L'ère oubliée des puces cérébrales

http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/f/fiche-article-l-ere-oubliee-des-puces-cerebrales-19711.php

L'ère oubliée des puces cérébrales

Il y a plus de 40 ans, le neurobiologiste José Delgado contrôlait le corps et l'esprit d'animaux et même d'humains à l'aide de puces implantées dans leur cerveau. Ces travaux spectaculaires et contestés sont aujourd'hui tombés dans l'oubli.
John Horgan
Au début des années 1970, José Manuel Rodriguez Delgado, professeur de physiologie de l’Université Yale, faisait partie des neurobiologistes les plus connus – et les plus controversés – au monde. En 1970, le New York Times Magazine le présentait comme le « prophète passionné d’une nouvelle société psychocivilisée » dont les membres influeraient sur leurs propres fonctions mentales. L’article précisait néanmoins que certains collègues de J. Delgado voyaient un « potentiel effrayant » dans ses travaux.
Il a été le pionnier de la technique des puces cérébrales, des dispositifs électroniques capables de modifier l’activité cérébrale en recevant des signaux électriques et en les transmettant aux neurones. Longtemps restées l’apanage de la science-fiction, les puces cérébrales sont aujourd’hui employées pour tenter de traiter l’épilepsie, la maladie de Parkinson ou certaines maladies neurologiques. Il y a plus de 40 ans, cependant, J. Delgado effectua des expériences par certains aspects bien plus spectaculaires que celles réalisées aujourd’hui. Il implanta des réseaux d’électrodes à des chats, des singes, des taureaux et même des humains, et montra qu’il était capable de contrôler « l’esprit » et le corps de ses cobayes en appuyant sur un simple bouton.
Pourtant, après son retour en Espagne en 1974, la réputation de J. Delgado s’évanouit aux États-Unis, non seulement aux yeux du public, mais surtout auprès des autres scientifiques. Il a publié plus de 500 articles et un ouvrage qui connut un certain succès, Physical Control of the Mind : Toward a Psychocivilised Society (Le contrôle physique de l’esprit : vers une société psychocivilisée), mais ces publications sont aujourd’hui rarement citées. Tombé dans l’oubli mais toujours vivant, J. Delgado a un point de vue très personnel sur les tentatives actuelles de traitement de diverses maladies par stimulation des...