Recapitalisation des banques par le MES: Paris d'accord avec la Commission

Publié le par Charlotte sceptix


BRUXELLES - La France est d'accord avec la Commission européenne pour que le fonds de sauvetage de la zone euro puisse recapitaliser directement les banques et souhaite que ce soit une des ouvertures du prochain sommet de l'UE, a indiqué lundi le ministre français des Finances, Pierre Moscovici.

Lors d'une conférence de presse commune à l'issue d'un entretien à Bruxelles, les deux hommes ont évoqué l'option proposée par la Commission européenne la semaine dernière dans ses recommandations à la zone euro. Celle-ci consisterait à ce que le Mécanisme européen de stabilité, le MES, puisse participer à la recapitalisation des banques sans passer par des prêts aux Etats.

De notre point de vue, à la Commission européenne, c'est une possibilité sérieuse de casser le lien entre les (dettes) souveraines et les banques, a expliqué M. Rehn.

Il a cependant reconnu que cette option n'était pas comprise dans le traité instaurant le MES dans sa forme actuelle.

M. Moscovici a abondé dans son sens en jugeant qu'il s'agissait d'un sujet fondamental.

Des propositions sont sur la table, je souhaite que ce soit une des ouvertures lors du sommet européen des 28 et 29 juin, a-t-il ajouté.

Notant une large convergence de vues avec la Commission européenne, M. Moscovici a aussi souligné que la France soutenait sa proposition d'union bancaire dans la zone euro.

Notre position n'est pas mystérieuse, nous sommes nous aussi favorables à cette union bancaire a-t-il dit.

La proposition de la Commission consiste en une plus grande supervision et régulation des banques au niveau européen, la création d'un fonds de résolution des crises bancaires et la garantie en commun des dépôts bancaires.


(©AFP / 04 juin 2012 14h38)Romandie news

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article