Télévision. Des journalistes « figurants » à la soirée électorale de France 2

Publié le par Charlotte sceptix

Politique samedi 21 avril 2012

France Télévisions a envoyé un e-mail à des étudiants en journalisme, jeudi 19 avril, pour leur proposer de « vivre l’élection présidentielle d’une manière exceptionnelle ». Comment ? « En participant comme figurant aux soirées électorales du 22 avril et du 6 mai 2012 » sur France 2.

Leur mission : « Faire semblant de travailler »

Des étudiants en journalisme ont été invités à participer en direct à la soirée électorale, sur le plateau de France 2. Le participant sera « positionné autour de tables de trois, derrière un poste informatique », indique le courriel envoyé par France Télévisions. « Au même titre que nos collaborateurs. » Au même titre ? Pas tout à fait…

Car pas question pour les étudiants invités de livrer un commentaire ou une analyse. Ils se contenteront de jouer… les figurants !

« L’idée est qu’ils puissent suivre l’émission en faisant semblant de travailler », explique France Télévisions dans son courriel. Faire semblant de travailler, on a connu tâche plus difficile…

« Vu le contexte exceptionnel », France Télévision exige également « un comportement irréprochable de même qu’une tenue correcte ».

Des figurants pour « remplir » le plateau de télé

Pourquoi tant de sollicitudes à l’égard des étudiants ? Peut-être la peur du vide…

C’est en tout cas ce qu’explique une « source syndicale interne », citée par lemonde.fr : « Ces figurants seront amenés à remplir l’espace pour éviter que le plateau n’apparaisse à l’écran comme vide. »

Mais que l’apprenti-journaliste se rassure : même s'il n'est là que pour remplir le vide et qu'il repartira les poches vides, il n'en aura pas moins le ventre plein, puisque, promet la chaîne, « un repas est prévu pour chaque participant à l’émission » !

Alexis BISSON.

source

Publié dans Les chiens de garde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R

et il y en a qui vont accepter ?!!!


on dirait un politicien romain qui ramène les clochards contre un peu à manger pour un soir !


traiter les "petits jeunes" comme moins que des larbins ! (ou est-ce que ça révèle la considaration qu'ils ont pour les journalistes, même entrés dans la carrière ? C'est vrai que ceux à qui on a
donné le droit de "l'ouvrir" ce sont uniquement ceux qui ont bien montré qu'ils avaient une capacité "irréprochable" à servir de "porte-coton" au grand capital européiste, son NWO et ses
pantins-politiciens, et à ne pas laisser ouvrir la bouche aux candidats qui auraient le malheur d'être lucides et pour le peuple.


ben oui, c'est ça
Répondre