’Azur, Languedoc-Roussillon et Corse), avec « 250 jours de déplacement annuel », le syndicat estime que ces chiffres « devraient suffire à témoigner de l’investissement » des policiers de la CRS 57.

« Mais non », déplore le syndicat, qui dénonce « la pression énorme exercée en continu par un élément de la hiérarchie (*), pression portée à son paroxysme au moment des notations individuelles, où seule la "bâtonite" prime, au détriment des qualités inhérentes au métier de CRS ».

Pour sa part, le commandant Thierry Saforcada, "patron" des CRS carcassonnais, n’a pas souhaité s’exprimer sur le fond, invoquant son devoir de réserve. Il indique cependant qu’il n’a « pas particulièrement ressenti de malaise » et que sa compagnie obtient de « bons résultats en mission ». « J’ai la conscience tranquille, j’estime être équitable et juste dans mon management », conclut-il.
Au-delà du communiqué diffusé par son syndicat, David Leyraud, l’un des responsables carcassonnais d’Alliance, met en avant, lui, une situation de « stress professionnel » pour nombre de CRS : « C’est un vrai problème de santé, constaté par un médecin, ce n’est pas de la désertion ». Et de rejeter, de ce fait, toute éventualité de sanctions disciplinaires à l’égard de la cinquantaine de policiers placés quasi simultanément en arrêt maladie.

Il y a trois semaines, un problème similaire était survenu au sein de la compagnie de CRS de Montpellier. Le syndicat Alliance, comme il l’a fait depuis, concernant le contentieux carcassonnais, avait saisi la direction des CRS de la zone Sud et « le problème a été très rapidement résolu », indique David Leyraud, sans autre précision.

V. B.

(*) De source officieuse, le haut gradé mis en cause dans ce dossier serait l’adjoint au commandant de la CRS 57, ce que le syndicat Alliance n’a pas voulu ni confirmer, ni infirmer. (**) Les responsables audois et régionaux du SGP-FO n’ont, eux, pas souhaité s’exprimer, pas plus que la direction des CRS de la zone Sud et la préfecture de l’Aude, sollicités par Midi Libre.

Source : Midi Libre

Publié dans SOCIETE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alain Denis 03/09/2010 13:31



vs devez pas être au parfum pcq y a pas eu de fuite!
hier soir une plate-...femm..pétroleuse..sé embrasée ds une Gulf
Mamie?!!!  .... SI! c ds l journal!!!


Incendie d'une plate-forme du golfe du Mexique
mais pas de fuite - LeMonde.fr


... mais y a pas eu d fuite!


///


bon, je venais avec une lueur d espoir.....
....ds le Sud-Ouest des compagnies de CRS se sont mis en grève (arrêt maladie très collectif)
pour manifester contre l abus de pouvoir d un de leur supérieur.
(celui à la femm plate et qui roule en Gulf, je pense  :) )

alors rendons leur hommage à titre d exemple,
savoir dire stop aux abus du pouvoir, c est un bel exemple à donner à tous les FRANCais!!
surtout q ds ce mileu des CRS c réputé difficile de broncher et mm réputé peu propice à la réflexion et à la révolte.

B.R.A.V.O. Messieurs!!!


(excusez d mon r'tard pour les hommages!! :) )